Analysons le projet Quartier Well Sud

Un consortium envisage de construire un stationnement municipal de 715 places souterraines entièrement payé par la Ville de Sherbrooke au coût d’environ 22 millions de dollars, soit 31 000 $ par stationnement payant.

Cette structure de stationnement doit être très, très solide, car elle soutiendra deux gros immeubles de 10 et 6 étages. 

Le consortium ne possèdera pas de terrain et ne sera responsable d’aucun terrain à entretenir, et en plus bénéficiera de 10 ans d’exemption de taxes. 

C’EST TOUT UN CADEAU.

Sur les 715 places de stationnement municipal, le consortium, à lui seul, en utilisera 300 pour ses locataires et propriétaires de condo en hauteur. 

Est-ce que le comité de revitalisation qui dirige ce concept Quartier Well Sud peut nous garantir à tout un chacun au centre-ville que tous les payeurs de taxes vont payer le même tarif équitable pour utiliser ces 715 places pour leur véhicule automobile? 

Ces nouveaux stationnements municipaux, sous les immeubles privés du consortium, devraient être payants pour tous les citoyens, au même titre que ceux de la rue Wellington Nord et de tous les stationnements avec horodateur du centre-ville. 

Vous, les membres du conseil, comment envisagez-vous un tarif équitable pour ces places de stationnement quand l’on sait que 300 des 715 places seront utilisées par les deux tours à bureaux et condos du consortium?

Quel sera leur tarif? Parlez-en entre vous au conseil et expliquez-nous ça S.V.P., dans La Tribune, sans détour, honnêtement.

Un changement de cap s’impose maintenant, car un stationnement municipal de 400 places devrait être construit séparément, être indépendant des deux immeubles du consortium qui verra à se bâtir de 200 à 300 places privées pour les besoins de ses locataires, C’EST LOGIQUE. 

Sinon, vous allez permettre la construction d’un éléphant blanc par un consortium qui n’a pas de terrain.

La Ville se retrouvera avec l’entière responsabilité du projet, car elle en possèdera le terrain. Les avocats du consortium et de la Ville négocieront pour des décennies de la responsabilité et de qui a à payer quoi et quand. 

Qu’en pensez-vous?

André Larkin
Sherbrooke