Yves Bolduc

Améliorer le vocabulaire

Les Québécois sont malheureusement réputés pour manquer de vocabulaire.
J'aurais une suggestion à faire au ministre Bolduc : que dans les classes du primaire, les élèves aient de solides cours de vocabulaire, qu'on envahisse les classes des objets qui les entourent dans leur vie quotidienne et qu'on leur apprenne à les nommer correctement.
Le vocabulaire de l'automobile où l'on privilégie l'anglais, comme on sait, est particulièrement déficient.
André Bernier
Sherbrooke