Patrick Duquette
Le Droit
Patrick Duquette
les tablettes de papiers de toilette toujours vident walmart le plateau PATRICK WOODBURY, Le Droit
les tablettes de papiers de toilette toujours vident walmart le plateau PATRICK WOODBURY, Le Droit

60 millions de rouleaux

CHRONIQUE / Chers concitoyens, revenez-en.

Encore lundi, à l’épicerie de mon quartier, il n’y avait pas un rouleau de papier de toilette en vue. Pas un!

Alors qu’il n’y a pas, je répète, il n’y a pas de pénurie de papier de toilette au Canada. Vous ne me croyez pas?

J’ai appelé chez Kruger, qui fabrique le tiers du papier de tissu au Canada.

Kruger produit, normalement, 4 millions de rouleaux de papier de toilette PAR JOUR.

Si vous faites le calcul, ça donne 1,4 milliard de rouleaux PAR ANNÉE. C’est déjà énorme.

Or loin de ralentir sa production, Kruger a accéléré la cadence depuis le début de la pandémie.

Ses usines tournent à plein régime depuis la vague d’achat panique qui a vidé les magasins.

Juste ce mois-ci, au mois de mars, l’entreprise a déjà expédié, tenez-vous bien, 60 millions de rouleaux de plus que prévu à travers le Canada.

Vous avez bien lu.

Soixante millions de rouleaux de papier de toilette. De plus. Qu’à l’habitude. Juste au mois de mars. Pour réapprovisionner les étagères.

C’est fou.

«On est au moins à 30 % d’expéditions de plus que prévu ce mois-ci», confirme Michel Manseau, vice-président principal et directeur général des produits à la consommation chez Kruger.

En 34 ans de carrière, le dirigeant de Kruger n’a jamais vu un tel engouement pour le papier de toilette.

Alors qu’il n’y a pas de pénurie. Pas du tout.

Les sept usines de Kruger au Canada (dont une à Gatineau) fonctionnent à plein régime, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Juste au Québec, c’est 1200 employés qui y travaillent d’arrache-pied.

Et ça n’arrêtera pas. La production de papier est considérée comme un service essentiel, rappelle Michel Manseau.

En mars, Kruger a expédié 60 millions de rouleaux de plus que prévu à travers le Canada.

Alors pourquoi les gens continuent-ils à se ruer sur le papier de toilette?

Nombre d’experts se sont prononcés là-dessus. Michel Manseau a sa propre théorie. Elle se résume ainsi: des rouleaux de papier, que ce soit de toilette, de mouchoir ou d’essuie-tout, ça prend de la place sur les étagères.

Si bien que lorsque toute la section papier d’un Costco se vide de son contenu, ça paraît énorme.

Ça frappe l’imaginaire collectif.

Plus, disons, que si c’était l’étagère de la sauce tomate ou du maïs en grain qui se vidait d’un coup.

«C’est ce qui fait que le consommateur qui se présente en magasin, quand il a la chance d’en acheter, il en achète plus que normalement, estime M. Manseau. Je n’ai pas les données, mais je ne serais pas surpris que des gens aient plus que six mois d’inventaire à domicile, même plus…»

Est-ce que les gens ont raison de craindre une pénurie?

Non, résume M. Manseau.

«Les gens ne devraient pas avoir à s’en faire. Nos usines produisent à temps plein. Le moral est bon chez nos employés. Et nous n’avons pas de problème d’approvisionnement, en ce sens que nous avons les matières premières pour fabriquer la gamme complète de produits.»

Alors voilà. Il n’y a pas de raison de paniquer. Vous pouvez arrêter de stocker pour six mois d’avance dans votre sous-sol.

Et la prochaine fois que vous irez à l’épicerie, laissez-en donc un peu pour les autres…