19 contre 1 pour Trump ?

C'est en tout cas le sentiment que l'on a à la suite du communiqué officiel diffusé après le sommet des pays du G20, qui se tenait à Hambourg.
S'il est vrai que 19 pays sur 20 ont reconfirmé leurs convictions et engagements envers l'Accord de Paris sur le climat, il reste que le président américain, Donald Trump, en est sorti tout aussi victorieux, comme cosignataire, faisant admettre par le reste du monde son entière autonomie pour exploiter les ressources fossiles. Victoire pour les États-Unis, peut-on conclure, en effet. Mais, surtout, désolante complaisance et presque humiliation chez les 19 autres partenaires du G20. Attendez de voir, demain, le sourire moqueur et la fierté narcissique de cet indomptable Trump à son retour chez lui avec cette victoire inattendue de 19 contre 1.
Yvon Côté, Sherbrooke
Une fermeture et un grand vide
Monsieur Mohamed Elmir,
La nouvelle de la fermeture de votre commerce, Délices des Nations, a été un choc et une grande tristesse pour moi. Au fil des années, non seulement votre magasin (...) a été comme un coffre à trésors où l'on pouvait trouver des gâteries des quatre coins du monde, mais votre implication dans notre ville de Sherbrooke a été remarquable. Vous avez fourni des emplois à plusieurs nouveaux arrivants, démontré beaucoup de générosité envers les bonnes causes et vous étiez toujours présent lors d'événements spéciaux. Votre grand gâteau de la Fête du Canada nous manquera! Votre départ va laisser un grand vide. Merci pour toutes ces belles années; il y a de quoi en être fier!
Nelly Khouzam, Sherbrooke
Parlons d'Alexander Galt
À l'occasion du 150e anniversaire de la Confédération du Canada - qui est en somme une fédération de provinces - je me permets de vous parler d'Alexander Galt, le député de Sherbrooke à cette période, qui a été un des principaux architectes de ce vaste projet qui constitue le Canada d'aujourd'hui. (...) De nos jours, le Canada a un PIB de près de 1887 milliards de dollars et une population de 36,2 millions d'habitants. Alexander Galt est reconnu comme un des Pères de la Confédération canadienne, il a été le premier ministre des Finances de la Confédération ainsi que le premier Haut-Commissaire du Canada au Royaume-Uni en 1880. Aussi, selon les circonstances, il est bon de rappeler que de grands bâtisseurs ont vécu chez nous. Soyons-en fiers!
Réjean Beaudoin, Sherbrooke