Mission [+]

Musées au Québec: un réseau de plus de 400 musées partout en province

Le Québec est très riche en musées. On en trouve plus de 400 répartis dans toutes les régions de la province. Quand on parle de musées, il faut plutôt employer le terme institutions muséales qui regroupe trois grandes catégories; les musées, les centres d’exposition et les lieux d’interprétation.

«J’aime emprunter aux Américains cette phrase, qui mentionne que les musées c’est From Art To Zoo. En effet, les musées touchent à de nombreux aspects de l’art jusqu’au zoo. Eh oui ! Les jardins zoologiques sont aussi des institutions muséales parce qu’ils ont une collection vivante. Des sites comme le Zoo sauvage de Saint-Félicien, le Biodôme, le musée du Fjord et l’Insectarium de Montréal sont des institutions muséales. C’est très varié, ce que nous trouvons dans nos institutions. Il y a de l’art, de l’histoire, des sciences, de l’ethnologie, de la culture autochtone et bien d’autres», exprime le directeur général de la Société des musées du Québec, Stéphane Chagnon.

La SMQ a comme mission de contribuer au développement des institutions muséales, d’encourager les meilleures pratiques et de stimuler l’innovation. Elle valorise le rôle des institutions muséales dans la société et fait la promotion de l’offre muséale sur la scène nationale et internationale.

Les efforts ont porté leurs fruits, car en 2017, les musées du Québec ont accueilli 16,8 millions de visiteurs, un record. «C’est énorme ! La moyenne des dernières années se situait autour de 12 millions d’entrées. Nous sommes vraiment heureux de ces résultats et nous espérons faire aussi bien en 2018. Nos musées ont la cote, ils proposent des sujets intéressants qui attirent les visiteurs. Nos institutions en région performent très bien. On sent qu’elles sont considérées comme des sites touristiques à part entière et font partie des choix de visites des vacanciers», souligne le directeur général.

Parmi les 417 institutions muséales enregistrées en 2017, on dénombrait 91 musées dédiés aux arts, 57 dans le domaine scientifique et 258 en histoire, archéologie et ethnographie. Évidemment, la plus forte concentration se trouve à Montréal, à Québec et en Montérégie. Les régions comme le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie et l’Estrie sont bien pourvues en matière d’institutions muséales. 

Les musées représentent des retombées économiques importantes, bien que la SQM n’ait pas de données récentes sur le sujet. Le nombre d’employés oscille autour de 4000. La dernière enquête statistique remonte à 2004. À ce moment, on estimait que les retombées du domaine culturel représentaient 4% du PIB du Québec. En contrepartie, seulement 1% du budget du Québec est dédié à la culture.