Montréal

Fondation Phi pour l’art contemporain

La Fondation Phi pour l’art contemporain, anciennement connue sous le nom de DHC/ART, propose une programmation riche, unique et gratuite qui favorise une discussion sur la manière dont l’art contemporain est porteur de sujets et d’idées qui reflètent et touchent notre vie au quotidien.

Jusqu’au 15 septembre, elle met en lumière la contribution extraordinaire, tant pour l’art contemporain que pour la cause féministe, de Yoko Ono, une artiste visionnaire dont la carrière s’étend sur six décennies. Elle était d’ailleurs à Montréal, en 1961, pour y livrer une performance, et plusieurs se souviendront du célèbre bed-in dont c’était le 50e anniversaire le 26 mai dernier. L’exposition individuelle Yoko Ono: Liberté conquérante/Growing freedom sera d’ailleurs le seul événement officiel à Montréal, 50 ans plus tard. Il mettra en valeur les pierres angulaires de l’œuvre de Yoko Ono: l’action, la participation et l’imagination. 

La première partie, Les instructions de Yoko Ono, vous amène à compléter et à faire évoluer l’œuvre de l’artiste: à travers du texte, vous pourrez penser, imaginer... avec des objets, vous pourrez manipuler, créer... dans l’œuvre participative Debout, les femmes pourront témoigner d’un tort vécu à titre de femme en y ajoutant une photo de leurs yeux, pour une œuvre riche de sens qui se construira tout l’été. Dans ce même bâtiment du 451, de la rue Saint-Jean, une exposition relatera la première  performance de Yoko Ono à Montréal.

La deuxième partie de l’exposition, L’art de John et de Yoko, se penche sur les projets artistiques de collaboration pour la paix. Amenez vos écouteurs pour écouter de nombreux témoignages, dont ceux de gens ayant participé au bed-in. Des photos et des artefacts complètent cette exposition reflétant l’énorme influence de Yoko Ono sur les pratiques artistiques contemporaines, la perception de l’art et l’activisme en art. 

FONDATION PHI POUR L’ART CONTEMPORAIN
Vieux-Montréal
1 514 849-3742
fondation-phi.org