Des émotions à partager dans les musées du Québec!

MISSION [+] MUSÉES 2019

Des émotions à partager dans les musées du Québec!

Le Québec compte plus de 400 institutions muséales réparties sur tout le territoire. Des coins les plus reculés aux quartiers urbains les plus trépidants, les musées concoctent annuellement une foule d’activités à vivre en famille. Qu’elles soient intrigantes, inspirantes, hilarantes, apaisantes ou même déroutantes, les expériences qu’ils proposent parlent à la tête comme au cœur… Cet été, laissez-vous guider par les émotions que procure une visite au musée et partagez-les avec le mot-clic #museeFamille.

Voici quelques-uns des plus beaux musées du Québec:

Bas-Saint-Laurent

Musée du Bas-Saint-Laurent

Musée québécois de l'agriculture et de l'alimentation

Cantons-de-l'Est

Musée Missisquoi - Musée Colby Curtis - Musée du comté de Brome

Musée international d'art naïf

Musée d’histoire de Sherbrooke

Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier

Musée de la nature et des sciences

Musée des beaux-arts de Sherbrooke

Galerie d’art du centre culturel de l’Université de Sherbrooke

Musée Beaulne

Centre-du-Québec

Musée Laurier et le Musée de l’Hôtel des Postes

Centre de la Biodiversité

Maison et atelier Rodolphe-Duguay

Moulin Michel

Musée national de la photographie

Musée des Abénakis et le Musée des religions du monde

Charlevoix

Musée de Charlevoix

Chaudière-Appalaches

Musée de l’accordéon

Musée de la mémoire vivante

Musée maritime du Québec

Maison historique Alphonse-Desjardins

Musée Marius-Barbeau

Musée minéralogique et minier de Thetford Mines

Côte-Nord

Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM)

Gaspésie

Parc national de Miguasha

Les 5M de la Gaspésie

Exploramer

Mauricie

Boréalis

Centre d’exposition Raymond-Lasnier

Musée POP

Cité de l’énergie

Musée Pierre-Boucher

Musée des Ursulines

Montérégie

Maison de la culture de Longueuil  –  Édifice Marcel-Robidas

Le Biophare

Exporail, le Musée ferroviaire canadien

Montréal

Pointe-à-Callière

Espace pour la vie

Centre Phi

Fondation Phi pour l’art contemporain

Musée des beaux-arts de Montréal

Centre des sciences de Montréal

Musée de l’holocauste de Montréal

Musée Marguerite-Bourgeoys

L'écomusée du fier monde

Ottawa

Le Réseau des musées d’Ottawa

Rideau Hall et la Citadelle

Village du patrimoine de Cumberland

Outaouais

Musée de l’Auberge Symmes

L’Imagier

Québec

Musée Royal 22e Régiment

Musée des plaines d’Abraham

Le Musée du Monastère des Augustines

Monastère des Ursulines

Musée de la civilisation

Musée national des beaux-arts du Québec

Morrin Centre

Saguenay–Lac-Saint-Jean

Musée du Fjord

L’Odyssée des Bâtisseurs

Musée amérindien de Mashteuiatsh

Plusieurs régions

Hydro-Québec

Concours: Les musées en famille

Société des musées du Québec

Concours: Les musées en famille

Du 1er juillet au 2 septembre 2019, Les musées du Québec vous invitent à participer au concours Les musées en famille. Rendez-vous dans l’un des 11 musées nommés ci-contre et courez la chance de gagner une fin de semaine inoubliable à la découverte des musées montréalais !

Le prix à gagner comprend deux nuitées à l’hôtel Bonaventure, une Carte Musées MTL pour toute la famille, incluant le transport STM illimité, et une cabine privée dans La Grande Roue de Montréal.

Pour participer, rendez-vous dans l’un des musées ci-contre et interagissez avec le photobooth numérique Les musées du Québec.

Roche-papier-ciseaux… allumette: jouer à découvrir les musées  du Québec en famille!

Société des musées du Québec

Roche-papier-ciseaux… allumette: jouer à découvrir les musées du Québec en famille!

L’été, le temps s’étire, la vie prend un autre rythme. En famille, c’est le temps de changer d’air et de décor, d’explorer et de s’amuser! Connaissez-vous l’endroit idéal pour vivre ces moments qui déjouent la routine du quotidien? Les musées! Dans toute leur diversité...

Se prendre au jeu de la découverte 

Les musées offrent l’occasion de vivre des activités singulières à votre propre rythme. Vous pouvez flâner, observer, expérimenter, échanger. Le parcours suit le thème qui vous plaît: roche-papier-ciseaux ou science-histoire-arts, il y en a pour satisfaire toutes les passions, partout au Québec.

Pas besoin de connaissances particulières ni de prérequis pour aller au musée. Il suffit d’être curieux et d’oser pousser la porte... Partez en exploration avec les yeux grand ouverts et le goût de partager vos impressions, vos coups de cœur, vos questions. À insérer dans votre baluchon, voici quelques pistes pour animer vos visites en famille, comme autant de suggestions pour entrer dans le jeu. 

Roche : Explorez votre univers, du plus loin au plus proche

Dans les musées de sciences et technologies, une foule d’expériences attendent les scientifiques en herbe de tous âges. De l’espace intersidéral jusqu’aux écosystèmes terrestres, des lois élémentaires de physique jusqu’aux recherches biomédicales très pointues, vous trouverez matière à répondre aux questions qui vous préoccupent ou que les enfants vous posent. 

Apprenez à reconnaître les animaux, les étoiles, les roches, minéraux et fossiles. Observez activement la diversité qui vous entoure. Intéressez-vous aux technologies, anciennes ou nouvelles, et mettez à l’épreuve des principes scientifiques ou techniques connus ou méconnus. Mesurez la portée des innovations qui ont favorisé le développement de machines, de remèdes ou de découvertes majeures. 

Les sites internet des musées sont des mines d’information qui vous aideront à préparer votre visite en famille. Voyez les thématiques abordées par les expositions et discutez de ce qu’elles évoquent pour vous. Les échanges n’en seront que plus riches durant la visite et au retour. 

Musée du Bas-Saint-Laurent

Bas-saint-laurent

Musée du Bas-Saint-Laurent

Le Musée du Bas-Saint-Laurent à Rivière-du-Loup rend hommage à l’un des plus grands peintres de l’art québécois et canadien du 20e siècle, Paul-Émile Borduas, en présentant l’exposition La Révolution Borduas: espace et liberté, réalisée par le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul.

Grand défenseur de la liberté et animé d’un désir profond de transformer la sensibilité et la société au moyen de l’art, il publia le manifeste Refus Global, signé par quatorze jeunes artistes et intellectuels en 1948. Cette exposition thématique présente une cinquantaine d’œuvres pictu­rales et photographiques, dont certaines rarement exposées nous permettent d’entrevoir son monde marqué d’un profond désir de révolutionner la société. Elle inclut une œuvre de la collection du Musée du Bas-Saint-Laurent. 

En outre, le Musée profite de l’occasion pour exposer une sélection d’œuvres de sa collection créées par des signataires du Refus Global afin de créer un dialogue avec l’exposition de Borduas. 

Les visiteurs pourront aussi visiter une exposition intitulée [re]cadrer: Le studio photo sous l’angle de la théâtralité évoquant les studios de portrait d’époque et mettant en valeur une théâtralité dans la mise en scène des photographies. Ils auront ainsi un aperçu d’une exposition permanente présentée à l’automne.

De plus, le circuit Publiqu’Art, initié par le Musée, propose un nouvel outil, un site mobile, pour découvrir une quarantaine d’œuvres situées dans Rivière-du-Loup, devenue un musée à ciel ouvert. De nombreuses sculptures ponctuent les parcs et les espaces verts de la ville, dont des œuvres d’Armand Vaillancourt et de Louis Belzile. 

Musée Missisquoi - Musée Colby Curtis - Musée du comté de Brome

Cantons-de-l’est

Musée Missisquoi - Musée Colby Curtis - Musée du comté de Brome

Cet été, les Musées Missisquoi, Colby-Curtis et du Comté de Brome vous invitent à partir à la découverte du passé riche en histoire des Cantons-de-l’Est.

Situé sur la Route des vins, le Musée Missisquoi vous convie à la visite de trois bâtiments patrimoniaux: le moulin Cornell (1830), le magasin général Hodge (1840) et la grange Walbridge (1882).  Les deux premiers bâtiments proposent un retour dans le temps à travers les objets d’époque présentés à l’intérieur des expositions.  Sise à proximité, dans le hameau de Mystic, la grange, quant à elle, est la seule grange dodécagonale au Québec et abrite une collection d’équipements agricoles antiques!

Sur l’impressionnante rue Dufferin à Stanstead se trouve le Musée Colby-Curtis, abrité dans une magnifique maison du 19e siècle. Admirablement conservée et remplie d’artefacts uniques témoignant de la richesse de la bourgeoisie anglo-canadienne, cette demeure vous convie à un véritable voyage dans le temps. Venez prendre le thé à l’anglaise en admirant le jardin victorien!

Situé à Knowlton, le Musée du comté de Brome comprend de nombreux édifices anciens, dont une caserne de pompiers, l’annexe Martin dans laquelle se trouve un avion de la Première Guerre mondiale, l’un des rares au monde en parfaite condition, le palais de justice qui date de 1858, l’Académie Knowlton, etc.  La maison du fondateur de Knowlton ainsi qu’un musée pour enfants ont été ajoutés au site en 2014.

Musée international d’art naïf

CANTONS-DE-L’EST

Musée international d’art naïf

Seul musée canadien consacré entièrement à l’art naïf, le Musée international d’art naïf de Magog propose aux visiteurs une incursion dans un univers artistique, poétique, haut en couleur et riche en diversité. Fondé en 2002 par Yvon M. Daigle, le Musée permet de faire connaître les différentes facettes de l’art naïf à travers une exposition permanente qui fait exceptionnellement relâche cet été pour laisser toute la place à l’exposition temporaire consacrée à l’artiste Rajka Kupesic.

Une artiste internationale à voir

En effet, cet été, du 5 juin au 8 sep­tembre, le Musée international d’art naïf accueille l’exposition Un pas de deux avec Rajka Kupesic. Cette artiste canadienne d’origine croate, née à Zagreb, fut ballerine avant de découvrir encore très jeune le monde des arts visuels. Établie à Toronto depuis 1979, Rajka Kupesic jouit d’une renommée internationale tant dans le milieu de la danse et de l’enseignement que celui de la peinture. Ses œuvres plongent les visiteurs dans un univers empreint d’élégance, de raffinement et de féminité. Sous le thème du ballet, ses tableaux exposés au Musée vous charmeront à coup sûr. Au programme, vous retrouverez entre autres trois ballets blancs, soit Le Lac des cygnes, Giselle et La Bayadère.

Musée d’histoire de Sherbrooke

CANTONS-DE-L’EST

Musée d’histoire de Sherbrooke

Le Musée d’histoire de Sherbrooke est plus dynamique que jamais! Même édifice patrimonial, mais nouveau nom, nouveau look, mais, surtout, des expositions vivantes, colorées et innovantes ainsi que des activités hors les murs des plus captivantes. Au cours des prochains mois, découvrez le passé sherbrookois… autrement!

La nouvelle exposition permanente Mémoires sherbrookoises, présentée à partir de la mi-juin, fait entrer les visiteurs dans les écrits, les souvenirs, les témoignages d’hommes et de femmes ayant habité la région au cours des deux derniers siècles… Des premières installations de colons au début du 19e siècle jusqu’aux années 1960, découvrez le développement des différents quartiers de Sherbrooke, influencé par la langue maternelle, la religion, les occupations professionnelles ou encore par les commerces de proximité qui s’y installent – ou pas. Voyez de quelle façon les rivières puis l’arrivée du train ont contribué à l’aménagement du territoire sherbrookois. L’exposition met également en lumière la vie des gens à travers les différentes époques, notamment celle des femmes, et fait ­ressortir la vie commerciale dynamique qui anime Sherbrooke au fil du temps. À la fois sobre et éclatante, Mémoires sherbrookoises propose aux visiteurs divers éléments participatifs et interactifs favorisant l’immersion, tantôt dans l’univers de la légende abénakise De Mena Sen à Menakoa, tantôt dans le rôle d’une standardiste un peu trop curieuse… Les visiteurs sont également sollicités à laisser leur témoignage con­cernant leur lien avec la région sherbrookoise.

Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier

CANTONS-DE-L’EST

Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier

Avec une programmation estivale qui saura plaire à toute la famille, le Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier ouvre ses portes tous les jours cet été. En plus de son incontournable exposition permanente, les visiteurs pourront profiter de plusieurs autres activités!

La grande nouveauté est très certainement sa nouvelle exposition temporaire Communauté Fab Lab. Dans celle-ci, apprenez-en plus sur le mouvement mondial des Fab Labs et voyagez en découvrant des projets imaginés par des usagers de Fab Labs distribués un peu partout sur la planète. Voyez comment en France on a développé un vélo en bois facile à assembler et conçu à faible coût avec des matériaux simples et recyclés. Examinez une prothèse pour le pied en PVC facile à reproduire et abordable issue d’une collaboration entre un Fab Lab des Pays-Bas et un d’Indonésie. Découvrez aussi une imprimante 3D artisanale fabriquée à partir de déchets informatiques recyclés conçue par un Fab Lab togolais.

La visite guidée de la réserve est également un incontournable du Musée! D’une durée de 20 minutes, elle a lieu du vendredi au lundi, permettant aux visiteurs de côtoyer des pièces de collection. 

Les familles seront également bien servies grâce au jeu sur tablette numérique En route vers l’ingéniosité. Idéal pour les jeunes de quatre à onze ans, celui-ci permet de partir à la recherche d’objets mystères à travers toute l’exposition permanente, rendant la visite encore plus interactive! 

Avec toutes ses activités, une visite à Valcourt vaut définitivement le détour!

Musée de la nature et des sciences

CANTONS-DE-L’EST

Musée de la nature et des sciences

Le Musée de la nature et des sciences fourmille d’activités pour toute la famille. Expositions, spectacle multisensoriel, programmes éducatifs, conférences et événements, autant d’activités surprenantes et divertissantes qui font du Musée un incontournable dans la région des Cantons-de-l’Est.

Situé au cœur du centre-ville et surplombant la gorge de la rivière Magog, le Musée attire de nombreux visiteurs curieux d’en apprendre davantage sur la nature et les sciences au travers d’expositions per­manentes et temporaires innovantes. L’exposition interactive AlterAnima vous présente les plus beaux animaux naturalisés des collections du Musée regroupés sous des thématiques originales. À l’aide d’une tablette, les jeunes pourront aussi participer à un jeu de type «cherche et trouve». Pour sa part, Terra Mutantès propose une expérience immersive multisensorielle étonnante vous permettant de voyager dans l’évolution des paysages de Sherbrooke et de la région à travers les millénaires. 

Cet été, le Musée sera l’hôte d’une exposition primée qui vient tout droit du Centre des sciences de Montréal. Génie autochtone est une exposition hautement interactive démontrant le savoir-faire et l’innovation des premières nations à travers leurs inventions. Et ce n’est pas tout! Ouvrez grand vos oreilles et ayez une écoute particulièrement attentive… les sons seront à l’honneur dans l’exposition Son, que du son! réalisée et produite par l’équipe du Musée! Émotions et étonnement à travers des manipulations et jeux fascinants. Vous voulez savoir si le silence existe vraiment? Venez tenter de l’entendre!

Lauréate de plusieurs prix en tourisme et en culture, l’équipe du Musée a développé une expertise dans la conception et la
réalisation d’expositions, devenant ainsi le plus important diffuseur d’expositions de moyenne envergure au Canada. Une expertise qui ne se dément pas avec la qualité des expositions que vous trouvez au Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke.

Musée des beaux-arts de Sherbrooke

Cantons-de-l’est

Musée des beaux-arts de Sherbrooke

Découvrir l’art tout en passant de beaux moments en famille, telle est l’invitation que vous lance le Musée des beaux-arts de Sherbrooke qui a développé des ateliers à la fois ludiques et créatifs!

Dessiner en s’amusant

On dessine au musée… pour raconter des histoires, pour le plaisir, pour se souvenir, pour regarder de plus près, pour expé­rimenter de nouveaux gestes, pour découvrir de nouveaux outils, pour vider sa tête, pour éclaircir ses pensées et, finalement pour exprimer ses émotions, échanger, sourire et fêter l’été!

Parents et enfants seront invités à dessiner des modèles vivants costumés en suivant des missions créatives ludiques, drôles et à coup sûr inédites! C’est un rendez-vous tous les samedis de juillet et d’août (sauf le 3 août), à 10h30 ou à 14h30. Pour les enfants de 6 à 12 ans.

Comment les artistes trouvent-ils leurs idées?

Tous nous donneraient une réponse différente. Ils peuvent trouver l’inspiration au cours d’une promenade dans un parc ou en observant des gens à l’épicerie. Ils peuvent nous parler de sujets importants comme l’amour, l’avenir, la liberté ou bien exprimer leurs émotions. Ainsi, lorsqu’un artiste a une idée, un message ou une réflexion qui lui tient à cœur, il conçoit une œuvre. 

Tous les dimanches de juillet et d’août, à 10h30 et 14h30, vous serez invité à faire comme les artistes. Vous mènerez vos propres expérimentations pour créer vos propres œuvres d’art. Pour les enfants de 4 à 12 ans.

Comme chaque séance est différente, n’hésitez pas à venir plusieurs fois au cours de l’été!

Musée Laurier et le Musée de l’Hôtel des Postes

Centre-du-Québec

Musée Laurier et le Musée de l’Hôtel des Postes

Wilfrid Laurier a laissé un patrimoine considérable autant au niveau national, en tant que premier ministre du Canada, qu’au niveau de sa région d’adoption, l’Arthabaska. D’ailleurs, deux musées de cette région, le Musée Laurier et le Musée de l’Hôtel des Postes, offrent une incursion dans la vie et l’époque de ce grand homme politique.

Tout d’abord, le Musée Laurier, situé au pied du mont Arthabaska, était la maison de Wilfrid Laurier et de son épouse Zoé. Le musée met donc en valeur leurs appartements ainsi que les objets ayant appartenu au couple. En nouveauté cette année, des visites costumées sont organisées à heures fixes et les visiteurs peuvent entrer dans certaines pièces de la maison. De plus, une exposition temporaire, Il y a déjà 100 ans… Wilfrid Laurier, porte un regard sur toutes les façons par lesquelles l’homme politique a été honoré et invite également le public à revivre les événements entourant sa mort. Une pièce de théâtre jeunesse portant sur Wilfrid Laurier est également jouée à la Grange Fleury, suivie d’un atelier de création familial. 

La dernière contribution politique de Wilfrid Laurier à Arthabaska, un bureau de poste, est aujourd’hui le Musée de l’Hôtel des Postes avec son horloge d’origine dont le mécanisme est observable. L’exposition permanente  Il était une fois… un bureau de poste recrée l’ambiance et le décor d’un bureau de poste du début des années 1900. L’exposition temporaire L’art et le politique, plus de 100 ans d’art engagé permet quant à elle de se pencher sur des œuvres engagées et de faire un survol de l’histoire à travers l’art.

Centre de la Biodiversité

Centre-du-québec

Centre de la Biodiversité

Bien plus importantes qu’on peut le croire, la faune et la flore québécoises jouent un rôle central dans la vie de tout être humain, bien qu’elles puissent parfois être complexes à voir, à toucher et à sentir. Au Centre de la Biodiversité, combler tous ces sens s’avère toutefois un jeu d’enfants.

En effet, depuis sa création en 1997 par la communauté des Frères des Écoles chrétiennes, l’institution reconnue comme un précurseur de l’éducation de la botanique et de la sensibilisation à l’écologie s’efforce de sensi­biliser et d’éduquer jeunes et ­adultes à l’existence et à la conservation des espèces biologiques du Québec, grâce à des expositions et à des installations spécialement conçues à cet effet.

«Ce qu’on souhaite faire avec nos expositions au Centre de la Biodiversité, c’est de faire prendre conscience aux visiteurs de l’importance de la biodiversité et de la vie qui nous entourent. En tant que défenseurs de tout ce qui est vivant, on veut éga­lement les influencer et leur permettre de modifier leurs comportements, leur façon de consommer, et leur façon de respecter la nature», mentionne la directrice générale du Centre, Carole Bellerose.

Musée de Charlevoix

Charlevoix

Musée de Charlevoix

Saviez-vous que le Musée de Charlevoix possède l’une des plus importantes collections d’art populaire au Canada? Entre ses murs, plusieurs milliers d’œuvres et d’objets se font témoins d’un passé riche d’histoire.

À Pointe-au-Pic, les passionnés d’histoire vont adorer s’y arrêter pour la visite de l’exposition permanente Charlevoix racontée. En partant de la chute d’une météorite dont l’impact créa le célèbre astroblème de Charlevoix, il y a 350 millions d’années, jusqu’aux différentes formes d’art dont témoignent les familles souches de la région, le Musée de Charlevoix nous promet tout un voyage dans l’histoire de l’art populaire. Que ce soit par le biais des frères et sœurs Bouchard – tous peintres et sculpteurs – ou celle des sœurs Bolduc, le Musée de Charlevoix se fait gardien du passé.

Objets d’art et de merveilles

L’automne dernier, la publication du livre Une histoire des débuts signé François Tremblay – un des directeurs fondateurs du Musée – a fait germer l’idée d’une exposition sur l’art populaire. Présentée en cinq volets jusqu’en avril 2020, Objets d’art et de merveilles lève le voile sur ce qu’est l’art populaire – dont l’objet du quotidien est souvent un élément phare – et nous fait voir son évolution dans le monde, de l’exotisme à l’industrialisation en passant par les grandes expositions parisiennes des années 1930 jusque dans les salons de Charlevoix. D’hier à aujourd’hui, l’art populaire se raconte. Soyez-y!

Musée des Abénakis et le Musée des religions du monde

Centre-du-Québec

Musée des Abénakis et le Musée des religions du monde

La région du Centre-du-Québec constitue un arrêt culturel et historique intéressant avec ses deux musées, le Musée des Abénakis et le Musée des religions du monde. Différents par leurs thématiques, mais à proximité l’un de l’autre, ils ont toutefois une vision commune: faire connaître les expositions qu’ils proposent.

À cet effet, un partenariat a récemment été créé par les deux instituons afin d’offrir aux visiteurs une carte d’accès Découverte qui donne un droit d’entrée aux deux musées. Les visiteurs peuvent ainsi se procurer la carte au coût de 15$ pour une personne ou de 50$ pour deux adultes et deux enfants. Cette initiative permet ainsi aux visiteurs de découvrir un musée dont ils ignoraient peut-être l’existence. «Ce partenariat va permettre aux visiteurs de rester dans la région un peu plus longtemps, d’y manger, et peut-être même de loger au Centre-du-Québec pour en découvrir plus sur notre coin», ajoute Vicky Desfossés-Bégin.

Musée de l’accordéon

Chaudière-Appalaches

Musée de l’accordéon

Étape incontournable du parcours des visiteurs qui foulent le sol de Montmagny, le Musée de l’accordéon abrite une multitude de trésors qui racontent l’histoire de cet instrument voyageur. Depuis près d’un siècle, celui qui sait si bien célébrer tous les genres musicaux et rythmes du monde teinte l’univers culturel des Magnymontois.

Le Musée de l’accordéon invite à la redécouverte de la place importante qu’occupe ce petit instrument nomade, caméléon
et très énergique, symbole indissociable du patrimoine québécois d’hier et d’aujourd’hui. Des expérimentations qui ont mené à son invention aux grandes fabriques européennes, les collections du Musée évoquent les airs qui font danser, l’ancrage à la région, le savoir-faire des artisans et la passion des accordéonistes.   

«L’exposition Complètement Trad! L’accor­déon diatonique au Québec dresse un portrait exhaustif de l’instrument 10 touches à travers son odyssée québécoise, présente la coordonnatrice du Musée, Claudine Landry. Il faut également savoir que nous rassemblons des accordéons représentatifs de différents pays et époques, de même que des archives visuelles et sonores. Un volet animation musicale fait aussi partie de notre offre scolaire.»

Institution muséale à part entière, le Musée de l’accordéon loge à l’intérieur du magnifique manoir seigneurial Couillard-Dupuis. Il est en outre intégré à la programmation du Carrefour mondial de l’accordéon, événement haut en couleur très attendu célèbrant cette année son 31e anniversaire, qui se tiendra du 29 août au 2 septembre. En 2019, le Carrefour des petits figurera au menu des activités avec l’inclusion, le jeudi, d’un spectacle suivi d’un bricolage.

Musée de la mémoire vivante

Chaudière-Appalaches

Musée de la mémoire vivante

Au Musée de la mémoire vivante de Saint-Jean-Port-Joli, nous sommes bien loin du musée traditionnel qui expose des objets de collection. Ici, ce sont les témoignages d’hommes et de femmes qui sont mis en valeur. Ses expositions en témoignent.

Des quatre expositions à l’affiche au Musée, dont l’incontournable Philippe Aubert de Gaspé, trois attirent l’attention. Excusez-la!, qui porte sur la chanson traditionnelle francophone, est particulièrement invitante. Racontée et chantée par des chanteurs amateurs et professionnels, elle évolue au rythme des visiteurs, qui sont eux aussi appelés à témoigner. «De plus, à l’intérieur de la salle, nous avons un studio insonorisé où les gens peuvent ­enregistrer une chanson», ajoute Judith Douville, chargée de projet. 

L’exposition Cueillettes d’hier et d’aujourd’hui, nous transporte dans l’univers fascinant de nos ancêtres qui cueillaient pour se nourrir, se soigner et s’abriter. Encore aujourd’hui, plusieurs font la cueillette pour de multiples raisons. «Nous avons entre autres le témoignage d’une femme qui cueille des champignons sauvages pour teindre des fibres textiles comme le lin et le coton», décrit Mme Douville.

Enfin, La pêche à l’anguille, un patrimoine vivant est la nouvelle exposition du Musée. «La pêche à l’anguille est l’un des seuls métiers encore pratiqués aujourd’hui qui ne s’enseigne pas», relate Mme Douville. Le Musée s’est donc donné pour mission de raconter à ses visiteurs l’importance de cette activité dans l’histoire du Québec qui remonte à l’époque des Amérindiens et des colons français. «Au musée de la mémoire vivante, nous créons l’occasion de nous rappeler et de parler de sujets oubliés», conclut Judith Douville.

Musée maritime du Québec

Chaudière-Appalaches

Musée maritime du Québec

Le Musée maritime du Québec largue les voiles et met le cap sur une mer de 85 rendez-vous culturels familiaux. À compter du 23 juin, tous les jours à 13h30, les petits et les grands auront le bonheur de prendre part à diverses activités en lien avec la navigation et le patrimoine maritime dont des ateliers de fabrication de bateaux en bois flotté et de manchons à air en formes de poisson du Saint-Laurent (koinobori).

Présentation d’un conte maritime et initiation à l’archéologie subaquatique seront également au programme. Soyez parmi les passagers qui assisteront en après-midi à la représentation sonore quotidienne de l’œuvre du sculpteur Pierre Bourgault intitulée Message à la mer et consacrée au fleuve Saint-Laurent. 

Soyez de l’équipage du capitaine J.E. Bernier

Après avoir visité la Réserve de plus de 200 maquettes de bateaux, les expo­sitions Racines de mer et Le temps des
chaloupes
, poussez la porte virtuelle de l’histoire du capitaine J.E. Bernier et plongez dans l’univers de ce fils de L’Islet, explorateur de l’Arctique et navigateur de renommée mondiale.

Faites partie de la légende

Dans le cadre de l’activité Bouette et batture, une aventure!, partez à la découverte du légendaire rocher Panet accessible à marée basse. Ne manquez surtout pas la visite des deux bateaux-musées, soit le brise-glace NGCC Ernest Lapointe et l’hydroptère NCSM Bras d’Or. 

Le balado «Ralentis, la marée monte!»

À bord de votre véhicule, sillonnez la route des Navigateurs, de L’Islet-sur-Mer au Village des Aulnaies en passant par Saint-Jean-Port-Joli, et découvrez les visages maritimes de la région à travers ses paysages, ses histoires, ses personnages, son patrimoine bâti et sa tradition orale. Une expérience gratuite. Pour en savoir plus et télécharger le balado, visitez despromenadespascommelesautres.ca.

Maison historique Alphonse-Desjardins

Chaudière-Appalaches

Maison historique Alphonse-Desjardins

La maison d’Alphonse et de Dorimène Desjardins vous invite à plonger dans l’histoire du couple à l’origine du Mouvement des caisses Desjardins. Tout au long de l’année, on vous propose des activités ludiques pour toute la famille, qui vous feront revivre l’univers du couple bâtisseur.

Pousser la porte de la Maison Alphonse-Desjardins, c’est remonter au début du XXe siècle et découvrir l’univers qui a accueilli, entre 1900 et 1906, le siège social de la Caisse populaire de Lévis. Datant de l’époque victorienne, la maison a toute une histoire à vous raconter.

L’empreinte d’un couple

L’empreinte d’un couple, c’est le nom de l’exposition permanente qui présente l’inspirant parcours d’Alphonse et de Dorimène Desjardins. Artefacts, photos et éléments sonores témoignent des événements marquants ayant ponctué l’histoire de ce couple et de celle des caisses populaires dans les murs même où tout a commencé.

La Maison Alphonse-Desjardins offre aussi plusieurs activités spéciales et thématiques pour les petits et les grands. Deux activités sont offertes au cours de la saison estivale: l’heure du thé, une activité offerte à l’année sur réservation, vous plongera dans l’époque victorienne et son cérémonial typique. Jazzons ensemble, les 10 et 11 août, vous permettra de découvrir l’histoire du jazz en famille, de jouer avec des instruments colorés et de confectionner votre propre instrument.

Lieu idéal pour une sortie familiale ou avec un groupe d’amis, la Maison Alphonse-Desjardins au cœur du Vieux-Lévis est un incontournable. Les visites sont gratuites et accessibles tous les jours de l’été, de 10h à 17h.

Musée Marius-Barbeau

Chaudière-Appalaches

Musée Marius-Barbeau

Plus importante infrastructure muséologique régionale, le Musée Marius-Barbeau célèbre l’identité culturelle et le patrimoine de la Beauce. Tel un hommage à la personnalité de Marius Barbeau, l’histoire, l’ethnologie et les arts visuels cohabitent afin de faire vivre aux visiteurs une expérience muséale enrichissante.

Originaire de Sainte-Marie, Marius Barbeau est un personnage clé de l’anthropologie canadienne. Ethnologue, folkloriste, collec­tionneur invétéré, il a documenté notre histoire en recueillant d’innombrables témoignages en plus de répertorier contes et chansons folkloriques. Cet esprit de sauvegarde et de conservation se poursuit au musée de Saint-Joseph-de-Beauce dans ses expositions permanentes.

L’expositions La Beauce: Mythe et réalité raconte l’expérience des bâtisseurs de la vallée, ceux qu’on appelait aussi les
« jarrets noirs ». Cette exposition aborde leur mode de vie à travers l’agriculture, l’acériculture, l’architecture, la vie politique, la vie militaire et l’entrepreneuriat.

La providentielle découverte des vertus de la glaise près de la rivière Calway engendre la création d’une entreprise culturelle marquante: Céramique de Beauce. L’exposition du même nom présente plus de 450 pièces dont plusieurs en terre rouge. 

Le Musée propose aussi des expositions temporaires en arts visuels. Jusqu’au 8 sep­­tembre, on peut y voir Transparence chromatique de Florence Giroux Gravel, qui nous invite à une expérience immersive, sensorielle et optique dans cette œuvre où les fils sont des pigments de couleur, mais aussi des fragments de mémoire. Également, Poésie de la matière de Gilles Pedneault, qui présente une sélection d’œuvres en sculpture et peinture semi-abstraite qui s’échelonnent sur plusieurs années, des tout débuts jusqu’aux dernières productions de cet artiste bien connu en Beauce.

 Musée minéralogique et minier de Thetford Mines

Chaudière-Appalaches

Musée minéralogique et minier de Thetford Mines

Lieu de rencontre et de partage, le Musée minéralogique et minier de Thetford Mines offre une programmation qui met en valeur la ténacité et la créativité des habitants de la région de Thetford Mines ainsi que le caractère unique et impressionnant d’un site minier et de ses bâtiments.

Dans le cadre de l’exposition permanente Mémoires de pierre. Fierté et démesure d’une région, explorez le quotidien des travailleurs, l’univers particulier des mines et les différentes facettes d’un minerai qui a façonné l’histoire de la région. Des visites guidées sont offertes en tout temps. L’exposition permanente Atomes et cristaux vous permettra d’ailleurs d’admirer plus de 350 minéraux provenant des quatre coins du monde. Lors de votre visite, prenez part à une excursion exclusive dans l’immense parc minier de la région de Thetford Mines. À voir: eaux turquoises, montagnes de résidus gigantesques, chevalements et bâtiments miniers.

Une mine d’activités

Le Musée minéralogique et minier de Thetford Mines propose d’autres activités et attraits, incluant conférences, expositions temporaires, foire minéralogique et boutique spécialisée. 

Centre historique de la mine King | KB3

Vivez une expérience inoubliable au Centre historique de la mine King | KB3, site de la première mine souterraine de la région. Vous désirez mieux comprendre le fonctionnement d’une mine d’amiante chrysotile? Visitez de véritables bâtiments miniers restaurés comme la forge, la salle des treuils et le chevalement. Au sommet de ce dernier, soit à une hauteur de
42 mètres (140 pieds), profitez d’une vue à 360 degrés sur la ville de Thetford. L’exposition temporaire KB3 Vestiges miniers vous donnera un portrait photographique complet des paysages miniers de la région.

Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM)

Côte-Nord

Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM)

À Tadoussac, on vient vivre une expérience sensorielle unique permettant de tout savoir sur les baleines avant d’aller en mer les observer de plus près, ou de la terre ferme si on n’a pas le pied marin.

Découvrez l’univers physique et sonore des baleines par le biais de guides naturalistes, de vidéos, d’images de drones et de jeux exclusifs. Après avoir visionné le film sur les bélugas du Saint-Laurent, rendez-vous admirer l’impressionnante collection de squelettes, dont celui d’un cachalot de 13 mètres. Cet été, pour la première fois, touchez à mains nues le squelette de Félix le Béluga, vieux de 10 700 ans, et apprenez-en davantage sur l’histoire des bélugas depuis la mer de Champlain. 

Bélugas en direct

Ce qui passionne les enfants autant que les grands, c’est de pouvoir découvrir en direct quels sont les bélugas et autres baleines répertoriés par les chercheurs du Centre qui circulent au large au même moment. Venez faire connaissance avec Ti-Croche – bébé de Capitaine Crochet –  Zipper ou Tic-Tac-Toe, ainsi nommé pour le X géant qu’il porte sur la queue. Pendant que des tablettes permettent d’établir un contact direct avec les chercheurs en mer, leur arrivée au centre en fin de journée est garante de belles histoires et de photos inédites à partager.

Cours de chants de baleines

Après vous être initié au chant des baleines, testez vos connaissances avec un baleinophone, appareil reproduisant avec vraisemblance la mélodie des rorquals à bosse et les vocalises des bélugas. Obtenez votre diplôme en chant de baleines en seulement 20 minutes! Envie d’essayer?

Parc national de Miguasha

Gaspésie

Parc national de Miguasha

Loin des musées traditionnels, le site fossilifère du parc national de Miguasha, en Gaspésie, est pourtant une source intarissable de trésors qui sont les témoins d’une belle histoire: notre histoire. Ces trésors sont en fait les fossiles de l’Elpistostege watsoni – ou appelé Elpi pour les intimes! – qui serait le premier spécimen de notre plus proche parent à nageoires.

Au cœur du paysage bucolique de la Gaspésie, de magnifiques fossiles de poissons de la période du Dévonien invitent à les contempler, mais aussi à en apprendre davantage sur l’évolution des espèces vertébrées, au fil d’une exposition qui recule dans le temps, jusqu’à «l’âge des poissons», il y a quelque 380 millions d’années.

«Venez découvrir votre ancêtre!», rigole le directeur, Rémi Plourde, en s’adressant aux tout-petits et à leurs familles qui sont de plus en plus nombreuses à visiter le site. Il faut dire que cette découverte exceptionnelle a reçu d’emblée une attention internationale et fait courir les visiteurs depuis 2014. Elle contribue également à enrichir le site qui est classé sur la prestigieuse Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999. 

Pour toute la famille

Trop compliqué, la paléontologie? Pas du tout. Par différentes activités pédagogiques et ludiques, petits et grands peuvent comprendre à leur façon. Un spectacle de marionnettes à saveur évolutive attend les tout-petits à l’amphithéâtre extérieur. Tandis que les jeunes aventureux apprécieront le rallye et les panneaux de vulgarisation. 

En nouveauté cette année, un laboratoire scientifique composé de six stations permettra d’observer au microscope de surprenantes espèces. De plus, puisque le parc national fait partie du réseau de la Sépaq, l’accès est toujours gratuit pour les 17 ans et moins.

Les 5M

GASPÉSIE

Les 5M

La Gaspésie possède une histoire unique et un patrimoine riche en diversité. Pour l’exposer au grand jour, cinq musées plutôt qu’un font preuve de créativité et d’audace pour enrichir votre séjour en terre gaspésienne.

Les 5 M de la Gaspésie, c’est un collectif allumé qui met de l’avant la technologie pour raconter ses traditions centenaires. En plus d’offrir une programmation exclusive axée sur le voyage à travers les époques, d’hier à aujourd’hui, chacun des cinq musées du regroupement utilise la voix de personnages et figures historiques pour nous faire entrer dans l’histoire de façon vibrante et colorée. Véritables tableaux à la Harry Potter, ­l’installation numérique Portraits vivants vous invite à découvrir la Gas­pé­sie comme vous ne l’avez jamais vue. 

MUSÉE DE LA GASPÉSIE
Portrait vivant: le navigateur Jacques Cartier

Ici, la Gaspésie se raconte en histoire: visitez diverses expo­sitions, montez à bord d’un véritable bateau de pêche et admirez même une réplique de la croix plantée par Jacques Cartier en 1534! La technologie – incluant la réalité virtuelle – s’invite au programme pour créer un heureux mariage entre hier et aujourd’hui. On ne voudra pas rater la populaire exposition Madame Bolduc en tournée. Originaire de Newport en Gaspésie, la célèbre chanteuse y est mise à l’honneur. On craque pour les photographies d’époque, les tenues de scène, les bijoux et les valises de tournée. En pénétrant au cœur de la salle immersive multimédia, on plonge littéralement dans les années 1930 en découvrant en son et en projections les souvenirs et les turlutes de celle que tout le monde appelle encore aujourd’hui La Bolduc.

Boréalis

Mauricie

Boréalis

Ancienne capitale mondiale des pâtes et papiers, la ville de Trois-Rivières ne serait pas ce qu’elle est sans son passé relié à l’industrie papetière. Alors que cette histoire ne peut être reléguée aux oubliettes, Boréalis propose une incursion dans cette réalité en mettant en avant-plan le visage humain de l’industrie papetière.

Situé dans l’ancienne usine de filtration d’eau de la Canadian International Paper (CIP) de Trois-Rivières, Boréalis n’est pas un musée comme les autres. Il est bien plus que cela. Témoignages d’anciens ouvriers, activités ludiques, tout est mis en œuvre pour permettre à tous de vivre une expérience hors du commun.

«À Boréalis, on est un beau mélange entre un musée et un lieu historique. Les visiteurs peuvent donc s’attendre à être surpris et stimulés, que ce soit par l’expérience touristique, notre bâtiment unique, nos expositions interactives, notre vue magnifique et nos voûtes souterraines», explique la directrice de l’endroit, Valérie Bourgeois.

Des activités et des expositions, il y en a d’ailleurs pour tous les goûts à Boréalis. En effet, l’exposition permanente Racines et identité permet aux visiteurs de vivre une rencontre unique entre l’homme et la machine.

Centre d’exposition Raymond-Lasnier

MAURICIE

Centre d’exposition Raymond-Lasnier

À l’heure où l’art contemporain est souvent méconnu, le Centre d’exposition Raymond-Lasnier fait quant à lui bonne figure en Mauricie. En effet, par le biais d’expositions diversifiées, le Centre d’exposition semble avoir trouvé la solution à cette situation: présenter l’art contemporain de manière surprenante et ludique.

Situé en plein cœur du centre-ville de Trois-Rivières, à la Maison de la culture, le Centre d’exposition Raymond-Lasnier présente une dizaine d’expositions par année en art contemporain et actuel
d’artistes professionnels et de la relève. Toutes aussi diversifiées les unes que les autres, les expositions thématiques, collectives et événementielles ont toutefois un rôle commun, soit celui de favoriser les apprentissages par le biais d’activités qui ­démystifient l’art contemporain et actuel. 

«Au Centre d’exposition Raymond-Lasnier, on dispose de salles d’exposition aux normes muséo­logiques, ce qui nous
permet d’accueillir chaque année des expositions d’artistes de grande envergure. C’est pourquoi, par le biais d’expositions souvent surprenantes, on tente de rendre plus accessible à monsieur et madame Tout-le-Monde le travail d’artistes de grande renommée qui œuvrent dans le domaine de l’art contemporain», soutient la directrice du Centre d’exposition Raymond-Lasnier, Marie-Andrée Levasseur.

Alors que le Centre d’exposition est reconnu pour être accessible à un vaste public, sa programmation estivale promet encore une fois d’en surprendre plus d’un cet été. On n’a qu’à penser aux artistes estampiers qui seront mis en lumière du 16 juin au 8 septembre 2019, dans le cadre de la 11e Bien­nale internationale d’estampe contemporaine.

Musée POP

Mauricie

Musée POP

Véritable vitrine culturelle du Québec, le Musée POP est une attraction incontournable à Trois-Rivières. À travers des expositions diversifiées et accessibles, pour tous les âges et pour tous les goûts, les visiteurs en apprendront davantage sur différents sujets reliés à la société québécoise.

Cet été, toute la famille trouve son compte au Musée POP puisque six expositions y sont présentées. En grande nouveauté, l’exposition permanente Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise fera certainement jaser cet été. En effet, celle-ci trace un portrait du Québec, de la Révolution tranquille à aujourd’hui, en huit thématiques choisies lors d’un sondage Léger auprès de 1000 Québécois: la langue, la musique, les contes et légendes, l’hiver, le hockey, la gastronomie, les inventions et, bien sûr, les Premières Nations. Tous ces aspects qui construisent l’identité de la société québécoise sont présentés et expliqués de façon ludique et accessible. 

Un parcours jeunesse, la virée des flos, permet aux plus jeunes d’explorer l’exposition à un second niveau dans chacune des huit stations avec des zones amusantes et interactives spécialement conçues pour eux. «On veut que les Québécois ressortent avec un sentiment de fierté et que les touristes et les immigrants apprennent sur le Québec et son ADN», souligne la directrice générale, Mme Valérie Therrien.

Le Musée présente également d’autres expositions. À ne pas manquer: Autour d’une broue sur l’histoire de la bière au Québec, Notre Far West, sur les 50 ans du Festival Western de Saint-Tite, sans oublier l’incontournable visite de la Vieille prison de Trois-Rivières!

Cité de l’énergie

Mauricie

Cité de l’énergie

Grand parc thématique qui revisite l’histoire et le patrimoine de Shawinigan, la Cité de l’énergie accueille les visiteurs dans un univers vivant et interactif. Expositions, spectacles multimédias et parcours dans la ville attendent petits et grands pour une visite des plus surprenantes cet été.

La Cité de l’énergie est un heureux mélange entre histoire, science, culture et découvertes. Leurs expositions permettent de vivre une expérience vivante et sensorielle. En nouveauté depuis 2018, Planète Énergie propose un spectacle expérience ainsi qu’une exposition. Les visiteurs ont ainsi l’occasion d’y découvrir l’énergie en tant que phénomène mystérieux et puissant et de la voir sous un tout nouveau jour. 

Découvrir l’énergie en deux volets

Présenté dans une salle qui possède un écran à 360 degrés, le volet spectacle est un plateau tournant qui inclut de nombreux effets spéciaux et multisensoriels. En pénétrant dans la salle, les spec­tateurs sont rapidement plongés au cœur du Soleil et découvrent ensuite de nouvelles manifestations de l’énergie ainsi que leurs impacts à l’échelle planétaire. 

Cette expérience immersive est suivie d’un parcours sous la forme d’une exposition qui comprend 20 stations interactives portant sur l’équilibre délicat entre l’énergie, la nature et l’humain. Comme le mentionne la directrice générale de la Cité de l’énergie, Sandie Letendre, «le spectateur est l’acteur de son activité, qui n’est jamais statique et toujours interactive.» De plus, les enjeux énergétiques sont mis en lumière d’une façon très dynamique, ce qui plaît autant aux enfants qu’à leurs parents.

Musée Pierre-Boucher

Mauricie

Musée Pierre-Boucher

Un musée où l’art et l’histoire se rencontrent, c’est ce que propose le Musée Pierre-Boucher. Fondé en 1895, le Musée Pierre-Boucher est logé dans l’imposant bâtiment de granit du Séminaire de Trois-Rivières. Dès l’entrée au musée, tous seront impressionnés par la beauté architecturale du bâtiment.

Le Musée Pierre-Boucher impressionne par sa collection de plus de 27 000 œuvres d’art et objets. Des œuvres anciennes et contemporaines de peintres de renom tels Antoine Plamondon, Marcelle Ferron, Jordi Bonet, Dominic Besner et autres, ainsi que des objets historiques datant de la Nouvelle-France à aujourd’hui, font partie de la vaste collection permanente du Musée Pierre-Boucher.

Celui-ci présente l’exposition Moment d’enfance, nouvelle production de Daniel Sarazin, un artiste trifluvien qui connaît une carrière fulgurante. Le musée accueillera également la 11e Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières. De plus, pour souligner le 60e anniversaire du décès de Maurice L. Duplessis, le Musée Pierre-Boucher propose l’exposition Le ciel est bleu, l’enfer est rouge. Cette exposition fera découvrir le destin exceptionnel d’un élève du Séminaire qui a marqué l’histoire du Québec en tant que premier ministre durant 18 ans. 

À l’automne, deux nouveautés arriveront au musée: Dans la chair de l’irréversible de l’artiste-peintre Claudine Dontigny, dont c’est la neuvième exposition en ­collaboration avec le Festival international de la Poésie, ainsi que Signature IAF, un collectif d’artistes membres de l’Institut des arts figuratifs. Le Musée Pierre-Boucher présente annuellement plus de 12 expositions temporaires gratuites en plus de présenter quatre expositions permanentes. Plusieurs activités, conférences, ateliers sont greffés aux expositions.

Maison de la culture de Longueuil  –  Édifice Marcel-Robidas

Montérégie

Maison de la culture de Longueuil  – Édifice Marcel-Robidas

Quand la littérature rencontre la sculpture, le résultat est plus souvent qu’autrement étonnant. C’est le cas de la nouvelle exposition de la Maison de la culture de Longueuil qui présente le métissage des œuvres d’un duo d’artisans-sculpteurs et celles de Boucar Diouf.

En effet, cet humoriste et conteur québécois d’origine sénégalaise a inspiré le duo longueuillois Viatour-Berthiaume pour la création de l’exposition Quand Boucar Diouf s’intègre au bois... L’ouverture à l’autre et la sensibilité de Boucar Diouf ont amené les deux artistes à concevoir 15 scénettes en bois polychrome qui tirent leur inspiration des spectacles et des écrits de l’humoriste. Cette exposition est ainsi une occasion unique pour les visiteurs de faire la rencontre de la littérature et de l’art visuel, par le biais de textes qui reflètent la pensée de Boucar Diouf.

Par le truchement de créations à la fois uniques et ludiques, les sculptures de Viatour-Berthiaume permettent d’introduire une dimension pédagogique, voire de conscientisation sociale face aux enjeux d’actualité. Cette exposition est accompagnée de la projection d’un court-métrage de Louis-Roland Leduc qui permet d’aller encore plus loin. Le réalisateur a documenté leurs échanges tout au long du
processus afin de donner au spectateur un aperçu de cet univers créatif.

Enfin, une médiation culturelle a également été réalisée entre les élèves de l’école Christ-Roi et les deux artistes accompagnés de Boucar Diouf et l’artiste pédagogue Cathy Jolicœur. Viatour-Berthiaume a par la suite réalisé trois œuvres monumentales à partir des créations des enfants. Ces œuvres sont également exposées à la Maison de la culture de Longueuil.

Le Biophare

Montérégie

Le Biophare

Situé à Sorel-Tracy, au parc Regard-sur-le-Fleuve, le Biophare offre trois expositions originales à ses visiteurs: L’observatoire du lac Saint-Pierre, L’appel du large et Sous l’œil de Marc Ross, témoin de la nature.

La visite de celles-ci permet de découvrir l’étendue de la réserve de la biosphère du lac Saint-Pierre, la présence iroquoienne dès le 16e siècle, la fondation de Sorel en 1642, l’extraordinaire odyssée de la construction navale pilotée par les frères Simard, le parcours des immenses navires commerciaux sillonnant le fleuve et un environnement naturel d’une très grande biodiversité. Les expositions du Biophare sont immersives. Vous vous croirez au milieu des nombreux personnages et des lieux magiques qui ont fait la gloire de ce pays, dont on dit qu’il se situe «entre terre et eau». 

Dès le 9 juin, les superbes photographies de Marc Ross, un observateur de la nature chevronné, mettront en valeur les spectaculaires milieux humides du lac Saint-Pierre avec leur faune et leur flore uniques. Des textes des auteurs Louis Caron, Johanne Girard et JiCi Lauzon accompagneront ces photographies.

De la mi-mai à la mi-octobre, le Biophare offre également des excursions nautiques d’une durée de trois heures dans les îles de Sorel. À bord de la Randonnée nature, les passagers pourront admirer la beauté et la diversité de ce milieu insulaire tout en prenant conscience à quel point il est riche en histoires de toutes sortes. Il est préférable de réserver à l’avance puisque notre embarcation ne peut accueillir plus de 12 personnes.