Contenu commandité

Gaspésie

Exploramer

Musée de sciences, Exploramer de Sainte-Anne-des-Monts sensibilise le public à la préservation du fleuve et aide à mieux le connaître. Ce musée est le seul au Québec dont l’exposition permanente est composée de 1000 organismes vivants qui peuplent le Saint-Laurent.

«Les visiteurs peuvent observer les poissons dans nos aquariums ou en manipuler dans nos bassins tactile», note la directrice, Mme Sandra Gauthier. Dans les zones laboratoire de l’exposition Mystère sous les vagues, il est possible de faire différentes manipulations scientifiques. Le public peut aussi aider les chercheurs en suggérant des méthodes de traçabilité des poissons et des fruits de mer. On y présente aussi des portraits de scientifiques et propose de suivre les résultats de leurs recherches portant entre autres sur les espèces envahissantes.

L’exposition Requins: 100 millions de morts dresse le portrait de la vingtaine d’espèces de requins du Saint-Laurent, dont 100 millions sont tués annuellement dans le monde.

Gaspésie

Les 5M de la Gaspésie

Cet été, en Gaspésie, découvrez les 5M: autant de musées qui vous proposent de faire des découvertes aussi fascinantes que diversifiées.

«L’union fait la force. Aussi, cinq musées de notre région se sont regroupés pour travailler ensemble à faire rayonner le patrimoine et l’histoire», explique Marie-Josée Lemaire-Caplette, responsable des communications au Musée de la Gaspésie.

En plus de leurs programmation respective, les 5M présentent dès juillet un projet commun intitulé Portraits vivants. Imaginez ­l’explorateur Jacques Cartier, l’homme d’affaires Charles Robin, le commerçant John Le Boutillier, l’Acadienne Marguerite Bujold et l’archéologue Pierre Nadon, des gens de diverses ­époques qui sont réunis
pour raconter avec humour leur histoire. 

Un personnage différent s’anime et se raconte dans chacun de ces musées dont voici la liste et un bref résumé de ce qu’ils ont à vous offrir.

Musée de la Gaspésie

Le Musée de la Gaspésie a pris un virage numérique. Vous le constaterez en visitant l’exposition Madame Bolduc en tournée, qui vous fait voyager avec la célèbre chanteuse grâce à une salle immersive multimédia, de même que des photographies et objets offerts par Fernande, sa fille. On y met en perspective les tournées, un aspect moins connu de sa vie.Grâce à la réalité virtuelle, le film Gaspésienne no 20 vous transporte en 1963 sur un bateau de pêche traditionnel que vous pouvez aussi visiter de la timonerie à la cale. Puis, avec l’exposition Le grand large, découvrez l’histoire de la Gaspésie racontée en quinze bateaux! 

Vous pouvez aussi réaliser un géorallye, véritable jeu de piste des temps modernes, visiter la galerie d’art et la boutique de produits locaux.

Gaspésie

Parc national de Miguasha: l’histoire racontée par les fossiles...

Au parc national de Miguasha, ce sont les poissons et les plantes fossiles qui racontent notre histoire, à partir d’étranges espèces de vertébrés qui amorçaient leur passage de l’eau à la terre et dont on parle encore 380 millions d’années plus tard.

Petits et grands seront émerveillés par la panoplie d’activités familiales et expositions. Visitez la falaise fossilifère dans ce véritable trésor du patrimoine naturel, classée sur la prestigieuse Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, où vous découvrirez des restes de ces vertébrés, invertébrés et plantes fossiles que protège et met en valeur le parc national de Miguasha. Ce territoire peut se vanter de posséder le titre enviable de meilleur endroit au monde pour découvrir de façon ludique, dynamique et scientifique l’univers des poissons fossiles de la période du Dévonien.

Les activités éducatives accueillent des visiteurs de tout âge qui découvrent le monde fascinant des fossiles et de la paléontologie. Une expérience de vulgari­sation qui se révèle être un incontournable au Québec.

Jeunes et moins jeunes adoreront Eusthenopteron, l’animal emblème du parc. C’est littéralement une «star du roc»! Retrouvés en abondance dans la falaise fossilifère, les spécimens de ce poisson à nageoires charnues révèlent dans ses moindres détails l’anatomie étonnante de ce prédateur ancien. Doté de poumons et de nageoires robustes, celui qu’on surnomme le prince de Miguasha a été le premier poisson fossile utilisé par les paléontologues pour souligner la parenté entre les vertébrés terrestres et leurs parents à nageoires.

Gaspésie

Site patrimonial de pêche Matamajaw Explorez l’histoire de Matamajaw

Vous êtes un amateur de pêche au saumon ? Le Site patrimonial de pêche Matamajaw, fierté de La Matapédia et de toute la Gaspésie, vous enchantera. Ce témoin des clubs de pêche privés du 19e et de 20e siècles regroupe cinq bâtiments patrimoniaux, dont le majestueux Pavillon principal construit par Lord Mount Stephen et dont le style architectural démontre l’opulence de l’époque.

C’est en 1873 que Lord Mount Stephen, homme d’affaires important et président du Canadian Pacific Railway, découvre ce site enchanteur lors de la construction du chemin de fer Intercolonial dans la vallée de La Matapédia. 

Écossais d’origine et grand amateur de pêche au saumon de l’Atlantique, il achète plusieurs terres à Causapscal et érige son domaine de pêche privé au bord de la rivière Matapédia, où il accueillera ­plusieurs personnalités, comme la princesse Louise, fille de la reine Victoria.

Le nom de Matamajaw est adopté en 1905 avec la création à New York du Matamajaw Salmon Club Limited. Club de pêche reconnu internationalement, il accueilliera hommes d’affaires, politiciens et autres personnalités tout au long du 20e siècle.

Visiter les bâtiments et l’exposition permet de découvrir la riche histoire ayant fait sa renommée, de vivre l’époque de ce club sélect et d’en apprendre davantage sur une activité qui fait la fierté de la Gaspésie: la pêche au saumon de l’Atlantique.

Le bassin, reconstitution d’une fosse de la rivière, permet d’observer des spécimens de très près, tandis que vous pourrez admirer la majestueuse rivière Matapédia et les pêcheurs en action dans la fosse du site, lors d’une balade au parc des Fourches.