Une promenade de près de 5 km s’étend le long de la plage du front de mer. Les marcheurs, coureurs, cyclistes qui y circulent croiseront, près de la 32e Street, l’impressionnante statue du dieu Neptune, dieu romain de la mer, de la navigation et des tempêtes.

Virginia en plages et en découvertes

Virginia Beach, Virginie — Virginia Beach, son nom le dit, ce sont des kilomètres de plages, de sauvages à très fréquentées, où les plaisanciers peuvent marcher ou tout simplement se prélasser pour faire le plein de soleil et d’air salin. Ceux qui aiment profiter de leurs vacances pour faire de nouvelles découvertes gastronomiques, culturelles ou sportives ne sont pas en reste.

Virginia Beach compte près de 450 000 habitants et s’étend sur un vaste territoire de 1289 km² (alors que l’île de Montréal ne couvre pas 500 km²). Les principaux moteurs de son économie sont l’armée, le tourisme et l’agriculture. Effectivement, la base navale de Norfolk, située à une trentaine de kilomètres, est la plus grande base aéronavale du monde et est aussi un des deux centres américains d’entraînement de F18, avions que les enfants aimeront voir voler à toute allure dans le ciel.

Une promenade de près de 5 km s’étend le long de la plage du front de mer. Les marcheurs, coureurs, cyclistes qui y circulent croiseront, près de la 32e Street, l’impressionnante statue du dieu Neptune, dieu romain de la mer, de la navigation et des tempêtes. 

Avec une température pouvant atteindre 22 degrés Celsius, la mer est accueillante autant pour les baigneurs que pour les surfeurs. Les pêcheurs peuvent aussi tirer leur ligne à l’eau.

Des escapades en kayak sont organisées et si vous êtes chanceux vous pourrez observer nager les dauphins entre deux coups de pagaie. Sinon, il est toujours possible de se rendre au grand aquarium (www.virginiaaquarium.com) pour observer, notamment, des requins, des raies, des tortues et des hippocampes. 

À proximité de la plage du front de mer, il est possible de louer des vélos et de pédaler vers le nord jusqu’au parc d’État First Landing, qui comprend 31 km de sentiers de randonnée et de cyclisme facilement praticables par les enfants. Des chalets, des zones de camping, de pêche et de baignade se trouvent près de la plage aux eaux calmes de la baie du Chesapeake. Par ailleurs, la zone naturelle de Seashore, d’une superficie de 15 km², dont une partie est située dans le parc, a été classée monument naturel national en 1965.

Aussi, le parc d’État First Landing, le plus visité en Virginie, est à proximité du site du premier débarquement, le 26 avril 1607, de Christopher Newport et de son navire rempli de colons anglais qui avaient fait un long voyage de 144 jours depuis l’Angleterre. Les amateurs d’Histoire pourront visiter le phare du cap Henri, situé à l’embouchure de la baie de Chesapeake, qui sert de repère à un trafic maritime important. Cape Henry a été nommé en l’honneur de Henry Frederick Stuart, l’aîné des deux fils du roi Jacques Ier d’Angleterre, par une expédition de la filiale de la compagnie londonienne de la Virginia Company. Les vacanciers pourront également se faire raconter les aventures du célèbre pirate Barbe Noire qui aurait fait couler de nombreux navires près des rives de Virginia Beach pour ensuite les dépouiller de leurs trésors.

Outre la plage du front de mer, où les hôtels sont situés, et la plage sans vague de la baie du Chesapeake, il y a la plage de Sandbridge au sud de la ville où les vacanciers peuvent louer une maison sur pilotis. Toujours à l’extrémité sud de la ville se trouve le refuge national Back Bay, une réserve pour une multitude d’oiseaux migrateurs. Un paradis pour les amateurs d’ornithologie, mais aussi pour les enfants qui pourront observer en nature les nombreuses tortues sur les larges dunes, dans la forêt ou les étangs marécageux qui décorent le paysage. Sur une portion les plages du refuge où la baignade est interdite, il est possible de marcher des kilomètres sans croiser personne. Un vrai tête-à-tête avec la mer.

Ceux qui peuvent s’offrir le luxe de dormir, ne serait-ce qu’une nuit, à l’hôtel Cavalier en auront pour leur argent. L’hôtel, qui a ouvert ses portes en 1927 et qui a accueilli au fil des décennies une dizaine de présidents américains, a récemment été rénové. Entre 2014 et 2018, quelque 85 M$ US ont été investis dans cette institution qui compte 85 chambres.

Hausse de créativité

Après une trentaine d’années de laisser-aller, la Ville a mis des efforts pour développer ce qui s’appelle aujourd’hui le ViBe Creative District, situé juste derrière la bande côtière où sont construits tous les hôtels. Depuis 2015, une quarantaine de murales ont été peintes sur les différentes bâtisses. C’est intéressant de faire le trajet à pied pour découvrir les différents styles de murales et les quelque 150 œuvres publiques. Les efforts de la Ville ont été récompensés puisque depuis 4 ans, 35 nouvelles entreprises se sont installées dans le quartier et la valeur immobilière du secteur a augmenté de 20 M$. Boutiques de proximité, cafés branchés, locaux de coworking ont pignon sur rue dans le ViBe Creative District.

Par ailleurs, Pharrell Williams, célèbre chanteur et producteur originaire de Virginia Beach, a organisé en avril 2019 la première édition du festival Something in the water, un nom laissant entendre que les gens qui ont grandi en buvant l’eau de la ville ont un petit quelque chose de spécial. 

« Allen Iverson. Missy Elliott. Dave Matthews Band. Ella Fitzgerald. La Virginie est le berceau de plusieurs artistes, athlètes et scientifiques talentueux et de grande renommée. C’est tout à fait logique puisque les Virginiens sont uniques en leur genre. La Virginie est mûre pour un événement de cette envergure », a déclaré Pharrell Williams pour expliquer son initiative.

Pour l’événement, Pharrell s’est entouré d’une quarantaine d’artistes et amis tels que Snoop Dogg, Dave Matthews Band, Gwen Stefani, Usher. Les spectacles offerts sur la plage pendant trois jours ont attiré quelque 35 000 spectateurs. Le chanteur a l’intention d’en faire un événement annuel alors, si la musique et le sable vous semblent un beau mixte, il faut surveiller les dates de la prochaine édition, probablement le dernier week-end d’avril.

Plusieurs légendes entourent l’histoire du luxueux hôtel Cavalier, comme celle qui veut que le président Richard Nixon aurait brûlé des preuves accablantes liées au scandale du Watergate dans le foyer au sous-sol de l’hôtel où il aimait boire un verre.

Se rendre et se loger

Située à 13 h de route de Sherbrooke, 12 h de Montréal, 14 h de Québec, les Québécois qui décident de se rendre à Virginia Beach en voiture passeront, juste avant leur arrivée à destination, sur le pont-tunnel de Chesapeake Bay, qui a été mis en service en 1965 et qui a une impressionnante longueur 37 km de long. Sinon, il est possible de se rendre par avion, mais les voyageurs devront faire une escale entre l’aéroport de Montréal et celui de Norfolk, car il n’y a pas de vols directs malheureusement.

De nombreux hôtels longent la promenade annexée à la plage du front de mer, mais pour ceux qui préfèrent faire du camping, différentes options sont possibles. Le camping du parc d’État First Landing offre un environnement naturel avec des sites, avec eau et électricité, entourés de forêts près de la baie et des sites derrière des dunes près de l’océan. Les campeurs peuvent aussi planter leur tente directement sur la plage lorsque les marées le permettent.

D’autres sites de camping sauvage sont disponibles au sud de la ville au parc d’État False Cape, accessible uniquement à la marche, en vélo ou par les eaux. 

Sinon, le Holiday-Travel-L-Park, qui appartient à un Québécois, possède quatre piscines et toutes les commodités. Il y a aussi un camping KOA.

Ceux qui peuvent s’offrir le luxe de dormir, ne serait-ce qu’une nuit, à l’hôtel Cavalier en auront pour leur argent. L’hôtel, qui a ouvert ses portes en 1927 et qui a accueilli au fil des décennies une dizaine de présidents américains, a récemment été rénové. Entre 2014 et 2018, quelque 85 M$ US ont été investis dans cette institution qui compte 85 chambres! Un parfum a même été développé spécifiquement pour le hall de l’hôtel qui est décoré de reproductions d’œuvres d’art connues incluant des anachronismes. Pour faire un lien entre le passé et la modernité. Plusieurs légendes entourent l’histoire du Cavalier, comme celle qui veut que le président Nixon aurait brûlé des preuves accablantes liées au scandale du Watergate dans le foyer au sous-sol de l’hôtel où il aimait boire un verre.

Il existe d’excellentes tables à Virginia Beach. Les huîtres, le crabe (et les crab cake), les toasts d’avocat et les bols de smoothie sont notamment délicieux.

Miam miam Virginia

Il existe d’excellentes tables à Virginia Beach. Contrairement au Old Orchard de mon enfance, l’offre culinaire ne se limite pas à la pizza, aux fruits de mer panés et autres fritures sous toutes ses formes. Plusieurs adresses offrent des plats recherchés ou santé et il est facile de bien se nourrir même si vous êtes, comme je le suis, végétariens. Pour déjeuner ou dîner, le Green Cat offre un menu végétalien qui ne manque pas de saveur. Les bols de smoothie ont tous l’air remplis d’énergie et les toasts au pesto d’avocats maison, mets populaire dans la région, sont délicieuses. Les smoothies et les bols repas chauds ou froids sont aussi les spécialités du café Cold Pressed, situé plus loin de la plage, dans le centre-ville, construit au cours des dernières années.

Les amateurs d’huîtres seront ravis puisque c’est une spécialité de la région. La propriétaire du restaurant Rockfeller a la prétention de servir les meilleures huîtres au monde. Sa recette maison des huîtres Rockfeller fait un malheur. Elle en vend annuellement plus de 150 000.

Pour dîner ou souper, The Leaping Lizard Cafe offre une ambiance chaleureuse et un excellent service. Sa terrasse colorée est gentiment décorée. Le crab cake et le mojito aux bleuets valent le déplacement.

The Porch on Long Creek offre une ambiance jet set et une vue magnifique sur la mer et le coucher du soleil. Par contre, le restaurant ne prend pas de réservation et sa popularité fait en sorte que l’attente peut être longue avant d’obtenir une table.

Le Becca est très chic comme l’hôtel Cavalier dans lequel il est situé. 

Les hôtels en bordure de la mer offrent une vue sur la plage et la promenade où marcheurs, coureurs et cyclistes peuvent circuler en admirant l’océan.
Depuis 2015, une quarantaine de murales ont été peintes sur les différentes bâtisses du ViBe Creative District, majoritairement par des artistes locaux. Une trentaine d’entreprises (cafés, boutiques de proximité, locaux de coworking) se sont installées dans le quartier depuis sa revitalisation.

Dégustation de bières ou de bourbon


Découvrir, entre amis, les bières de microbrasserie dans une atmosphère conviviale où les enfants et même les chiens sont les bienvenus est populaire à Virginia Beach. Des centaines de personnes étaient réunies pour jouer aux poches, jaser autour d’un feu de camp et déguster une bière lors de notre visite à la Back Bay’s Farmhouse Brewing. Une visite du jardin, où notamment le houblon est cultivé, avec un guide qui explique tout le processus de fabrication est offerte pour 25 $ par personne et inclut une dégustation de quatre sortes de bières. Par ailleurs, le Tarnished Truth Distilling Company, au sous-sol de l’hôtel Cavalier, offre une dégustation de bourbon avec un cours accéléré sur sa fabrication. On apprend notamment que la majorité du goût de l’alcool provient du baril et non des ingrédients. 

www.farmhousebrewingva.com/

www.commonwealthbrewingcompany.com/

Plusieurs commerces accordent jusqu’à 35 % de rabais sur leurs prix courants, sur présentation du passeport canadien (www.visitvirginiabeach.com/international/french-canadian/). 

La Tribune était l’invitée du Bureau du tourisme et des congrès de Virginia Beach.