Vins et plaisir à offrir en décembre

CHRONIQUE / Les douze coups de décembre ont sonné le début du jeu de la bouteille — une partie dans laquelle vous tournez en rond dans les allées de la SAQ dans le but ultime d’embrasser le plus beau vin pour la parfaite occasion. Voici quatre choix sûrs, histoire de ne pas être pris au dépourvu pour les cadeaux de Noël.

Pour célébrer la nouvelle IGP Vin du Québec

L’été dernier, je vous avais mis au parfum d’une nouvelle indication géographique protégée « Vin du Québec » à venir. Chose promise, chose due, l’affaire est maintenant dans le sac puisque le 16 novembre dernier, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation a finalement reconnu l’IGP. Elle prend ainsi le relais de la certification « Vin du Québec certifié » qui existait depuis 2009. Pour revendiquer l’appellation et apposer le nouveau logo sur leurs bouteilles, les vignerons devront respecter le cahier des charges et se trouver dans la nouvelle zone délimitée qui s’étend entre la chaîne des Laurentides au nord, la frontière des États-Unis au sud, l’Ontario à l’ouest et les Appalaches à l’est. L’IGP sera effective pour le millésime en cours, 2018, et garantira l’origine, l’authenticité et la traçabilité de ces vins 100 % Québec. Cette reconnaissance marque le début d’une structuration en profondeur du vignoble québécois, impliquant un découpage de la zone en sous-régions viticoles dans les années à venir.

L’occasion de trinquer québécois en guise d’applaudissements et d’ovation profonde ne pourrait être mieux choisie. La Cantina Vallée d’Oka, petit frère du Vignoble Rivière du Chêne, est un jeune domaine qui déplace de l’air. Fermenté et élevé partiellement en fût, le Chardonnay 2017, La Cantina Vallée d’Oka garde de ce passage matière grasse et dimension, mais point d’arômes boisés. Ça « noisette » au nez, avec une présence et une persistance aromatique qui font à la fois dans le caractère et l’élégance. Une belle expression du chardonnay en sol québécois! Mention spéciale à l’étiquette : sobre et léchée.    

23,95 $ • 13 835 841 • 13 % • 1,4 g/l

À glisser sous le sapin

J’aurais pu vous balancer une montagne de bébelles et de babioles, mais je trouve beaucoup plus salutaire de farcir un cellier croulant sous les bouteilles que des armoires déjà débordantes de matériel à vente de garage.

Et si on mettait un peu de piquant à l’heure du thé? Réinventer le rituel sans trop le dénaturer? C’est ce qu’inspire le Madison Park Breakfast Gin de la distillerie montréalaise 1769, un gin ambré distillé à la bergamote et infusé avec un mélange de thés. Fleur d’oranger, citronnelle et l’impression intense d’humer une tasse de thé — la palette aromatique est aussi originale que réconfortante. Accompagner de confidences sur canapé, scones et petit doigt en l’air.

48,25 $ • 13 535 864 • 40 %

À s’offrir

Comme il est plaisant (et rare!) de tomber sur un barolo d’ores et déjà prêt à livrer ses moindres secrets. Ce reserva, élevé sous chêne pendant un minimum de 30 mois, se livre posément comme un aïeul qui a atteint sa plénitude intérieure et qui passe à la postérité. En bon apprenti, on boit ses paroles, sorte d’élixir de la vérité, empreintes de maturité — un brin fermier — et aux tonalités de truffe, de kirsch et de coffre de cèdre. Les tanins affinés par le temps, le Barolo reserva 2008, Batasiolo se montre sous son plus beau jour, soyeux et empreint de sensualité.

37,25 $ • 11 599 231 • 15 % • 2,2 g/l • V

À glisser dans le bas de Noël

Tout dépend de la grosseur du bas*, mais l’idée est d’offrir une bouteille au prix léger, sous les 20 $. Voilà donc un bio à petit prix de la région de Valence en Espagne produit par un vignoble ultra soucieux de la biodiversité. L’étiquette du Casa Benasal 2017, Pago Casa Gran arbore d’ailleurs un papillon, l’un des premiers insectes à disparaître d’un vignoble quand il y a usage de pesticides. Bravo au vignoble qui s’affiche clairement vegan sur la contre-étiquette. Imaginez l’intensité du gewurztraminer et du muscat réunies dans une bouteille. Attendez-vous à une petite douceur dans les sucres, à des notes muscatées et à un parfum de fruit de la passion. C’est saisissant et joli sur un pad thaï.  

16,20 $ • 13 744 869 • 12,5 % • 6,8 g/l • BIO, V          

* Dans tous les cas, comme cette chronique se décharge de toute responsabilité, il serait bien de vérifier la solidité du bas, ainsi que celle du crochet qui le supporte, et de veiller à ce que celui-ci ne soit pas suspendu au-dessus de la cheminée.