La Tribune
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Si les « vins de soif » se boivent facilement et justement sans soif, ça ne veut pas dire qu’on ne doit pas les prendre au sérieux. Ils sont généralement plus qu’excellents et si bien élaborés qu’ils coulent à flots avec une harmonie qui les rend compatibles en toutes occasions, tant à l’apéro qu’avec le repas.
Si les « vins de soif » se boivent facilement et justement sans soif, ça ne veut pas dire qu’on ne doit pas les prendre au sérieux. Ils sont généralement plus qu’excellents et si bien élaborés qu’ils coulent à flots avec une harmonie qui les rend compatibles en toutes occasions, tant à l’apéro qu’avec le repas.

Vins de soif

CHRONIQUE / Quand on entend un sommelier qualifier une cuvée de « vin de soif », on pourrait penser que ça doit être parce que sa texture ressemble à celle de l’eau et qu’il est fait pour étancher la soif. Détrompez-vous, les vins de soif sont loin d’être insipides. Pensez plutôt à un vin accessible et facile à boire, comme quand on finit la bouteille avant de se rendre compte qu’on a bu un verre!