Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
On n’a jamais bu autant de vin rosé dans le monde.
On n’a jamais bu autant de vin rosé dans le monde.

Rosés de vacances

CHRONIQUE / On n’a jamais bu autant de vin rosé dans le monde. Pas surprenant, car il n’y a pas juste la consommation qui est à la hausse, la qualité aussi. Mais que connait-on du rosé à part la palette festive de sa robe et le caractère rafraîchissant de son nectar? Pour s’amuser, j’ai pensé vous offrir un petit quiz « Rosé 101 » en trois questions faciles :  Comment élabore-t-on le vin rosé? Est-ce qu’on le produit avec des cépages blancs, noirs ou “roses”? Comment se déterminent les teintes d’un rosé?  

*Vous trouverez les réponses à la fin de la chronique.

Domaine le Pive Gris Ma Bohème 2019  
19,95 $ • 12883672 
12 % • 1,2 g/l • Bio

Issu des mêmes terroirs de Camargue, la cuvée Ma Bohème se distingue par un vin issu à 100 % de grenache gris, vieilli en partie en barrique de chêne de chauffe très légère. Cette étape lui procure davantage de caractère, de structure et d’amplitude en bouche, le rendant encore plus gourmand et gastronomique que le Pive Gris classique. 

*****

Cazal Viel Vielles Vignes  
12,65 $ • 10510354 
12 % • 1,2 g/l

La syrah, le grenache et le cinsault sont les trois cépages les plus utilisés pour produire les rosés de Provence et ceux du sud de la France. Celui-ci se déguste avec beaucoup de plaisir, car il porte le soleil de Saint-Chinian et le savoir-faire d’un vignoble familial qui couvre huit générations de vignerons sur un terroir où l’on cultive la vigne depuis l’époque romaine. 

*****

Calmel & Joseph Villa Blanche Grenache Pays d’Oc 2019 
17,65 $ • 14408648
12,5 % • 1,4 g/l • Bio

Un rosé du Languedoc qui séduit par son harmonie et la minutie du travail d’assemblage de différentes parcelles de grenache gris et noir, vendangées de nuit, à deux semaines d’intervalle. Le jus est pressé et macéré pendant 6 heures ce qui apporte une belle complexité d’arômes, entre les notes florales délicatement anisées et les saveurs d’agrumes, de pêche et de grenade. 

*****

Domaine du Tix Ventoux Cuvée des Restanques 2019
19,55 $ • 14504912 
13 % • 1,7 g/l

Produit au sud de la vallée du Rhône dans le Vaucluse, à 40 minutes d’Avignon, ce rosé de pressurage direct a la particularité d’être composé majoritairement de cinsault, ce qui lui confère des notes de framboise et de violette doucement épicées, presque fumées. Une belle découverte!

*****

Bernard Magrez Bleu de Mer 2019
19,60 $ • 14451101 
13 % • 1,2 g/l • Bio  

Bernard Magrez est un producteur de vin renommé qui possède quarante-six vignobles dans le monde dont six châteaux à Bordeaux incluant le fameux Pape Clément. En France, il produit aussi dans le Languedoc cette gamme exquise qu’il a nommée Bleu de Mer en hommage au voilier du même nom qui remporta les championnats du monde de Pinasses à voile, en 2016 et 2019. Un rosé élégant issu de grenache et cinsault en pressurage direct. 

*****

McKeown Cidre Rosé  
3,49 $ • en épicerie 
5,7 % • 9 g/l • vendu à l’unité  

La cidrerie McKeown de Rougemont nous offre un cidre rosé pétillant aromatisé à la canneberge qui est rafraîchissant et pas très sucré, d’un rose pastel qui rappelle les rosés de Provence. Une délicieuse nouveauté facilement repérable avec son flamand rose sur la cannette. 

Rosé 101, les réponses...

Comme c’est la peau du raisin qui donne la couleur au vin, il y a deux façons principales de produire le rosé : le pressurage direct qui consiste à presser les raisins immédiatement comme on le fait pour les vins blancs, auquel s’ajoute parfois une courte macération pelliculaire; et le rosé de saignée, comme le Tavel qui consiste à retirer un vin clair d’une cuve de vin rouge. 

Le rosé est principalement élaboré avec des raisins noirs, mais on peut inclure des raisins blancs comme la rolle, du pinot gris ou du grenache gris pour bonifier l’assemblage. 

À part en Champagne, le rosé de France n’est jamais un mélange de vin blanc et de vin rouge, mais plutôt un judicieux assemblage de différents cépages choisis pour élaborer le meilleur vin possible, à la teinte désirée par le vigneron. La couleur dépend du matériel de base. Par exemple, la syrah est plus foncée que le grenache, le cinsault n’a presque pas de couleur et le pinot gris a une peau qui tend vers le rose-lilas ce qui donne un rosé très pâle. 

Vive les vacances!