Boissons fraîcheur pour survivre à l'été

Avec la chaleur caniculaire des derniers jours, savourer son vin à la juste température est pour ainsi dire devenu une pratique olympique. Quelques grains de sable dans le maillot, ça passe encore, mais un vin tablette, c’est plus regrettable. Voici une chronique estivale légère comme une brise pour vous aider à étancher votre soif avec éclat!

La température peut transformer un vin en hit ou en flop, qu’importe sa qualité. Un vin servi trop froid voit son bouquet paralysé et ses tanins durcis (dans le cas du rouge). D’un autre côté, le servir trop chaud exacerbe la perception d’alcool, balayant du même coup les arômes sous le tapis au profit des vapeurs d’alcool.

En théorie, les vins blanc sec, vifs et légers se plaisent autour de 8 à 10 °C, tandis que les blancs complexes, fins et souples se révèlent mieux à une température un peu plus élevée, soit à 12 °C. Quant aux rouges, les plus légers et les plus fruités gagnent à être versés autour de 14-16 °C, tandis que les rouges corsés ou âgés s’apprécient à 17-18 ° C. En pratique, le vin à peine entré dans le verre augmente déjà de quelques degrés. Vaut mieux alors le servir un peu plus frais puisqu’il atteindra rapidement sa température idéale.

Depuis qu’il n’est plus possible de refroidir sa bouteille à la SAQ (feu les bains tourbillons glacés), force est de composer avec l’offre de vins réfrigérés relativement limitée. Si le blanc ou le rosé de vos rêves ne se trouve pas au frigo, alors il faudra faire preuve de débrouillardise si l’on souhaite rassasier rapidement les assoiffés au retour à la maison ou au chalet.

Même en cas de force majeure, les glaçons ne sont jamais une option. Non seulement, cela diluera votre vin, mais risque aussi d’ajouter un arôme indésirable de congélo… et de refroidir l’esprit du moment. Privilégiez plutôt un seau rempli de glace et d’eau, encore plus efficace que le congélateur. Par les temps qui courent, même les rouges au bord du coup de chaleur auront besoin d’un petit coup de fraîcheur. Petit truc : versez moins, mais plus souvent, puisque la température fluctue plus rapidement dans votre verre que dans la bouteille.

Côtes de Provence 2017, Pétale de Rose, La Tour de L’Évêque
(SAQ : 425 496 — 20,60 $)

Ah, le Pétale de rose! On ne se lasse jamais de ses premiers amours. Régine Sumeire sait entretenir la flamme année après année, et réussit à nous charmer une fois de plus avec le millésime 2017. Une composition réunissant huit cépages noirs et blancs, à savoir les grenache, cinsault, syrah, cabernet sauvignon, mourvèdre, rolle, ugni blanc et sémillon — tous cultivés en bio. Aérien, il laisse planer tour à tour des notes de noyaux de pêches, de fleurs et de fumée. Un rosé parfaitement sec, à l’équilibre impeccable et au gras voluptueux à ne pas laisser passer! Servir à 14 °C avec un panini méditerranéen aux olives et au pesto aux tomates séchées.

Pétillants sans alcool

Quand la météo atteint des sommets vertigineux et qu’on peine à se supporter soi-même (et l’alcool), les boissons et les vins légers, voire sans alcool du tout, s’avèrent des alternatives intéressantes. Aux grands maux, les grands remèdes! Voici deux rafraîchissements qui prouvent que boire sans alcool, c’est loin d’être triste.

Pétillant de Rhubarbe bio, La Rhubarbelle
(Entre 10 et 12 $ + tx)

Brigitte Keszthelyi révèle le potentiel de la rhubarbe comme nulle autre. C’est à Lac-Brome, sur sa ferme agroalimentaire bio, La Rhubarbelle, qu’elle produit et transforme la rhubarbe en jus 100 % naturels, dépourvus d’agents de conservation. Son pétillant met le soleil sur les papilles tout en donnant le coup de fraîcheur tant espéré. La pureté du fruit est désarmante. L’acidité se compare à celle d’une limonade, tranchante et désaltérante. Je ne pensais jamais dire ça ici, mais c’est à boire sans modération. Servir frais à 4 ° C au brunch, à l’apéro, à la piscine, au lac...

Dans les supermarchés, marchés et épiceries fines. Visiter le site web pour les points de vente (www.larhubarbelle.com).

Jus pétillant biologique, Paul Brassac
(Costco : paquet de trois bouteilles)

Ces jus pétillants à saveur de pomme grenade et pomme-pêche sont de véritables petites merveilles. Certifiés biologiques, sans alcool et sans sucre ajouté, ceux-là vous donnent le droit de vous enfiler trois bouteilles dans une journée sans peur de représailles le lendemain matin!