Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Amoureux du gamay

Planète vins

Amoureux du gamay

CHRONIQUE / Cépage roi du Beaujolais, le gamay évolue sur une multitude de terroirs différents qui peuvent apporter aux vins une envergure qui se distingue en plusieurs nuances et complexités selon le type de sol. Dans le Beaujolais, les sous-sols sont si variés d’une parcelle à l’autre que la région a été désignée comme Géoparc mondial par l’UNESCO.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Du vin de messe dans votre cellier

Planète vins

Du vin de messe dans votre cellier

CHRONIQUE / L’inspiration pour cette chronique ne vient pas d’un soudain engouement pour la religion, mais d’une visite dans une superbe maison de la Côte-Nord qui abritait une grande collection d’antiquités, incluant plusieurs vieilles bouteilles dont celle d’un Vin de Messe de la Commission des Liqueurs. Comme quoi on devait vendre ce type de vin à la SAQ de l’époque.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Dracula et les demoiselles de Roumanie

Planète vins

Dracula et les demoiselles de Roumanie

CHRONIQUE / Feteasca signifie « demoiselle » en roumain, une poésie qui se récite en trois « vers » à vous faire tomber sous le charme. Le feteasca neagra, la demoiselle noire, offre un vin rouge qui rappelle la syrah, avec des notes de cerises noires, de fleurs mauves et de poivre blanc en finale. Le feteasca alba, la demoiselle blanche, se présente avec du miel et des fleurs dans un vin blanc aromatique et rond, à l’opposé du feteasca regala, la demoiselle royale, qui donne un vin aux notes d’agrumes avec une acidité bien vive.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
«Moelleux» vins d’automne…

Planète vins

«Moelleux» vins d’automne…

CHRONIQUE / Octobre est magnifique. Comme une dernière bouffée de couleur avant la grisaille et le grand froid, il donne envie de déguster des vins plus capiteux, plus riches et enveloppés de douceur, du «moelleux» comme on dit dans le langage du vin. 
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Le fruit de la tentation

Planète vins

Le fruit de la tentation

CHRONIQUE / Pendant que la vigne se fait aduler des dieux de la mythologie qui l’aurait inventée, soit Bacchus pour les Romains ou Dionysos pour les Grecs, la pomme joue au fruit défendu. Elle sème si bien la tentation au jardin d’Éden qu’elle devient l’objet du péché originel. Selon la mythologie, Dionysos aurait non seulement créé la vigne, mais il aurait aussi inventé la pomme pour l’offrir à Aphrodite, la déesse de l’amour. Mais le fruit de la tentation finira encore par semer la pagaille dans l’histoire.  
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Vins de garage et de moisson

Planète vins

Vins de garage et de moisson

CHRONIQUE / Peu importe comment on interprète l’Action de grâce, comme une fête des moissons, de gratitude, ou simplement comme « enfin un long week-end », cette fin de semaine arrive juste à point pour célébrer l’abondance des récoltes qu’on apprécie encore davantage cette année, vu les conditions particulières qui ont remanié nos vies au cours des derniers mois.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Le baiser de la mer

Planète vins

Le baiser de la mer

CHRONIQUE / J’ai appris à apprécier les huîtres sur la côte ouest du Canada, avec des amis qui en faisaient un rituel sacré lors des apéros festifs. Ce qui m’a marquée et vraiment plu, outre le fait de déguster cette perle d’eau salée à même son coquillage, c’est le toast élogieux qu’ils adressaient systématiquement en débutant la dégustation, en hommage au mollusque qui nous offrait, à chaque mise en bouche : le baiser de la mer!   Si vous avez le plaisir d’en profiter cet automne, voici quelques vins qui rendront ce baiser encore plus mémorable.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Des vendanges prometteuses

Planète vins

Des vendanges prometteuses

CHRONIQUE / Après un printemps doux et un été très chaud et sec, la période des vendanges annonce un très beau millésime pour les vignobles du Québec. Les vignerons prévoient une récolte prometteuse et voilà une excellente nouvelle pour conclure une année disons-le, exigeante à plusieurs niveaux. 
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
L’effet charme du vin orange

Planète vins

L’effet charme du vin orange

CHRONIQUE / Qu’on l’aime ou non, l’effet charme du vin orange persiste, si bien qu’« orange » est désormais une nouvelle catégorie pour les vins, aussi légitime que rouge, blanc, rosé et jaune. Je pressens des froncements de sourcils quant au vin jaune et plusieurs se demandent encore ce qu’est au juste le vin orange.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Pur plaisir

Planète vins

Pur plaisir

CHRONIQUE/ Pas besoin d’une occasion spéciale pour avoir du plaisir. La vie est tellement plus belle quand on est joyeux, ça vaut la peine d’entretenir l’ensemble de nos petits plaisirs quotidiens et de nos grands plaisirs occasionnels, quels qu’ils soient! Les moments de bonheur sont les moins compliqués et plus souvent spontanés.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Un été plus que parfait  

Planète vins

Un été plus que parfait  

CHRONIQUE / Je ne sais pas si vous avez comme moi l’impression que l’été est passé beaucoup trop vite! Comme si la comète nous avait attirés dans sa course pour accélérer le temps, le soleil se couche plus tôt et on cherche rapidement une petite laine en début de soirée. Je suis en train de me dire que le long week-end de la fête du Travail est finalement juste un autre nom pour le dernier sprint de la rentrée scolaire quand un arbre aux feuilles déjà métamorphosées en couleurs m’émerveille. C’est fou me dis-je… Je m’ennuie de l’été mais j’ai hâte à l’automne!
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
La route des saveurs  

Planète vins

La route des saveurs  

CHRONIQUE / Qu’est-ce qui détermine le goût d’un vin? Il y a plusieurs facteurs, mais simplifions l’équation à quatre principaux éléments : le type de cépages, chacun ayant ses caractéristiques et ses propres saveurs, le type de sol sur lequel pousse le raisin, combiné au climat qui favorise son terroir et finalement, le style que le vigneron choisira de donner au vin lors de la vinification.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Vins de soif

Planète vins

Vins de soif

CHRONIQUE / Quand on entend un sommelier qualifier une cuvée de « vin de soif », on pourrait penser que ça doit être parce que sa texture ressemble à celle de l’eau et qu’il est fait pour étancher la soif. Détrompez-vous, les vins de soif sont loin d’être insipides. Pensez plutôt à un vin accessible et facile à boire, comme quand on finit la bouteille avant de se rendre compte qu’on a bu un verre!
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Rosés de vacances

Planètes vins

Rosés de vacances

CHRONIQUE / On n’a jamais bu autant de vin rosé dans le monde. Pas surprenant, car il n’y a pas juste la consommation qui est à la hausse, la qualité aussi. Mais que connait-on du rosé à part la palette festive de sa robe et le caractère rafraîchissant de son nectar? Pour s’amuser, j’ai pensé vous offrir un petit quiz « Rosé 101 » en trois questions faciles :  Comment élabore-t-on le vin rosé? Est-ce qu’on le produit avec des cépages blancs, noirs ou “roses”? Comment se déterminent les teintes d’un rosé?  
Le bal des blancs

Planètes vins

Le bal des blancs

Natalie Richard
Natalie Richard
La Tribune
CHRONIQUE / Blanc sur rouge : rien ne bouge. Rouge sur blanc : tout fout le camp! Dicton, légende urbaine ou rumeur ancienne qui n’a rien à voir avec l’œnologie. Plusieurs hypothèses ont été émises quant à l’origine du proverbe, la plus amusante l’associe à un protocole de la marine coloniale qui irait comme suit : quand le drapeau blanc est levé au-dessus du rouge, tout l’monde doit rester à bord — rien ne bouge — et à l’inverse, si le drapeau rouge flotte au-dessus du blanc, les marins sont autorisés à quitter le navire, et c’est là que tout fout le camp!
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Vins de BBQ

Planète vins

Vins de BBQ

CHRONIQUE / Traditionnellement, on boit du rouge autour du barbecue. On a tendance à choisir des vins violacés et corsés avec des notes boisées et épicées qui vont naturellement complémenter la cuisson sur le grill. Ça demeure d’excellents choix pour les viandes rouges et le gibier, un méchoui ou des saucisses européennes.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Belles bulles d’été

Planète vins

Belles bulles d’été

CHRONIQUE / Je bulle, tu bulles, il bulle… vous riez peut-être, mais le verbe buller existe vraiment et il signifie « rester dans sa bulle ». Ça ressemble au plan de nos vacances d’été qui s’enlignent pour se passer dans notre cour, celle des autres ou sinon, dans des environs rapprochés. C’est une belle occasion pour un road trip d’une journée sur les routes des vins du Québec qui sont pour la plupart bien organisées pour recevoir les visiteurs.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Soif de découvertes

Vins

Soif de découvertes

Chronique / Ma grand-mère Alice, qui ne faisait jamais deux fois la même recette, avait l’habitude de dire : le goût, ça se développe! En effet, il ne faut jamais sous-estimer nos papilles gustatives qui, au-delà du plaisir, contribuent à nous faire vivre des expériences qui se transforment parfois en émotions. On n’a pas le même palais toute notre vie, nos goûts s’affinent et évoluent. Au fil du temps, notre librairie personnelle des saveurs se meuble de nouveautés et parfois même de trésors. À vos verres! 
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Bio, biodynamie et vins naturels    

Planète vins

Bio, biodynamie et vins naturels    

CHRONIQUE / On trouve de plus en plus de vins bios sur les tablettes de nos SAQ et même plusieurs de certification Demeter, en biodynamie. Bien que l’offre se bonifie, il semble y avoir encore beaucoup de questionnement afin de mieux comprendre ce qui différencie ces vins de ceux élaborés selon les méthodes conventionnelles. Voici quelques grandes lignes pour éclairer vos choix de qualité, à très bon prix.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Un toast aux mamans

Planète vins

Un toast aux mamans

CHRONIQUE / Elles sont infirmières, médecins, policières, caissières, professeures et mères de famille. Elles sont fortes, généreuses, attentives, passionnées et bienveillantes… Elles sont au front, femmes à tout faire à la maison ou confinées parce qu’elles sont à risque… Tous les scénarios possibles de l’isolement historique que nous vivons présentement nous font réaliser à quel point nos mamans sont précieuses. On ne se voyait jamais assez souvent mais là on se voit trop, ou on ne se voit plus... Si on ne peut pas serrer notre maman dans nos bras ce week-end, on trouvera mille et une façons de lui dire “je t’aime”, sinon lors d’un apéro virtuel.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Un air de printemps

Planète vins

Un air de printemps

CHRONIQUE / Quand la sève monte dans nos érables, de l’autre côté de l’océan la vigne sort aussi de son sommeil hivernal pour débuter un nouveau cycle végétatif qu’on appelle le débourrement. Les bourgeons grossissent et s’ouvrent pour faire place aux premiers rameaux et aux jeunes feuilles qui se pointeront timidement le bout du nez. C’est au printemps que la planète vins s’éveille. Les journées qui s’allongent, les oiseaux qui reviennent et les ruisseaux qui chassent l’hiver font aussi résonner en nous l’appel du renouveau et plus que jamais on a envie d’emplir nos coupes d’un bon jus vif, aérien et énergisant.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Le vin en solo

Planète vins

Le vin en solo

CHRONIQUE / Bien que le vin soit avant tout destiné au partage, en ces temps de confinement, on peut quand même en profiter. Certaines cuvées sont encore meilleures le lendemain alors il ne faut pas hésiter à ouvrir une bouteille et prendre le temps de la déguster pendant quelques jours. Le vin peut nous révéler sa poésie même en solo ou en solo pour deux. Ne laissons pas l’isolement faire place à la désolation, gâtons-nous!
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Douceur, plaisir et réconfort

Planète vins

Douceur, plaisir et réconfort

CHRONIQUE / Toucher le nirvana avec l’accord parfait est probablement une des meilleures expériences sensorielles au monde mais en cette période incertaine et avouons-le un peu « surréaliste », le meilleur accord est celui qui rime avec douceur, plaisir et réconfort. Restons positifs et profitons de ce moment de répit involontaire pour passer du temps de qualité en famille, revisiter nos vraies valeurs et se faire plaisir en cuisinant de bons petits plats ou en commandant un vrai festin de notre resto préféré. Et surtout, buvons ce qu’on aime!
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Éloge du riesling

Planète vin

Éloge du riesling

CHRONIQUE / Si le mot riesling évoque encore pour vous des souvenirs désagréables de vins allemands de masse, médiocres et trop sucrés, il est temps de faire progresser et triper vos papilles en découvrant la grande diversité aromatique que ce cépage noble peut offrir.
Caroline Chagnon
Coopérative nationale de l'information indépendante
Caroline Chagnon
Un dernier tchin-tchin !

À la vôtre

Un dernier tchin-tchin !

CHRONIQUE / C’est avec le trémolo dans le clavier que j’écris la dernière page de ce chapitre. Le monde du vin est vaste, et je pars trinquer à d’autres aventures. Voilà, je vous lève mon verre après ces cinq magnifiques années. Je n’avais que 15 ans que j’étais déjà une lectrice fidèle du magazine Cellier. C’était les belles années où Marc Chapleau était rédacteur en chef. Je dévorais alors chaque édition du début à la fin, captivée par ses entrevues et ses reportages sur les régions viticoles du monde. Je dirais que c’est probablement ce qui a tout déclenché. Je me suis dit qu’un jour je ferais comme Marc, que j’irais à la rencontre des vignerons pour connaître leur histoire et leurs vins, pour ensuite les raconter avec mes mots.
Caroline Chagnon
Coopérative nationale de l'information indépendante
Caroline Chagnon
La Sicile et ses cépages autochtones

À la vôtre

La Sicile et ses cépages autochtones

CHRONIQUE / La Sicile est assurément la région viticole italienne qui reçoit le plus d’attention ces dernières années. La récente revalorisation des cépages autochtones et la fascination pour les vins de volcans y sont certainement pour quelque chose.
Caroline Chagnon
Coopérative nationale de l'information indépendante
Caroline Chagnon
Cidre, alors !

À la vôtre

Cidre, alors !

Le visage des cidres a beaucoup changé au Québec. Il y a de cela quelques années à peine, le rendez-vous annuel des amateurs de cidre — jadis le Mondial des cidres de Glace — se tenait à Rougemont, sous un grand chapiteau où les producteurs nous accueillaient derrière leur kiosque taillé à même la glace. Lentement, les termes cryoextraction et cryoconcentration ont fait place à sec, bouché, fermier, mutant profondément la fonction du cidre. Le faisant glisser du service du fromage à l’apéro. De produit de luxe à consommer parcimonieusement, le jus de la pomme fermenté québécois s’est repositionné comme une boisson décontractée et accessible.
Caroline Chagnon
Coopérative nationale de l'information indépendante
Caroline Chagnon
2010 à 2020... une décennie de vin!

À la vôtre

2010 à 2020... une décennie de vin!

CHRONIQUE / Il y a 10 ans, les pastilles de goût soufflaient leur premier anniversaire, les achats sur SAQ.com n’existaient pas et la carte Inspire non plus. C’est d’ailleurs en 2010 qu’on a vu naître Instagram. Nous buvions alors sans l’aval des « vinfluenceurs ». Scandale! C’est aussi le temps où nous ne perdions pas tous nos moyens (et notre budget) devant une bouteille de vin orange. Ah, la belle époque? Laissez-moi vous rafraîchir la mémoire!
Les choix 2020 de Philippe Lapeyrie [VIDÉO]

Vins

Les choix 2020 de Philippe Lapeyrie [VIDÉO]

Karine Tremblay
Karine Tremblay
La Tribune
Depuis neuf ans qu’il publie un guide des vins à son nom, Philippe Lapeyrie n’a jamais tourné les coins ronds. D’édition en édition, il a toujours pris garde d’éviter le piège de la répétition.