La chef Stéphanie Audet propose des recettes végétales colorées dans lesquelles elle varie les techniques de cuisine et marie les ingrédients de façon inusitée. Ici, elle cuit légumes et maïs sur feu de bois.

Stéphanie Audet : inspirée par tout ce qui est végé

CHRONIQUE / Samedi soir dernier, 18 h 30 tout juste et le LOV de la rue de la Montagne, à Montréal, est déjà archi plein. Le décor urbain de l’endroit, qui propose des plats végétariens et végétaliens, est investi par une clientèle éclatée. Des familles, des tablées d’amis, des couples. Dès le premier coup d’œil, c’est clair : le sympathique restaurant n’a rien d’une enseigne grano qui ne s’adresse qu’aux végés initiés. Pareille popularité a beaucoup à voir avec l’éventail de plats offerts qui, de l’entrée au dessert, font la preuve que manger sans viande, ce n’est ni fade ni plate.

Risotto aux champignons, cocktails parfumés, soupe Pho, salades et burgers variés, cari coco, tempeh assaisonné, mac’n’cheese, dumplings et chili se retrouvent notamment sur le coloré menu signé Stéphanie Audet. « J’ai élaboré les plats lors de l’ouverture, mais j’ai quitté la place en novembre dernier. Le prochain menu ne portera donc pas ma griffe », précise l’inspirée chef qui a mis le cap sur le Portugal où, avec son conjoint, elle a ouvert le Senhor Uva, son propre restaurant végétarien.  

Auparavant et au fil des ans, la créatrice de saveurs a déposé ses casseroles à Hawaï, au Brésil, dans l’Ouest canadien, en France, en Islande, au Mexique, au Costa Rica et au Québec, bien sûr. 

« J’ai travaillé un peu partout, mais c’était un grand rêve d’avoir mon propre restaurant. J’étais toujours un peu à la recherche de l’endroit parfait où m’installer. Lorsque j’ai mis le pied au Portugal, j’ai su que c’était là. On a ouvert il y a cinq mois notre resto de 25 places et la réponse est formidable », exprime celle qui était récemment de passage au Québec pour le lancement de son premier livre de recettes, Cuisine botanique. Un autre rêve qu’elle portait depuis longtemps.

Découpé en quatre chapitres (légumes, grains, feuilles et fruits), le manuel propose d’originales combinaisons de saveurs et d’ingrédients. Tacos de jacquier ou d’hibiscus, antipasto végétal, linguinis au rapini, cidre de pommes et paprika, hoppers au chutney à la menthe et pimentade, tarte au chocolat et à la patate douce, ragoût de courge musquée au kale et au curcuma ainsi que soupe froide amande et raisin vert sont quelques-unes des 80 appétissantes recettes qu’on découvre au fil des pages. Portée par sa vision d’une « cuisine verte », bonne pour soi et pour la planète, l’auteure emploie autant des ingrédients courants (allo patate douce, carotte, chou-fleur, avocat et tomate) que d’autres plus inusités (bonjour pollen, salsifis, radis noir, salicorne).

« J’avais envie de partager mon approche, ma vision. Le bouquin part dans tous les sens parce qu’il me ressemble. Je suis une grande gourmande. Quand je voyage, tout de suite, le séjour prend une couleur gastronomique. Je visite les marchés, je fais le tour des épiceries. Je suis fascinée de voir comment il n’y a aucune limite à la façon d’apprêter un même ingrédient. Tout peut se réinventer. Ma cuisine s’inspire de toutes ces trouvailles, elle marie produits locaux, aliments de saison et ingrédients de spécialité », expose la chef québécoise, qui adore communiquer ses bons trucs et ses secrets culinaires à tous. 

« Jamais je ne vais garder quelque chose pour moi. Collectivement, on gagne à ce que le plus de gens possible soient autonomes en cuisine et s’alimentent de façon écoresponsable. La bouffe, c’est notre carburant. J’aime contribuer à ce que les gens mangent bien et aient le goût de concocter toutes sortes de plats végétariens. Ce que je propose, c’est une cuisine de plaisir, qui est à la fois dynamique, vivante, festive et créative. »

Ça vous met en appétit ? Stéphanie vous propose d’essayer ses nachos à la fourchette, qui débordent de savoureuses garnitures. 

Nachos à la fourchette
(Recette de Stéphanie Audet, tirée de son livre Cuisine botanique)

INGRÉDIENTS

1 sac (240 g.) de chips de maïs bleu
4 t. de fromage mozzarella biologique ou de fromage végétalien râpé

Salsa

1 t. ½ de tomates, en dés
1 t. de haricots noirs
1 c. à soupe de jus de citron
1 c. à thé de sel de mer
1 c. à soupe de coriandre fraîche, hachée

Garnitures

2 avocats
1 c. à soupe de jus de lime
½ c. à thé de sel de mer
12 mini poivrons tricolores
1 t. d’olives vertes entières
2 oignons verts, coupés en biseau
1 t. de cœurs d’artichauts
½ botte de coriandre

PRÉPARATION

Préchauffer le four à 350 degrés

Mélanger les tomates avec les haricots, les jus de citron et le sel de mer. Effeuiller la coriandre, la hacher et l’ajouter à la salsa. Réserver.

Couper la chair des avocats en cubes et les arroser de jus de lime. Assaisonner d’une pincée de sel. Réserver.

Stéphanie Audet
Cuisine botanique
Les éditions du Journal  
231 pages

Six ingrédients à avoir dans son garde-manger selon Stéphanie Audet 

1. De la sauce tamari : « Une incontournable en raison de son goût umami. »


2. De la sauce piquante : « Elle pimente superbement les plats. J’aime en avoir quelques-unes pour varier les saveurs. »


3. De bonnes épices : « Ça fait toute la différence. On les achète fraîches, en petites quantités, pour qu’elles aient un maximum de parfum. »


4. Du miso : « Depuis que j’ai intégré ça dans ma cuisine, je ne peux plus m’en passer. Ça ajoute une pointe salée et une profondeur aux mets. Miso Massawippi, en Estrie, fait un extraordinaire miso. » 


5. De la choucroute (ou tout autre légume lactofermenté) : « C’est un condiment qui agrémente n’importe quelle assiette. »


6. Du sirop d’érable : « Parce que c’est bon, tout simplement. Je pense d’ailleurs en ramener toute une valise au Portugal ! » 

Les douceurs de Bonbon Collections à Sherbrooke

Les délices sucrés véganes, sans gluten et sans allergènes de Bonbon Collections sont enfin disponibles à Sherbrooke. L’entreprise québécoise fondée en 2016 compte trois boutiques-pâtisseries à Montréal et distribue désormais ses savoureuses créations dans différents IGA de la province. Ici, depuis vendredi, c’est au département de la boulangerie du IGA Extra du 3950 rue King Ouest qu’on peut trouver un alléchant éventail de cupcakes, de gâteaux, de tartelettes et de biscuits, entre autres gourmandises. 

Pour avoir déjà goûté plus d’une fois aux douceurs qui sortent de cette « fabrique à bonheur », je confirme qu’elles valent le détour et qu’elles séduisent les papilles de tous, que ceux-ci aient des allergies ou pas. Le petit plus qu’on aime : non seulement les desserts signés Bonbon Collections sont aussi beaux que savoureux, mais ils sont également exempts de colorants artificiels. Pour en savoir plus : www.bonboncollections.com

/////

Puisqu’on cause allergies : Sherbrooke accueillera prochainement la conférencière Marie-Josée Bettez. Ceux qui doivent composer avec des allergies alimentaires le savent, Mme Bettez est une référence dans le domaine. Auteure de trois livres de recettes et du site Déjouer les allergies, elle propose une rencontre au cours de laquelle elle touchera à différentes questions. Savoir quoi faire en cas de réaction, cuisiner « sans » et déjouer les allergies à l’école, au camp et en voyage sont quelques-uns des thèmes qu’elle abordera lors de la conférence qui aura lieu le dimanche 31 mars, à 14 h, à la Bibliothèque Éva-Senécal de Sherbrooke. Les places sont limitées. Du moment qu’on est membre, on peut réserver son billet en téléphonant au : 819 821-5597.