Isabelle Pion
La Tribune
Isabelle Pion
Depuis l’automne dernier, les visiteurs du parc ont accès à un nouveau refuge au mont Saint-Joseph.
Depuis l’automne dernier, les visiteurs du parc ont accès à un nouveau refuge au mont Saint-Joseph.

Dernière chance hivernale

Envie de profiter des derniers soubresauts de l’hiver? Quelques nouveautés ont fait leur apparition au parc national du Mont-Mégantic.

Les amoureux de ski nordique peuvent essayer le tout nouveau tracé, qui donne maintenant accès directement à l’observatoire… et tous les points de vue exceptionnels qui viennent avec lui. « On a refait le tracé, on a déplacé l’arrivée. Avant on n’allait pas au sommet, alors qu’on a de beaux points de vue. On arrive à l’observatoire et ensuite on redescend. Les points de vue sont vraiment exceptionnels », explique la directrice du parc, Nathaël Bergeron. Il s’agit d’un parcours pour experts, principalement en raison de la durée et du dénivelé. « Ça donne accès à toute l’épaule du mont Mégantic. » Avant, le sentier faisait plutôt le tour de la montagne. Le sentier de 22,5 km est le seul parcours de ski nordique du parc. 

Si l’envie vous prend de découvrir le sentier pendant la relâche, les conditions sont très belles, assure Mme Bergeron. 

Le mont Mégantic est reconnu pour ses conditions exceptionnelles de neige. D’ailleurs, selon les conditions météo, il peut arriver que la saison hivernale s’étire jusqu’en avril. « On a parfois des gens qui arrivent en espadrilles en avril ou en mai et il y a encore de la neige au sommet. »

Autre nouveauté, cette fois à découvrir tout au long de l’année : le tout nouveau refuge du mont Saint-Joseph, ouvert l’automne dernier. Le refuge est un conteneur reconverti, qui sert de relais pendant le jour et devient accessible uniquement à ses locataires à 16 h. Le conteneur lumineux remplace l’ancien refuge, qui connaissait aussi une belle popularité. 

« Il est tellement hot! » lance, pleine de fierté, la directrice. Il est ouvert à l’année. On l’a inauguré cet automne. Il fonctionne super bien. Son taux de fréquentation est de 100 % d’ici la fin avril. Les gens le trouvent magnifique », lance Mme Bergeron, en soulignant la vue exceptionnelle des lieux. 

Avis aux intéressés : si vous souhaitez allez y séjourner, réservez à l’avance. « C’est notre meilleur refuge en termes de fréquentation en raison de sa localisation… »

Le parc du Mont-Mégantic caresse deux importants projets : l’aménagement d’une descente en luge et l’aménagement d’un refuge de 16 places. Le parcours de luge verra le jour sur la route existante qui mène au sommet du mont Mégantic. 

Le refuge, lui, comptera 16 places. Le parc prévoit convertir la résidence des astronomes pour aménager le nouveau refuge. « Les activités de recherche n’arrêteront pas, précise Mme Bergeron. Ce bâtiment-là est un peu trop grand pour leurs besoins et ça permet de l’utiliser. » Le bâtiment comptera six chambres doubles et un dortoir. Pour ces deux projets, l’échéancier visé est toujours de 2022. 

Vous pouvez aussi profiter de la relâche pour découvrir deux nouveaux sentiers hivernaux au parc de la Gorge de Coaticook. Les sentiers de la montagne et de la promenade totalisent 6,5 km, et se marchent sans raquettes ni crampons. Les raquetteurs, eux, ont le choix entre 21 km de sentiers. Le sentier de la promenade, multifonctionnel, est aussi ouvert aux vélos à pneus surdimensionnés, et parfait pour ceux et celles qui souhaitent s’initier à ce sport.

Suggestions ou commentaires? isabelle.pion@latribune.qc.ca

Pour séjourner dans le nouveau refuge du mont St-Joseph, mieux vaut réserver à l’avance.