Myriam Bouchard

S’embrasser pour les bonnes raisons

CHRONIQUE / L’art du baiser ! Pour le développer, encore faut-il en avoir la volonté ! De nombreux couples me rapportent qu’ils ne s’embrassent plus ou que rarement, ici et là, lors d’événements marquants, de circonstances exceptionnelles ou encore à Noël, si l’offrande justifie la demande !

Au-delà du petit bec sec ou de la fameuse bise sur les joues, des marques de familiarité et de simple politesse, le baiser a-t-il encore sa place au sein du couple actuel ? Est-il une nécessité ?

POUR ou CONTRE?

Puisqu’il semble nécessaire de se positionner sur tout, des baisers, faut-il en donner ? Encore une fois, je vous répondrai de faire ce que vous voulez ! Dans ce cas comme dans les autres, la bonne réponse, c’est vous qui la possédez.

Cela dit, n’ayant pas la même signification que les bécots offerts à votre frérot, vos loupiots ou votre chiot, le baiser à votre tendre moitié peut dévoiler certains aspects de votre relation amoureuse.

Au sein du couple, les parties se doivent d’être au même diapason. Quand l’un réfute le bec et que l’autre le réclame ou associe son absence à une manifestation de rejet, c’est là où le bât blesse.

Sans obligation ou contrainte, le juste milieu se voit évidemment de mise. À vous de communiquer !

Geste intime

Embrasser, pour ne pas dire « frencher », représente certes une sphère d’intimité que l’on souhaite partager avec cette personne spéciale ou digne d’intérêt. Bien que populaire au sein de notre culture occidentale, ce geste, qui propose valse des langues et échange de salive, ne correspond certainement pas au goût de tout un chacun.

Pourtant capables de tout en termes de comportements sexuels, certains m’affirment ne pas être en mesure de franchir ce cap, aussi bien par dégoût que par malaise. Yeux dans les yeux, visage contre visage, nez juxtaposés, autant recherchée que repoussée, la grande proximité n’est pas à discuter !

Hygiène

Pour s’immiscer dans l’excavation de la cavité buccale, tantôt une hygiène minimale sera exigée par quelques-uns, tantôt une asepsie digne de la stérilisation se verra obligatoire. Haleine douteuse, dents plus ou moins récurées, gingivite évidente, sécheresse buccale, ulcère buccal, alouette; il y a de quoi repousser le plus téméraire des humains.

Un minimum d’efforts en termes de propreté est requis pour favoriser l’embrassade, mais encore plus pour maintenir son habitude.

Pour les jeunes

Qui pense aux jeunes amoureux les imagine possiblement s’embrasser comme s’il n’y avait pas de lendemain. Pourtant, l’embrassade ne se limite pas qu’aux balbutiements.

Au contraire, même l’érudit du rapprochement peut considérer ledit french kiss comme étant le véhicule d’une grande tendresse, d’une preuve d’abandon, de sensualité, d’affection et de préliminaires.

Une tonne de vertus !

Renforcement du système immunitaire, exercice physique, optimisation de la musculature du visage, agent relaxant, antihypertenseur, protection dentaire, hausse de libido; des raisons pour embrasser, en voulez-vous ? En voilà !

Fréquemment perçu comme une marque d’amour, loin d’être anodin, le baiser est recommandé pour tous ceux qui souhaitent s’y adonner. Bisou !