Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Un jury de 60 professionnels a dégusté à l’aveugle 2160 vins de 33 pays dont l’Arménie, la Moldavie, la Roumanie et le Mexique qui se sont faits remarquer avec des cuvées assez impressionnantes.
Un jury de 60 professionnels a dégusté à l’aveugle 2160 vins de 33 pays dont l’Arménie, la Moldavie, la Roumanie et le Mexique qui se sont faits remarquer avec des cuvées assez impressionnantes.

Sélections mondiales des vins : les lauréats «Grand Or»

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Le mois dernier, j’ai eu le privilège de faire partie du jury des Sélections mondiales des vins qui tenait sa 27e édition à Québec et qui, malgré les restrictions liées à la pandémie, a quand même pu se dérouler dans un cadre sanitaire réglementé selon le protocole gouvernemental, et ce, grâce à une organisation phénoménale.

« C’est une édition qui passera à l’histoire », affirme l’organisateur Réal Wolf, qui a réussi à orchestrer judicieusement le concours malgré les circonstances contraignantes de cette année. Les séances de dégustation qui se sont déroulées sur quatre jours réunissaient un jury de 60 professionnels qui a dégusté à l’aveugle 2160 vins de 33 pays dont l’Arménie, la Moldavie, la Roumanie et le Mexique qui se sont faits remarquer avec des cuvées assez impressionnantes. Les vainqueurs sont classés en trois catégories de médailles : argent, or, Grand Or. Je vous présente quelques-uns des 50 lauréats Grand Or, disponibles présentement en SAQ.

  • Québec
  • L’Orpailleur 2018 
  • 32,35 $ • 10220269 • 10 % • 220 g/l

Un vin de glace québécois qui cumule les médailles d’or et Grand Or des quatre coins du monde depuis 2009. Les raisins vidal surmaturés et récoltés en hiver entre -8° et -12° C, produisent un vin liquoreux concentré d’arômes d’abricot et de miel, de fruits confits et exotiques qui s’équilibrent en bouche grâce à la trame harmonieuse d’une acidité parfaitement rafraichissante. À essayer aussi, Le Jardin de Givres 2018 du vignoble Isle de Bacchus de l’île d’Orléans qui a reçu également le mérite Grand Or. Un vin de glace d’assemblage vidal et geisenheim, aux notes d’abricots et litchi, et au nom poétique inspiré de Soir d’hiver, un poème d’Émile Nelligan… « Ah! comme la neige a neigé! Ma vitre est un jardin de givre ». Disponible au vignoble ou en ligne www.isledebacchus.com.

  • France
  • Terres Secrètes Mâcon 
  • La Roche Vineuse 2018 
  • 19,95 $ • 12453955 • 13 % • 1,5 g/l

Dans le Mâconnais, la coopérative Vignerons des Terres Secrètes a délimité et sélectionné ses terroirs selon des parcelles spécifiques et lieux-dits, comme celui-ci de la Roche Vineuse. Issu de vignes de 35 ans établies sur des sols argilo-calcaire, voilà un chardonnay impeccable qui offre un heureux mariage de fleur d’acacia et de fruit blanc. À boire maintenant ou à garder encore cinq ans. 

  • Espagne
  • Monasterio de Las Vinas Carinena Gran Reserva  
  • 19,60 $ • 10359156 • 
  • 13,5 % • 2 g/l  
  • Les moines cisterciens du 11e siècle du célèbre Monasterio de Las Vinas peuvent reposer en paix, sachant que leur savoir-faire perdure à travers les siècles et cumule les médailles des dégustations internationales depuis 2005 avec ce Gran Reserva que peuvent apprécier les amateurs d’excellents vins du monde entier. Vieilli 24 mois en fûts français et américain, cette cuvée est issue de vieilles vignes de grenache, carignan et tempranillo qui offrent un jus corsé, aux arômes élégants de cassis, de cerise et de tabac, avec de subtiles notes balsamiques. À boire maintenant ou à garder encore au moins 13 ans.
  • Liban 
  • Château Kefraya 
  • Les Coteaux 2016 
  • 19,95 $ • 13907761 
  • 14 % • 2,5 g/l • végan    

Au Liban, la verte vallée de la Bekaa constitue un terroir exceptionnel pour les vins, avec un climat propice à la culture du cabernet sauvignon, du cinsault et de la syrah qui compose cet assemblage à 45 %. Un vin riche et puissant avec des notes complexes de fruits noirs, de réglisse et de café torréfié, dans une finale un peu vanillée. Les Coteaux qui reçoit des médailles internationales depuis 1982 est un des vins emblématiques du vignoble, témoin de l’œuvre visionnaire de son fondateur Michel de Bustros.  

  • Italie, Sicile 
  • Cusumano Benuara 
  • Sicilia 2017 
  • 16,95 $ • 10539915 • 14,5 % • 2,4 g/l  

Voilà un autre vin qui se classe parmi les grands vainqueurs à l’international depuis son millésime 2000. D’un rapport qualité-prix imbattable, Benuara est un assemblage à 70 % de nero d’Avola et 30 % de syrah, vendangés à la main et vieilli en cuve inox, avec 20 % de la cuvée qui ira dans des grosses barriques de 2000 litres. Dirigé par les frères Diego et Alberto, Cusumano est un vignoble familial situé aux environs de Palerme en Sicile.

Nouveauté! Le premier roman du sommelier, professeur, auteur et conférencier Jacques Orhon nous fait voyager dans les vignobles autour du monde et au-delà de la fiction, à la rencontre de domaines, de vignerons et de personnages qui existent vraiment dans un bel hommage au vin vrai. Un roman à déguster avec un bon verre de vin!

<em>Les fruits de l’exil</em>, Jacques Orhon, Les Éditions de l’Homme, 29,95 $.