Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Deux produits de notre terroir, un accord d’exception : homard et riesling du Vignoble La Cantina.
Deux produits de notre terroir, un accord d’exception : homard et riesling du Vignoble La Cantina.

Marier le prince de nos mers

CHRONIQUE / Comme par magie d’année en année, la nature poursuit son généreux rituel du partage de ses trésors gastronomiques saisonniers. Après le crabe des neiges et les crevettes nordiques, le prince des mers de notre côte atlantique québécoise viendra à son tour garnir nos tables du mois de mai. Voici quelques suggestions à mettre dans nos verres pour un mariage parfait.

L’accord classique avec le homard demeure le chardonnay. Selon les goûts, on le choisira bien rond et élevé en barriques pour ses notes de beurre et ses arômes de vanille. Ou bien on ira complètement à l’opposé, avec un vin vif aux saveurs d’agrumes, pourvu d’une bonne expression minérale pour harmoniser les notes salines et iodées de la chair tendre, grasse et un peu sucrée du crustacé. Personnellement, j’aime alterner entre les deux options, dépendant des vins.

Et si on essayait autre chose…

La Cantina Vallée d’Oka – Riesling 2019
Environ 20 $ • sur livraison ou en épicerie
• 12,52 % • 7,9 g/l • Bio 

Le petit nouveau du Vignoble La Cantina d’Oka est impressionnant! Les arômes de fleurs sauvages et de miel s’intensifient en bouche dans une texture moelleuse qui marie celle du homard et rehausse son goût salin grâce à une finale acidulée et mielleuse. Deux produits de notre terroir, un accord d’exception. Pour varier, n’hésitez pas à essayer leurs rosés : du Calvaire, La Cantina et Gabrielle, toujours un bon complément avec le homard. On peut commander les vins directement du vignoble qui a mis sur pied un service de livraison à domicile sans frais aux environs de St-Eustache et aussi dans les régions de Montréal, Québec, Trois-Rivières et Gatineau.

François Lurton Bodega Piedra Negra
Pinot Gris Mendoza
15 $ • 13964503 • 13 % • 1,3 g/l • Bio

Le rosé est toujours fantastique avec le homard, et surtout celui-ci. Quelle belle découverte! L’accord est fabuleux pour deux raisons. D’abord, ce vin est issu d’un terroir volcanique au pied de la Cordillère des Andes en Argentine et il s’exprime avec beaucoup de minéralité et des notes iodés qui s’allongent sur le zeste de nectarine, procurant un effet de symbiose avec le homard. Deuxièmement, c’est un rosé élaboré à 100 % avec du pinot gris, un raisin de la famille du pinot noir dont la couleur varie du vieux rose au rose bleuté et qui est reconnu comme un autre bon complice du homard. On trouve très peu de rosés de pinot gris sur notre marché. À ne pas confondre avec le terme « vin gris » que l’on voit sur certaines bouteilles de rosé et qui signifie un rosé de couleur très pâle.

Erath Pinot Noir Oregon
2017 23,95 $ • 13136249
• 13,5 % • 4,9 g/l 

Et si on préfère le rouge? On m’avait déjà demandé de faire le test et j’ai trouvé que le pinot noir opérait à merveille avec le homard grillé. Le grill fait ressortir d’autres saveurs du homard, comme la noisette en plus des notes fumées qui se glissent comme un charme sur la fraîcheur des petits fruits rouges de ce vin aux notes de cerise, un peu poivré en finale. Erath est l’un des pionniers de l’aventure du pinot noir dans l’Oregon et maintient depuis plus de 30 ans sa réputation d’excellence.

Chardonnay Cousiño Macul 
Antiguas Reservas Maipo 2017 
18 $ • 962811 • 14 % • 1,5 g/l 

Le vignoble emblématique de la famille Cousiño, sixième génération de vignerons, fut l’un des premiers à produire du chardonnay au Chili où les premières boutures de chardo ont été apportées de Bourgogne à la fin du 19e siècle. Le premier millésime de cette cuvée de raisins sélectionnés dans la région de Maipo remonte à 1969. Un été chaud et sec a fait devancer les vendanges de 10 jours en 2017, délivrant un vin d’une acidité moyenne avec une bonne intensité aromatique. Un petit pourcentage vieilli 6 mois en barriques neuves de chêne français lui apporte de la richesse et des notes de fruits blancs et de noix qui s’harmonisent avec le homard bouilli et même grillé.

Maison Louis Latour
Mâcon-Lugny Les Genièvres 2018
20,95 $ • 12759989 • 12,7 % • 1,7 g/l 

J’ai quand même choisi un accord classique. Ce chardonnay de Bourgogne propose un bon compromis entre la richesse du beurre et la vivacité des agrumes. On y trouve l’équilibre entre les deux styles, dans une texture suave où les saveurs de fruits blancs rejoignent les agrumes en finale, avec un brin de silex qui s’anime et met bien en valeur le homard grillé et bouilli.

Bonnes découvertes!

Pour en savoir davantage suivez-moi www.sommeliereaventuriere.com