Le grand angle permet évidemment de donner une perspective plus large mais il confère aux photos un aspect artistique en raison de la distorsion optique.

P30 Pro de Huawei: la perfection du moment

CHRONIQUE / Nous assistons actuellement à une véritable guerre technologique entre les manufacturiers de téléphones intelligents. Huawei est un joueur relativement récent qui vient toutefois brouiller les cartes en offrant des produits innovants et performants et le nouveau P30 Pro n’y fait pas exception!

Avec son écran pleine grandeur de 6,47 pouces ainsi que son design soigné et ergonomique, Huawei nous offre un produit sérieux qui entre en compétition directe avec le iPhone XS et le Samsung Galaxy S10+ dans le marché des appareils hauts de gamme. La durée de vie de la batterie est supérieure à la compétition et offre un système de charge sans fil ainsi qu’un bloc de charge filaire rapide qui permet au P30 Pro d’être à 70 % de sa charge en moins de 30 minutes, un temps comparable au One+ 6T sur ce point. L’ensemble est fourni avec un étui protecteur de silicone ainsi que des écouteurs USC-C de qualité relativement bonne.

Batterie performante

Les performances sont au rendez-vous et la couche logicielle Huawei est beaucoup moins étouffante que celle de Samsung. Les applications réagissent rapidement et le système d’exploitation est plus stable que lors de mon essai du Mate20 en novembre dernier. Ce qui est surprenant lorsque je fais l’essai d’un produit Huawei, c’est la durée de vie de la batterie qui garde sa charge aisément toute une journée, contrairement à mon iPhone de deux ans que je dois brancher quelques fois par jour. L’écran de 6,47 pouces offre une image de bonne qualité qui est toutefois inférieure à celle du Samsung Galaxy S10+, qui est tout simplement époustouflant. Les systèmes de déverrouillages par identification faciale et par empreintes digitales sur le bas de l’écran sont efficaces et répondent mieux que sur le Galaxy S10+.

Le P30 Pro possède un design fort épuré

La caméra principale

Huawei récidive cette année avec un capteur principal de 40 MP, sauf que cette fois-ci, l’ensemble bénéficie d’une ouverture à f/1.6 comparativement à f/1.8 sur les P20 Pro et Mate 20 Pro. Je dois vous avouer qu’au début de mon test, j’étais un peu déçu par la qualité des couleurs du P30 Pro. Elles semblaient plus ternes en comparaison avec celles du Google Pixel 3 et du iPhone 7+, mais en comparant le rendu des photos avec la réalité, on se rend vite compte de la grande précision du P30 Pro. Ce dernier offre des images claires, précises, aux couleurs extrêmement fidèles à ce que vous voyez lorsque vos yeux lâchent votre téléphone afin d’admirer les beautés de dame nature!

Grand-angle

La caméra grand-angle possède un capteur de 20 MP avec une ouverture à f/2.2.

Le grand-angle du Mate 20 Pro m’avait fort impressionné, et ce, malgré quelques lacunes à faible éclairage. Huawei et Leica ont grandement amélioré le grand-angle du P30 Pro, qui offre une plage de couleurs plus dynamique ainsi qu’une précision accrue en situation de faible éclairage. Le grand-angle permet évidemment de donner une perspective plus large, mais il confère aux photos un aspect artistique en raison de la distorsion optique plus prononcée que sur un Samsung Galaxy S10+ par exemple. Par contre, le grand-angle offre un rendu de couleur moins réaliste que la caméra principale se rapprochant du type d’image offerte avec le Google Pixel 3 c’est-à-dire une photographie claire avec des couleurs très éclatantes, mais moins fidèles à la réalité.

Mode portrait

Popularisé par Apple sur le iPhone 7 plus, l’effet Bokeh ou mode portrait permet d’isoler le sujet principal de son arrière-plan afin de donner un effet se rapprochant de ce que vous pouvez faire avec un appareil photo réflexe conventionnel. Pour réussir ce tour de force, les manufacturiers de téléphones intelligents utilisent différents stratagèmes combinant l’optique de l’appareil, mais surtout l’intelligence artificielle, qui vient littéralement découper le sujet de son arrière-plan. Sur le P30 Pro, l’approche de Huawei est constituée d’une caméra de type TOF (Temps de vol), qui permet de mesurer une scène en trois dimensions donnant les munitions nécessaires à l’intelligence artificielle pour définir avec précision les plans d’une scène. L’effet de flou obtenu se rapproche d’un résultat professionnel.

Égoportraits

L’un des reproches que l’on pouvait faire à Huawei par le passé a rapport à la qualité de la caméra frontale, qui était nettement inférieure à la compétition, et ce, malgré d’impressionnantes caractéristiques techniques sur papier. Cette fois-ci, il y a une nette amélioration, mais le résultat s’avère tout de même inférieur au Galaxy S10.

Du 4K stable!

La qualité des vidéos est impressionnante et permet des enregistrements de qualité 4K avec une stabilisation d’image pratiquement aussi efficace qu’un support gyroscopique de type « Steadycam », ce qui permet au P30 Pro de capter du film sans le tremblement habituel d’une caméra sans trépied.

Photo de nuit

Avec une sensibilité démentielle de 409 600 ISO, vous pourrez prendre des photos dans une noirceur quasi totale et le résultat et pour le moins surprenant! Ce qui fait l’attrait principal de la photo de nuit sur les téléphones intelligents et sans nul doute la possibilité de capturer des magnifiques scènes urbaines sans trépied en obtenant des clichés de bonne qualité sans trop de bruits.

Zoom optique de 5x 

Une lentille téléphoto de type périscopique munie d’un capteur de 8 MP permet au P30 Pro de zoomer à 5x de manière entièrement optique sans perte de qualité et jusqu’à 50x en mode numérique, mais en qualité moindre cette fois-ci. Huawei n’est pas le premier fabricant à proposer ce type de technologie, mais il est certes le premier à le faire sur un appareil grand public.

Huawei frappe très fort avec le P30 Pro et il est pour les amateurs de photographie le téléphone le plus performant sur le marché pour le moment, car la compétition est féroce et je suis persuadé qu’Apple prépare quelque chose de majeur! Le seul défaut que j’ai trouvé à ce téléphone est celui de devoir le retourner chez Huawei après ma période d’essai! Est-ce que le P30 Pro est suffisamment convaincant pour entamer ma conversion après 10 ans sur iPhone? La réponse est oui!

Le technologue

Étirer la durée de vie de son ordinateur

CHRONIQUE / L’ordinateur personnel n’est plus le moyen principal d’avoir accès à Internet à la maison, éclipsé par la fulgurante ascension du téléphone intelligent. Si vous utilisez votre ordinateur épisodiquement, que vous le trouvez un peu lent et vétuste sans toutefois sentir la nécessité de le remplacer, je vous propose quelques conseils afin d’étirer sa durée de vie.

Si vous trouvez votre vieille bécane un peu lente et désuète, sachez que dans bien des cas, vous pouvez lui redonner une partie de son lustre d’antan, et ce, pour peu de frais. Parfois, un simple ménage des logiciels comprenant un balayage antivirus du système est suffisant pour insuffler un peu de vigueur. Tandis que dans certains cas, l’ajout de mémoire vive et le remplacement du disque dur par un SSD augmentent grandement la performance.

Chroniques

Facebook passe la gratte

CHRONIQUE / Les grands stratèges politiques utilisent à outrance les médias sociaux afin de cibler avec précision les électeurs. Ils peuvent ainsi nous proposer des publicités adaptées en temps réel, selon nos préférences et convictions. Ce qui est dévastateur dans cette tactique, c’est la façon insidieuse d’utiliser les demi-vérités, voire le mensonge, afin d’alimenter la haine qui deviendra par la suite le carburant de l’électeur pour se rendre aux urnes le jour du vote.

De nombreux organismes tiers possédant des moyens financiers énormes s’immiscent dans la campagne. À l’aide de messages provocateurs souvent ponctués de vidéos ou d’images, ils tentent de séduire un auditoire soigneusement ciblé dont le profil correspond à certains critères très précis. En sachant systématiquement que le message en question est ingurgité sans broncher et surtout sans vérification par les heureux ciblés, ils s’assurent d’un effet viral dudit message, car les ciblés ont également le partage facile.

Le technologue

Surface Go: la portabilité version Windows

CHRONIQUE / La Surface Go est un produit d’entrée de gamme chez Microsoft qui se veut un hybride entre la tablette et l’ordinateur portable complet. Avec un écran de 10 pouces ainsi qu’une version complète de Windows 10, la Surface Go est-elle le compagnon idéal pour l’étudiant ou le professionnel en quête de mobilité ?

La prise en main se fait naturellement et le boîtier en magnésium lui confère un aspect de solidité. Un support escamotable situé à l’arrière du boîtier permet de faire tenir l’appareil sur une table aisément sans devoir acheter un étui conçu à cet effet. Sur le côté, on retrouve un connecteur USB-C et une prise d’écouteurs conventionnelle.

Le technologue

Pour en finir avec le GAFA

CHRONIQUE / À moins que vous étiez sur une autre planète au cours des dernières semaines, vous avez probablement entendu parler en long et en large de la crise majeure qui affecte le secteur des médias écrits, et plus particulièrement Groupe Capitales Médias. Le GAFA est la plupart du temps pointé du doigt pour l’hémorragie actuelle que subissent ces piliers de la démocratie que sont les médias écrits. Qu’est-ce que le GAFA et pourquoi affecte-t-il autant les médias écrits ?

Le GAFA, c’est quoi ?

Tout d’abord, GAFA est l’acronyme qui rassemble les géants américains de l’Internet que sont Google, Apple, Facebook et Amazon, qui ont une mainmise sur l’univers numérique. Parfois, Microsof est ajoutée, d’où l’existence de l’acronyme GAFAM. À eux seuls, ces géants génèrent des revenus colossaux qui leur donnent, du même coup, des moyens encore plus colossaux en matière d’innovation et de fiscalité, car ils sont les champions de l’entourloupe économique. Dans la crise qui secoue actuellement les médias écrits, ce sont plus particulièrement Facebook et Google qui sont pointés du doigt comme responsables de l’exode des revenus publicitaires.

Le technologue

Samsung Galaxy A70: le parfait compromis

CHRONIQUE / Disponible depuis quelques semaines déjà, le Samsung Galaxy A70 est un téléphone intelligent de milieu de gamme qui propose toutefois une approche technologique similaire à des appareils dont le prix est plus du double. En compétition directe avec le Google Pixel 3a et le Huawei P30 Lite, Samsung offre un téléphone techniquement complet, mais est-ce que la qualité sera au rendez-vous ?

Le design du téléphone est tout simplement magnifique et soigné, ce qui donne l’impression d’avoir entre les mains un appareil qui vaut beaucoup plus cher ! Son boîtier est mince et l’ergonomie est parfaite. Les boutons sont suffisamment éloignés et situés sur un seul côté. Une prise d’écouteur de type 1,8mm est située en dessous, tandis que dans le compartiment accueillant la carte SIM, il y a un espace pour une carte micro SD vous permettant d’ajouter jusqu’à 512 Go de stockage. L’écran OLED de 6,7 pouces, avec une encoche pour loger la caméra, est de qualité fidèle à ce que Samsung nous offre depuis quelques années. Les couleurs sont plus précises et moins saturées que la compétition. Vous avez également la possibilité d’effectuer certains réglages afin d’ajuster la teinte selon vos préférences. Avec une batterie de 4500 mAh, le Samsung A70 est l’un des appareils sur le marché qui vous offre actuellement la plus grande autonomie. Au niveau des performances brutes, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un téléphone de milieu de gamme, donc avec des performances correctes, mais nettement en retrait en comparaison avec le Galaxy S10. Ce n’est pas l’appareil idéal pour jouer à des jeux vidéo, mais pour un usage « normal » c’est-à-dire pour consulter Internet, les réseaux sociaux ou les courriels et même faire des appels téléphoniques, la puissance est amplement suffisante.

Chroniques

Conduire avec sa tête... ou une grimace!

CHRONIQUE / La semaine dernière, l’Association médicale canadienne publiait une étude dont la conclusion principale était que les Canadiens souhaitent plus de technologie en matière de soins de santé. Il va sans dire que les innovations peuvent contribuer tant à la prévention, aux recherches, aux diagnostics qu’aux traitements. La technologie peut paver la voie à l’autonomie et changer, même radicalement, le quotidien des personnes vivant avec des limites physiques, comme l’auteur de ces lignes. Voici 12 de mes trouvailles !

1) Système d’appui-tête électrique Paravan

Mon père a eu la chance de constater les possibilités qu’offre cette technologie, lorsqu’on faisait des recherches pour maximiser l’adaptation de mon véhicule. Ce système de dossier et d’appui-tête électriques permet de conduire... avec sa tête. Du moins, partiellement. Pas moins de 16 fonctions, allant des clignotants au klaxon, en passant par les phares et les essuie-glaces, peuvent être contrôlées par la tête ou le dos. Cela est possible grâce à l’intégration de plusieurs commutateurs électriques. Cette innovation « prévient la détérioration de la pathologie et notamment de la colonne vertébrale ».

Chroniques

3h01 a.m. pour la vie privée

CHRONIQUE / Vie privée, e-réputation, profil numérique, anonymat et vol de données; il n’est pas minuit moins une. Hé non! Il est plutôt 3h du matin plus une. C’est l’heure que tu ailles te coucher, le jeune!

Comme la menace nucléaire dans les décennies précédant ma naissance, celle de la fuite non colmatable de nos informations personnelles incite plusieurs personnes à chercher un moyen de se construire un bunker digital. Mais c’est pratiquement impossible, surtout pour monsieur et madame Tout-le-Monde. Au stade où c’est rendu, ça prend un méchant génie pour réussir à se mettre à l’abri!

Le technologue

Faire de bonnes photos avec un téléphone cellulaire

CHRONIQUE / Aujourd’hui, la majorité des téléphones intelligents possèdent un appareil photo capable de donner un rendu plus qu’acceptable. Certains modèles de téléphones offrent un meilleur rendu photographique que d’autres, certes, mais un bon cliché n’est pas essentiellement tributaire d’un bon appareil photo, car un bon photographe saura saisir le bon moment. Je vais vous partager quelques-uns de mes secrets afin que vous puissiez obtenir des photos de meilleure qualité.

Pour ceux qui suivent cette chronique sur une base régulière, vous savez probablement que j’adore la photographie. Depuis quelques années, j’ai troqué mon traditionnel appareil photo de type reflex pour le téléphone intelligent, ce qui me permet de saisir des moments rapidement et simplement. Je dois vous avouer que cette chronique est dédiée à ceux qui me disent : «Tes photos sont bonnes parce que tu as un bon cellulaire». Étrangement, j’ai ce genre de commentaires depuis 2011, alors que je n’avais qu’un iPhone 4 avec une caméra de 5Mp.

Le technologue

Revoir la gestion des données personnelles

CHRONIQUE / Après Desjardins, c’est au tour de Capital One d’être victime d’une fuite massive de données. Encore une fois, la source de la fuite ne provient non pas d’un piratage informatique conventionnel, mais bien d’une source à l’interne, cette fois-ci une ex-employée du service qui héberge les données de Capital One. Un code d’éthique ne serait-il pas nécessaire pour les entreprises qui manipulent des données personnelles ?

Il est totalement irresponsable que des informations d’une telle envergure puissent être entièrement être accessibles aussi aisément par une seule et unique personne. Les données de Capital One ont été dérobées par Paige A. Thompson, une ancienne employée d’AWS, le service infonuagique d’Amazon chargé de l’hébergement de serveurs. N’étant plus à l’emploi d’AWS, Mme Thompson a utilisé une faille non colmatée dans un mur pare-feu (firewall) afin d’extraire des données sur les serveurs de Capital One.

Le technologue

Sonos, le pionnier du sans-fil

CHRONIQUE / La compagnie Sonos, une pionnière dans le domaine des haut-parleurs sans fil, présente les Sonos One de deuxième génération, une enceinte intelligente compatible avec Amazon Alexa ainsi qu’avec Google Assistant.

La compétition est féroce dans le marché des enceintes sans fil et Sonos doit maintenant se frotter à des entreprises qui ont les moyens de leurs ambitions.

Le technologue

De la Terre à la Lune: le rêve devenu réalité

CHRONIQUE / Le 20 juillet 1969, l’Américain Neil Armstrong est le premier homme à marcher sur la Lune. Une décennie d’efforts incommensurables fut nécessaire afin de réaliser cet exploit. Derrière ce légendaire premier pas se cachent les balbutiements de l’informatique moderne.

Stratégie du rendez-vous en orbite lunaire

Au départ, trois concepts furent étudiés afin d’amener un équipage sur la Lune. Le premier est le vol direct consistant à envoyer un engin spatial directement sur la Lune et le ramener sur Terre avec une seule fusée. Cette méthode simple à première vue nécessite toutefois une fusée d’une puissance telle que l’idée fut rapidement abandonnée.

Le technologue

Un petit pas pour l’homme, mais...

CHRONIQUE / Enfant, je rêvais d’être astronaute et j’éprouvais une grande fascination pour les protagonistes au coeur de cette course technologique que fût celle vers la Lune. Mon rêve fut toutefois anéanti lors d’une escapade dans le Gravitron à la foire agricole où j’ai rapidement constaté que ce genre d’émotions fortes ne sont définitivement pas pour moi !

Pour le cinquantième anniversaire des premiers hommes sur la lune, voici la première de deux chroniques sur le sujet.

Chroniques

Le Google Pixel 3a au banc d’essai

CHRONIQUE / Google frappe un grand coup avec sa nouvelle gamme de téléphones intelligents « abordables » Pixel 3a, disponibles en deux déclinaisons, soit le modèle à écran de 5,6 pouces et le XL, qui possède un écran de 6 pouces. Pour environ la moitié du prix d’un téléphone haut de gamme Pixel 3, les nouveaux téléphones de Google sauront plaire à un large public. Mais est-ce de bons appareils ?

Avec ces appareils, disponibles depuis quelques semaines, Google s’attaque directement au marché des téléphones abordables et offerts avec des forfaits de base.

Le technologue

La bataille des assistants vocaux [PHOTOS]

CHRONIQUE / Cette semaine, j’ai essayé pour vous deux haut-parleurs intelligents munis d’écrans tactiles, soit le Google Nest Hub ainsi que le Amazon Echo Show 2. Deux produits similaires aux premiers abords, mais qui ont une approche totalement différente. Qui remportera la bataille des assistants vocaux ?

Google Nest Hub

Après le succès du petit haut-parleur connecté Home mini, Google passe à la vitesse supérieure avec le Nest Hub, qui se veut le compagnon idéal sur un comptoir de cuisine. Son écran tactile de 7 pouces accompagné d’un design soigné lui permet de s’intégrer à tous les décors. La configuration de l’appareil est très simple, surtout si vous possédez déjà un haut-parleur de la famille Google Home. L’écran offre par contre un très beau rendu avec des couleurs vives et précises ainsi qu’une luminosité s’adaptant à l’éclairage de la pièce. Les adeptes des cadres photo numériques seront conquis par la qualité de l’image et par la facilité de configuration du mode diapositive, qui transite par l’application Google Photos.

Le technologue

Suivre son enfant à la trace

CHRONIQUE / Avec les vacances qui sont à nos portes, j’ai essayé le dispositif de surveillance vocale et GPS pour enfants de la compagnie américaine AngelSense. La solution consiste en un petit module cellulaire et GPS, que vous dissimulez du mieux que vous pouvez sous les vêtements de votre enfant afin de pouvoir suivre ce dernier dans ses moindres déplacements.

Le système d’attaches fonctionne avec une épingle magnétique un peu comme celle que l’on retrouve sur les systèmes antivol dans les magasins de vêtements. Le dispositif ressemble étrangement à un bon vieux téléavertisseur ou communément appelé «pagette», et est parfois trop gros pour être dissimulé parfaitement sous les vêtements de l’enfant.

Le Technologue

Une performante alternative

PRÉCISION / Chronique du 9 juin 2019 – Wajam : l’arnaque démystifiée / Dans la chronique de Steeve Fortin, publiée samedi et dimanche derniers sur les plateformes du Groupe capitales Médias, il aurait fallu préciser que Martin-Luc Archambault n’était plus à la direction de la société Wajam depuis 2015. Ainsi, le Commissariat à la vie privée (un organisme fédéral) n’a pas contacté, de quelque façon que ce soit, Martin-Luc Archambault dans le dossier du logiciel Wajam. C’est plutôt la société (Wajam) qui est l’intimée dans un rapport rendu public en 2017. Au surplus, nous ne voulions aucunement suggérer que M. Archambault est impliqué de quelque façon que ce soit dans la société IMTL, laquelle a acquis les actifs de Wajam en 2016, ni que Wajam avait pour objectif de récolter des mots de passe d’usagers.

CHRONIQUE / La compagnie OnePlus, qui distribue ses produits directement sur son site Internet, veut jouer dans la cour des grands avec le 7 Pro, qui entre en compétition directe avec le Samsung Galaxy S10+, le Google Pixel 3XL, le Huawei P30 Pro et même le iPhone XS Max.

Un peu plus tôt cette année, j’avais fait l’essai du One Plus 6T et j’avais été agréablement surpris par la qualité et la performance de celui-ci et ce, à prix raisonnable. Cette fois-ci, One Plus s’attaque au marché du haut de gamme à un prix inférieur si vous désirez sans contrat, car le OnePlus 7 Pro n’est disponible que sur Internet à un prix de départ de 1000 $.

Le Technologue

Wajam: l’arnaque démystifiée

CHRONIQUE / En octobre 2018, l’ex-dragon Martin-Luc Archambault fait les manchettes à propos du logiciel malveillant Wajam. Un rapport accablant vient de paraître démontrant les subterfuges utilisés par ce logiciel.

Wajam Internet Technologies est une entreprise montréalaise fondée par Martin-Luc Archambault qui a vu le jour en décembre 2008. La petite entreprise en démarrage, ou « startup » dans le jargon technologique, propose alors aux internautes un moteur de recherche basé sur les partages de vos contacts sur les réseaux sociaux. Jusqu’en 2014, tout juste avant que M. Archambault ne quitte la direction de l'entreprise en 2015, le logiciel est gratuit et est distribué sous forme d’extension pour navigateur Internet. Par la suite, le logiciel opte pour une distribution de type PPI ou payable à l’installation. Ce type de distribution est controversé, car il est souvent imposé à travers l’installation d’un autre logiciel, et étant donné que la majorité des utilisateurs ne prennent pas le temps de lire les petits caractères. Ils se retrouvent alors avec une quantité notable d’indésirables. De nombreuses plaintes ont été déposées parce que l’application Wajam était distribuée de manière encore plus douteuse via de faux antivirus ou de fausses mises à jour du lecteur Adobe Flash.

Le technologue

Le virage numérique primordial

CHRONIQUE / Le virage numérique est un programme d’accompagnement adapté à la réalité des PME québécoises. Ce programme présenté par le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) en collaboration avec le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation propose une approche personnalisée afin d’aider les entreprises à adopter les bonnes pratiques en matière de commerce électronique.

Les PME, considérées comme le poumon économique du Québec, sont le symbole même du commerce de proximité où, jadis, l’expérience d’achat était au coeur des préoccupations des consommateurs dont les moeurs ont beaucoup évolué depuis. La belle province, qui compte plus de 25 000 détaillants, accuse néanmoins un important retard en matière de commerce électronique où le marchand local souffre trop souvent d’un complexe d’infériorité par rapport aux géants de l’Internet. Le consommateur a peut-être migré une partie de ses achats vers le commerce électronique, mais celui-ci veut également une expérience d’achat simple et agréable, ce que peuvent d’ailleurs offrir bon nombre de marchands locaux.

Le Technologue

Des gadgets pour le plein air

CHRONIQUE / La fin mai marque le début de la saison du camping pour bien des adeptes de plein air. J’ai déniché pour vous quelques produits pouvant agrémenter votre séjour au grand air !

Les maudites bibittes !

Au-delà de la traditionnelle chandelle à la citronnelle qui est plus efficace comme centre de table à pique-nique que pour repousser les indésirables, il existe quelques solutions technologiques afin que votre séjour en nature soit paisible et agréable. Étant donné que nous ne sommes pas encore dans la période la plus active pour les moustiques, les produits présentés seront testés au cours des prochaines semaines et il me fera plaisir de vous partager mes impressions, moi qui ai une sainte horreur des moustiques !

Le technologue

La chaîne de blocs sort de l’ombre

CHRONIQUE / La chaîne de blocs ou « blockchain » est un grand registre virtuel décentralisé dont les transactions sont validées simultanément par un nombre volumineux d’ordinateurs, et ce, sans intervention humaine. Popularisée au départ par le Bitcoin, cette méthode est appelée à révolutionner non seulement le monde financier, mais aussi divers procédés dans une multitude de domaines.

Le 15 mai dernier, la chambre de commerce et d’industrie Saguenay–Le-Fjord accueillait Louis Roy dans le cadre des rendez-vous technologiques. M. Roy est le président de Catallaxy, une filiale de Raymond Chabot Grant Thornton, qui se spécialise, entre autres, dans la technologie chaîne de blocs et les cryptomonnaies. Lors de sa conférence, M. Roy a tenté de démystifier ce qu’est la chaîne de blocs et quelles sont les applications de celle-ci au-delà de la cryptomonnaie.

Le technologue

Augmentez votre réalité

CHRONIQUE / La réalité augmentée est rendue possible grâce à un amalgame technologique permettant de calculer en temps réel une foule de paramètres afin de fusionner le virtuel au réel, contrairement à la réalité virtuelle, qui plonge l’utilisateur dans un environnement synthétique complètement isolé de la réalité.

Les acteurs technologiques majeurs déploient depuis quelques années des efforts colossaux afin de développer ce secteur propulsé par la démocratisation du téléphone intelligent. La réalité augmentée est non seulement très prometteuse au niveau ludique, mais elle est également une opportunité d’affaire incroyable pour les entreprises désireuses de monnayer la réalité des utilisateurs, car de nos jours, derrière toute gratuité se cache le pécuniaire!

Le technologue

La technologie au service de vos oreilles

CHRONIQUE / Saviez-vous que mai est le mois de la parole et de l’audition ? Maintenant que je vous ai mis la puce à l’oreille, est-ce que vous savez que les appareils auditifs sont de véritables bijoux technologiques ? Pour la journée nationale de l’audition qui a lieu le 7 mai prochain, j’ai décidé de faire l’essai de prothèses auditives dernier cri !

Je me suis donc rendu à la polyclinique de l’oreille du Groupe Forget à Chicoutimi afin de rencontrer une kyrielle de spécialistes pour mieux comprendre tout le processus relatif à l’acquisition de prothèses auditives. En premier lieu, je rencontre l’audiologiste Marc-Olivier Blackburn qui me fait alors passer une impressionnante batterie de tests afin de définir si ma capacité auditive est encore bonne malgré tout les mauvais traitements infligés jadis à mon audition ! Chaque plage de fréquences y est analysée afin de déceler toute forme d’anomalie de mon ouïe ! Par la suite, on m’amène dans une petite chambre insonorisée où, pour l’une des rares fois de ma vie, je me retrouve dans un environnement absent de bruit et parasite ! C’est ici que l’on peut prendre au sens littéral l’expression être à l’écoute de son corps, car dans cet environnement insonorisé, le gargouillement de mon ventre avait des allures de tonnerre lors d’une chaude soirée orageuse !

Le technologue

Facebook vous espionne!

CHRONIQUE / Le réseau de télévision américain NBC a obtenu un document de 4000 pages indiquant que le président-directeur général (PDG) de Facebook, Mark Zuckerberg, envisageait de vendre les données des utilisateurs de son réseau. Jusqu’où le grand réseau ira-t-il pour monnayer chacune de vos actions ?

Selon NBC, Mark Zuckerberg désirait, il y a quelques années, connaître la valeur des données de ses utilisateurs afin de mousser la cote boursière du grand réseau, qui tardait alors à prendre son envol.

Le technologue

Alexa veut séduire le Québec [VIDÉO]

CHRONIQUE / Les assistants vocaux font désormais partie du quotidien d’un nombre croissant d’utilisateurs. Apple et Amazon tentent de percer ce marché dominé outrageusement par Google.

Amazon est d’ailleurs le dernier en lice à adapter spécifiquement pour le Québec son assistant vocal Alexa. Cette semaine, je fais une pierre deux coups en essayant les nouveaux haut-parleurs intelligents Echo d’Amazon, qui utilisent le système Alexa.

Progrès technologique

Des lunettes pour voir la vie en couleurs [VIDÉO]

CHRONIQUE TECHNO / Les couleurs, aussi banales soient-elles, sont claires et précises pour la majorité du commun des mortels, mais pour les daltoniens, il est difficile de différencier certaines couleurs, nuances et teintes. Une solution «miracle» permet désormais à certains d’entre eux de voir enfin, la vie dans tout son spectre chromatique! Ne reculant devant rien nous avons testé pour vous les lunettes EnChroma destinées à corriger le daltonisme.

Selon l’association des optométristes du Québec, «le vrai daltonisme est une difficulté à différencier le rouge et le vert: les nuances de couleurs entre la tomate verte immature et la tomate rouge bien mûre sont toutes perçues à peu près de la même façon». Pour les daltoniens, la vision du monde peut paraître moins éclatante, rendant même certaines couleurs indiscernables comme le violet et le bleu, tandis que le rose peut sembler gris, le rouge est brun et le brun est quant à lui... vert!

Progrès technologique

Apple veut une plus grosse pointe

CHRONIQUE / Depuis quelques années, Apple semble surfer sur ses acquis, n’ayant plus l’assiduité d’antan à réinventer continuellement la roue, ce qui est d’autant plus vrai en raison de la multiplication des innovations provenant de ses concurrents. Le géant américain semble tirer dans toutes les directions, mais une tangente claire se pointe à l’horizon : la convergence du matériel et des services.

Apple TV+

Avec le succès que connaît Apple Music, combiné à une diminution des revenus générés par la vente de musique et de films, la tentation est grande pour ce géant, dont les ressources financières sont titanesques, de majorer son offre de service.

Progrès technologique

Huawei dévoile sa série P30

C’est à Paris que Huawei a dévoilé en grande pompe deux nouvelles versions de téléphones intelligents de la série P axée sur la photographie et les performances brutes. Huawei repousse encore les limites de l’image sur téléphone intelligent avec ses nouveaux appareils conçus en étroite collaboration avec la compagnie d’appareils photo et lentilles Leica.

Pour le manufacturier chinois Huawei, le marché du téléphone cellulaire représente plus de 200 millions d’appareils vendus à travers le monde en 2018, dont 16 millions uniquement du modèle P20, le P30 étant son digne successeur. Conçu en collaboration avec Leica et décliné en deux versions distinctes, soit le P30 et le P30 Pro, Huawei repousse encore une fois les limites de la photographie sur téléphone intelligent. Avec la série P (pour photographie) Huawei veut offrir le nec plus ultra des appareils photo compacts avec en prime un téléphone intelligent haute-performance. Le P30 propose un écran de 6,1 pouces avec une petite encoche au sommet hébergeant la caméra frontale de 32 Mpx. L’identification par empreinte digitale à l’écran ainsi que la reconnaissance faciale sont au rendez-vous. Les caméras arrières, elles, sont au nombre de trois offrant des performances techniques encore jamais vues pour un appareil photo sur téléphone intelligent.

Pour ce qui est du P30 Pro, c’est du sérieux avec son écran de 6,47 pouces incurvés pleine grandeur avec une encoche et une caméra frontale identique au P30, tandis que pas moins de quatre appareils photo Leica garnissent le revers du téléphone. L’appareil photo principal offre une résolution de 40 Mpx avec une lentille de 27 mm munie d’une ouverture de f1,6, un ultra grand-angle de 20 Mpx ainsi qu’une petite caméra de type TOF (temps de vol) permettant de mesurer des objets en trois dimensions, ce qui est très pratique pour la réalité augmentée. La grosse nouveauté de cette année est la caméra de type périscopique de 8 Mpx offrant un zoom optique de 5x ou 125 mm. Bien que Huawei ne soit pas le premier à intégrer ce type de technologie sur un téléphone intelligent, il n’en demeure pas moins que celui-ci propulsé par l’expertise de Leica offre un rendu fort intéressant. La photo de nuit apparue sur bon nombre d’appareils Android depuis un peu plus d’un an, constitue un aspect intéressant du P30 Pro qui offre selon les spécifications du manufacturier une sensibilité allant jusqu’à 40 000 Iso (vous avez bien lu), ce qui se rapproche des appareils photo les plus haut de gamme sur le marché. Pour ce qui est de la vidéo, la série P30 peut faire du 4K de bonne qualité dans toutes les circonstances, Huawei assure d’ailleurs que la captation vidéo à faible éclairage est grandement améliorée par rapport au modèle précédent.

La semaine dernière, j’ai eu la chance d’être invité à New York pour essayer, en avant-première, les deux nouveaux modèles. Je peux vous dire d’ores et déjà qu’ils sont fort impressionnants à commencer par la spectaculaire apparence des boîtiers qui détonne drastiquement avec la majorité des autres appareils actuellement sur le marché. Étant donné que je n’ai eu que quelques minutes pour utiliser les téléphones, il est évident que je ne pourrai vous livrer un compte-rendu détaillé de mes impressions, mais aux premiers abords, les nouveaux P30 et P30 Pro possèdent tout ce qu’il faut pour devenir la nouvelle référence des téléphones intelligents. Pour mon bref essai, fidèle à mes habitudes, j’avais apporté deux autres téléphones, soit le Samsung Galaxy S10 Plus ainsi que le Google Pixel 3, qui sont les deux plus proches rivaux des P30 et P30 Pro. J’ai fait quelques comparaisons entre les différents modèles en prenant des photos de la même scène avec chaque appareil. Le Samsung Galaxy S10 Plus se démarque légèrement par la qualité de son écran par rapport au Huawei reléguant bon troisième le Google. Pour ce qui est de la qualité des photographies, le Huawei P30 Pro est définitivement beaucoup plus précis, donnant des images plus réalistes et moins saturées que le Samsung ou le Google. Les lentilles ultras grand-angles des Huawei et Samsung offrent un résultat similaire, sauf que le réalisme des clichés du P30 Pro est à couper le souffle tandis que le zoom numérique place le Huawei Pro dans une catégorie complètement à part !  

La série P30 sera disponible en avril au Canada.  

Progrès technologique

Le Samsung Galaxy S10+ au banc d’essai

CHRONIQUE / Le manufacturier sud-coréen Samsung vient tout juste de lancer une dixième mouture de sa série phare de téléphones intelligents Galaxy, qui se décline, cette fois-ci, en trois modèles, soit le S10e, le S10 et le S10+. Voici mon compte-rendu après deux semaines d’utilisation du modèle au sommet de la pyramide, le S10+.

Trois modèles

Samsung propose cette année le S10e, un modèle d’entrée de gamme avec un écran de 5,8 pouces, un double appareil photo arrière et un prix de départ de 1020 $ – l’entrée de gamme n’a pas la même valeur pour tous ! Le deuxième modèle est le Galaxy S10, qui possède un écran de 6,1 pouces, trois appareils photo arrière, des performances légèrement supérieures au S10e et un prix de départ de 1060 $. Le modèle testé est le S10+, qui est la quintessence du téléphone intelligent, du moins cette semaine, car la compétition est féroce dans ce lucratif domaine !

Progrès technologique

La Toile aux 30 bougies

CHRONIQUE / Cette semaine, plusieurs ont claironné haut et fort que l’Internet fêtait ses 30 ans. En fait, cette affirmation n’est pas tout à fait vraie, car c’est le Web, une application Internet, qui soufflait ses 30 bougies, le 12 mars.

Le 12 mars 1989, le physicien britannique Tim Berners-Lee, alors à l’emploi du l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), propose à son supérieur un projet bien particulier d’échange d’information basé sur les liens hypertextes. En l’espace de deux ans, il établit littéralement les bases du Web tel qu’on le connaît aujourd’hui, en créant le langage de programmation HTML (Hypertext Markup Language), les protocoles HTTP (Hypertext Transfert Protocol), ainsi qu’un rudimentaire navigateur Web. Destiné au départ pour l’échange rapide d’information entre les chercheurs du CERN, le Web est rapidement adopté par la communauté Internet, qui est, à cette époque, limitée aux courriels et aux babillards électroniques.