SALON DU LIVRE DE L'ESTRIE 2019

Une vitrine exceptionnelle pour nos auteurs

Valérie Fontaine, David Goudreault , Véronique Grenier, David Clerson, Mylène Gilbert-Dumas, Alexie Morin, Éric Gauthier, Véronique Drouin… autant d’autrices et d’auteurs estriens d’origine ou d’adoption qui manient la plume avec grand talent et qui vous accueilleront – et bien d’autres! – au Salon du livre de l’Estrie.

Une fois de plus, l’événement réserve une place de choix aux auteurs de chez nous. « On sent le souci qu’a l’organisation de nous mettre en valeur. Cette reconnaissance et cette visibilité, c’est grand… On a notre moment juste à nous et on l’apprécie énormément », explique la Sherbrookoise Véronique Grenier qui sera l’autrice à l’honneur le vendredi 18 octobre.

« Je participe au Salon du livre de l’Estrie depuis 2016. Chaque fois, les gens sont au rendez-vous : ils viennent à toutes les activités, et personnellement, j’aime aller à leur rencontre et avoir l’occasion de leur en donner encore plus que ce que la lecture de mon livre a pu leur apporter », ajoute Véronique, l’une des participantes du panel tout féminin, le jeudi 17 octobre à 17h, qui discutera de ce que le mot « Imagine » évoque pour chacune d’elles.

Véronique Grenier

Pour David Clerson, cette première participation au Salon est en quelque sorte un retour aux sources. « Ce sera pour moi l’occasion de revenir à Sherbrooke, ville où je suis né et où j’ai passé les vingt premières années de ma vie. J’y ai rencontré des amis qui me sont chers. J’y ai développé mon rapport au monde et à la littérature », souligne David qui sera l’un des invités à la table ronde sur les lieux fantastiques et fabuleux imaginaires le dimanche. Il aura aussi l’occasion de parler de son roman, Dormir sans tête, et de faire ses prescriptions littéraires durant la journée du samedi.

David Clerson

L’Association des auteures et auteurs de l’Estrie (AAAE) offrira pour sa part une vitrine à plusieurs auteurs de chez nous. Le vendredi 18 octobre de 17h à 20h, sur la scène Desjardins, elle dévoilera les lauréats de ses quatre prix littéraires ainsi que ceux du Concours d’écritures sherbrookoises. Le tout sera suivi du lancement collectif des œuvres publiées cette année par les membres de l’AAAE.

LA LITTÉRATURE DE L'IMAGINAIRE EN VEDETTE

 Avec une thématique comme « Imagine…», le Salon du livre de l’Estrie ne pouvait passer à côté d’un genre où l’imagination, tant de l’auteur que du lecteur, est fortement mise à contribution… La littérature de l’imaginaire (science-fiction, fantastique, horreur, fantasy médiéval, etc.) sera en effet l’une des grandes vedettes de l’événement. Alto, la maison d’édition choisie comme partenaire majeur pour l’édition 2019, met d’ailleurs de l’avant plusieurs auteurs et autrices de l’imaginaire.

« Autant c’est un style adoré, particulièrement par les jeunes, autant il est encore méconnu, et c’est pourquoi nous aurons plusieurs activités et auteurs qui viendront démystifier ce genre littéraire, et surtout donner le goût aux gens de plonger dans ces histoires qui les sortiront à coup sûr de leur quotidien ! » mentionne Raphaëlle B. Adam, responsable de la programmation et des communications au Salon, et elle-même une autrice de littérature de l’imaginaire.

« Avec l’imaginaire, tout est possible. On peut faire vivre à nos lecteurs des expériences hors du commun, les entrainer dans des univers ou des phénomènes qu’ils n’auront jamais l’occasion de vivre. C’est très dépaysant! » Si les lieux, les personnages ou les actions sont créés de toutes pièces, le message, lui, demeure tout aussi pertinent. « Oui, la littérature de l’imaginaire peut faire rêver, tout comme elle peut nous mettre en garde, susciter la réflexion, amorcer une transformation… » Pensons au célèbre roman 1984 de George Orwell, dont le propos est plus d’actualité que jamais!

Et vous, lisez-vous de l’imaginaire ?

L’autrice Véronique Drouin, le libraire et enseignant Mathieu Lauzon-Dicso et l’auteur et directeur littéraire Stéphane Dompierre se réuniront le samedi 19 octobre à 14h30 pour raconter leurs expériences de lecture en lien avec les genres de l’imaginaire. Préparez-vous à (re)découvrir ces littératures et prévoyez un carnet de notes : les suggestions de lecture seront assurément aussi nombreuses qu’originales!

Tous les détails sur le site du Salon du livre de l'Estrie.