Série - Médecins résidents 2/3

24 heures dans la vie d’un médecin résident

Médecins résidents. Qui sont-ils ? Que sait-on au sujet de leur formation, de leur profession et de leur travail ? Et comment voient-ils leur avenir ? En collaboration avec la Fédération des médecins résidents du Québec, le Groupe Capitales Médias aborde ces questions sur ses différentes plateformes.

Un horaire très chargé

Les établissements de santé sont des endroits où les médecins résidents s’activent du matin au soir et du soir au matin. Dre Isabelle Vachon, résidente en obstétrique-gynécologie, décrit 24 heures dans son quotidien. Un emploi du temps qui laisse peu de place à la vie personnelle… et à l’improvisation.

5 h 15 – 5 h 30 :

Isabelle se lève, se prépare et se déplace vers son lieu de travail.

6 h 30 – 7 h :

Arrivée à l’hôpital. Dre Vachon participe à la tournée des patientes hospitalisées et prépare les cas de la journée (rencontre des patientes à opérer, obtention de leur consentement pour l’intervention prévue et présentation des membres de l’équipe). Une à deux fois par semaine, ces tâches sont suivies d’une réunion scientifique.

8 h : 

Si Dre Vachon est attitrée à la salle d’opération, les chirurgies commencent. Selon la durée des cas, celles-ci peuvent s’étaler sur toute la journée, sans pause ni heure de dîner. Entre deux opérations, si elle a un peu de temps, Isabelle en profite pour recueillir un résultat d’examen ou pour prendre une bouchée. 

Si elle est en clinique, Dre Vachon reçoit des patientes jusqu’à environ 17 h. Dans la mesure où tout se passe bien, il lui est possible de s’arrêter quelques minutes pour dîner.

Fin d’après-midi, après la clinique ou la salle d’opération, nouvelle tournée des patientes opérées et rencontre des personnes admises au cours de la journée. Cette étape peut durer de 30 minutes à deux heures.

17 h 30 – 18 h :

Départ de l’hôpital.

18 h à 20 h :

Le temps est compté. Isabelle doit se montrer efficace pour faire l’épicerie, préparer et prendre le repas du soir, en plus de réaliser toutes les autres tâches domestiques.

20 h :

Dre Vachon étudie jusqu’à 22 h – 22 h 30, ou encore se consacre à la préparation de présentations scientifiques, de projets de recherche ou d’examens. Elle doit aussi prévoir du temps pour lire et répondre aux courriels qui lui sont acheminés dans le cadre de son travail.

22 h 30 :

Idéalement, Isabelle prend la direction de la chambre à coucher, mais souvent, elle n’en a pas la possibilité avant 23 h – 23 h 15.