Contenu commandité
Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

NOUS EMBAUCHONS 2019

Jouez un rôle dans la formation de notre jeunesse à la CSRS!

Additionner les forces et multiplier les réussites, c’est la mission que s’est donnée la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS). Chaque jour, elle compte sur une mosaïque de talents qui, de près ou de loin, contribuent à la réussite des élèves, jeunes et adultes. Y travailler, c’est bâtir une carrière, certes; mais c’est aussi faire une différence auprès de la relève.

Au-delà de la mission même de la CSRS qui en fait un milieu de travail unique, il est possible d’y bâtir une carrière à la hauteur de ses intérêts et de ses disponibilités.

Vous visez un poste à temps plein? Vous préférez travailler quelques heures seulement par semaine? Vous souhaitez travailler tout près de chez vous? Tout cela est possible. Pour la presque totalité des emplois, l’horaire est de jour sur semaine; idéal pour la conciliation travail-famille.

En tant que 3e plus grand employeur de l’Estrie, la CSRS est un milieu attrayant qui, en plus d’offrir des salaires concurrentiels et de nombreux avantages sociaux, est une organisation qui croit en l’innovation et à la formation. L’amélioration continue passe par une culture collaborative où chacun à la possibilité de contribuer au succès de l’équipe. 

« Apprendre est au cœur de la mission et chaque employé, grâce à un budget de perfectionnement, peut se former, s’outiller et se développer au sein de la CSRS. Cela peut notamment lui donner accès à d’autres postes », précise Nancy Caron, conseillère en gestion du personnel au Service des ressources humaines de la CSRS.

Travailler dans le milieu de l’éducation, c’est participer à quelque chose de plus grand. Faites partie de l’équation!
jepostule.csrs.qc.ca

Découvrez d'autres portraits d'employeurs dans le cahier spécial préparé par La Tribune en cliquant ici.

NOUS EMBAUCHONS 2019

Attirer les travailleurs immigrants en Estrie

Depuis quelques années, les employeurs de la région peinent à recruter une main-d’œuvre qualifiée tandis que les nouveaux arrivants établis à Montréal depuis moins de cinq ans ont de la difficulté à trouver un emploi correspondant à leurs compétences et aspirations. Afin d’arrimer ces deux réalités, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) a mis sur pied le programme « Un emploi en sol québécois » financé par le gouvernement du Québec.

En Estrie, c’est la Chambre de commerce et d’industrie de Sherbrooke qui pilote ce programme visant à favoriser l’intégration en emploi des personnes immigrantes dans les régions du Québec. Deux fois par année, elle organise des évènements visant à permettre l’arrimage entre les candidats potentiels et les entreprises. « En mai dernier, l’évènement a remporté un grand succès avec 60 entreprises qui y ont participé. Nous tiendrons notre prochaine activité de maillage le 25 octobre prochain au Club de golf de Sherbrooke », mentionne Louise Bourgault, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie de Sherbrooke. Pour l’occasion, de 25 à 35 personnes immigrantes, qui auront été présélectionnées selon les emplois disponibles dans chaque entreprise, viendront à Sherbrooke rencontrer les employeurs. « Nous invitons d’ailleurs toutes les entreprises ayant des postes disponibles à s’inscrire gratuitement en ligne sur le site internet www.emploisolquebecois.ca. Elles n’ont aucuns frais à débourser pour cette activité », ajoute Mélanie Côté, coordonnatrice du projet à la Chambre de commerce et d’industrie de Sherbrooke. 

Déroulement de l’évènement

Les travailleurs immigrants sélectionnés arrivent de Montréal en autobus nolisé tôt en matinée pour l’étape des entrevues. Puis, pendant le lunch, les candidats ont droit aux présentations des organismes régionaux spécialisés dans l’accompagnement des personnes immigrantes. Par la suite, ils effectuent un tour de ville pour découvrir les attraits et services de la région. Finalement, la journée se termine à l’hôtel de ville pour une présentation du programme d’accueil de la Ville de Sherbrooke. « Cette journée fait vraiment une différence lorsque vient le temps de choisir un emploi en région pour ces candidats. Elle permet d’avoir un contact direct avec eux, de favoriser les liens et de mieux promouvoir la région. »

Pour toutes informations concernant le projet « Un emploi en sol québécois », vous pouvez contacter Mélanie Côté au 819 822-6151.

Découvrez d'autres textes en lien avec l'emploi dans le cahier spécial préparé par La Tribune en cliquant ici.

NOUS EMBAUCHONS 2019

Un milieu de travail unique chez Kezber

Vous aimez vous dépasser, aller au-delà de ce qu’on attend habituellement? Vous êtes une personne authentique, intègre et empathique? Chez Kezber, vous retrouverez une équipe à votre image. Plus qu’un milieu de travail stimulant, Kezber est un milieu de vie où l’on se sent bien.

Quels que soient vos objectifs de carrière, chez Kezber, on vous accompagnera avec un plan de formation personnalisé à vos ambitions. Un travail passionnant, c’est important, mais une vie équilibrée l’est tout autant? Une fois de plus, Kezber se démarque avec un horaire flexible, plusieurs semaines de vacances, des bureaux fermés durant les Fêtes, etc. La conciliation travail-famille n’est pas qu’un terme à la mode, elle est intégrée dans le fonctionnement de l’entreprise, honorée d’ailleurs à ce sujet par le regroupement de la Jeune Chambre de commerce du Québec en 2018.

Axé sur l’humain, Kezber a ainsi bâti son équipe – et sa force – en choisissant des gens qui partagent ses valeurs. « On est tous mobilisés vers le même objectif, pour une équipe solide, qui s’entraide et s’appuie », remarque Alexandra Bélanger, directrice des ressources humaines.

Chef de file en solutions d’affaires informatiques depuis plus de vingt ans, Kezber compte maintenant plus de 100 employés, répartis dans ses trois bureaux (Magog, Brossard et Drummondville). L’entreprise accompagne ses clients dans leur transformation numérique en concevant des applications sur mesure, en intégrant l’intelligence d’affaires (BI), en optimisant leurs infrastructures et en leur proposant des services Cloud adaptés à leur réalité. En pleine croissance, Kezber est l’un des rares au Québec à détenir quatre certifications Microsoft Gold Partner.  

Kezber est aussi certifié Employeur remarquable, notamment en raison de sa gestion très transparente. « Une authentique collaboration s’est créée entre tous les départements et la direction. Chacun apporte ses solutions et souligne les points à améliorer. On a même un mur des bons coups sur lequel chacun peut inscrire les réalisations des autres! » Tout récemment, l’entreprise a convié ses employés à un coquetel où la direction a fait le bilan des derniers projets réalisés, les objectifs à venir, etc. On en a aussi profité pour présenter les nouveaux employés et ainsi solidifier l’esprit de groupe. « Nos employés sentent qu’ils font partie intégrante de nos succès. C’est très stimulant. »

À ce quotidien jamais ennuyant, les défis étant variés, s’ajoute un réel plaisir à travailler chez Kezber. Le site du bureau magogois contribue sûrement à ce sentiment de bonheur. Situé à quelques pas du lac et près de la montagne et d’espaces naturels, dont il offre d’ailleurs une vue imprenable grâce à une généreuse fenestration, le superbe édifice propose des espaces de travail confortables et accueillants, et est tout près d’une foule de services. « On a d’ailleurs de plus en plus de travailleurs de la région de Montréal qui choisissent notre bureau de Magog pour s’y établir avec leur famille », d’ajouter Mme Bélanger.

Découvrez d'autres portraits d'employeurs dans le cahier spécial préparé par La Tribune en cliquant ici.

NOUS EMBAUCHONS 2019

Le groupe DUAL : une entreprise humaine et engagée

Le groupe dual, spécialisé dans la distribution électrique de basse, moyenne et haute tension, est composé de deux entreprises : Technologies DUAL-ADE, qui fait la conception et la fabrication sur mesure d’armoires électriques et DUAL-Électrotech, qui offre des services électrotechniques personnalisés.

À sa fondation il y a plus de vingt ans, DUAL ne comptait que quelques employés. Aujourd’hui, ils sont plus d’une centaine à mettre en œuvre leur expertise et leurs talents. « Prendre soin de son personnel est la clé du succès. Plus des deux tiers de nos employés sont avec nous depuis au moins cinq ans. Nous offrons de bonnes conditions de travail, mais plus encore, nous leur offrons l’occasion de s’exprimer et de porter des projets. Nos employés sont très engagés dans le succès de l’entreprise », affirme Lucie Tanguay, directrice générale, tout en ajoutant : « personnellement, j’ai besoin de connaître les employés : qui ils sont, ce qu’ils font, ce qu’ils vivent. C’est important, je crois, de rester connecté avec ses employés. »     

L’implication des employés, leurs idées, leurs opinions sont importantes dans le processus de prise de décision chez DUAL. Ce sont eux qui ont aidé à consolider les valeurs corporatives :  communication, rigueur et penser autrement. De leur implication est né un guide des valeurs qui rejoint en tous points ce qu’ils vivent. Il est collé à leur réalité. Pourquoi est-ce si important d’avoir, de divulguer et d’encourager ces valeurs? « On a réalisé que le savoir-faire et le savoir-être ne suffisaient pas :  pour qu’une personne s’intègre parfaitement à son milieu de travail et devienne un maillon important, elle doit aussi adhérer aux valeurs de l’entreprise, des valeurs qui doivent d’abord être les siennes. On s’en sert donc pour le recrutement et dans toutes nos communications. » 

NOUS EMBAUCHONS 2019

L'usine Domtar de Windsor propose des carrières qui ont de l’avenir

Dès son ouverture, l’usine Domtar de Windsor s’est démarquée par son concept avant-gardiste. Depuis, l’entreprise a maintenu cette culture d’innovation, misant sur l’ingéniosité de son équipe et sur les nouvelles technologies pour améliorer ses pratiques, développer de nouveaux produits, bref tirer son épingle du jeu sous toutes les facettes.

Travailler chez Domtar, c’est avoir la possibilité d’apprendre de façon continue, de relever de nouveaux défis et de progresser au rythme de cette industrie qui ne cesse de repousser ses limites. « C’est l’une des beautés de travailler chez nous, on peut vraiment s’y bâtir une carrière selon ses objectifs, ses passions. Comme l’usine intègre toutes les étapes de fabrication du papier – de la forêt à la livraison – on y retrouve une panoplie de postes dans divers départements, autant de façons de se réaliser professionnellement », explique Annie Legault, partenaire d’affaires RH chez Domtar. 

Pas surprenant qu’une grande majorité de gens y mènent une longue carrière, jusqu’à leur retraite! « L’un des points qui ressort lors de sondages auprès de nos employés, c’est la fierté qu’ils ont à travailler chez nous. » La performance de Domtar et la qualité de ses produits y jouent pour beaucoup, mais il y a plus… « On a vraiment à cœur le bien-être des gens, celui de nos employés en leur offrant un milieu sécuritaire et de nombreux avantages sociaux, et celui de notre communauté en étant très engagé et en multipliant les initiatives pour préserver l’environnement. » 

NOUS EMBAUCHONS 2019

Au cœur du succès de Kruger, des employés passionnés et engagés

Son histoire se déroule sur plusieurs décennies et l’attachement tant de ses propriétaires que de ses employés est unique, ce qui explique en grande partie le succès de ce fleuron de chez nous. En 1950, la famille Kruger faisait l’acquisition de sa première usine de papier journal, soit le site de la Richmond Pulp & Paper Co, bâtie en 1926 à Bromptonville.

Depuis, Kruger est devenu un leader dans ce secteur d’activité, et dans bien d’autres d’ailleurs, l’entreprise familiale possédant différents établissements à travers l’Amérique du Nord. Mais l’usine de Brompton aura toujours une place particulière dans le cœur de la famille Kruger, car elle fût la première usine de la société à être acquise il y a près de 70 ans. 

Le site de Brompton a le vent dans les voiles!

Malgré les hauts et les bas de l’économie, l’usine de Brompton est toujours là, et plus solide que jamais. Au fil des ans, plusieurs améliorations et investissements ont été réalisés pour rendre l’usine toujours plus efficace, plus sécuritaire et plus compétitive sur le marché. Récemment, on injectait plus de 50 M$ pour ajouter à la production de papier pour publications celle des produits de spécialité qui comprend des papiers pour emballages écologiques, notamment pour le secteur alimentaire. La centrale de cogénération à la biomasse est également toujours en fonctionnement et s’avère un élément important pour la compétitivité de cette usine. 

Une carrière aux nombreuses opportunités

Des gens qui ont fait carrière chez Kruger, on en compte d’ailleurs des centaines, et chez certaines familles, c’est de génération en génération! L’excellent salaire, les avantages sociaux, la stabilité de l’entreprise également, bien ancrée dans son milieu depuis près de 70 ans, font de Kruger un milieu attrayant pour les travailleurs. 

L’entreprise ayant des ramifications dans différentes villes, il est aussi possible d’accéder à des postes ailleurs et de relever sans cesse de nouveaux défis. Bref, on peut se bâtir une carrière sur mesure au sein de Kruger.

Un employeur impliqué dans sa communauté

En 70 ans, le portrait de l’arrondissement Brompton a bien changé… Aujourd’hui, c’est tout un quartier qui s’est construit autour de l’usine! Un acteur important dans l’économie sherbrookoise, Kruger appuie aussi plusieurs organismes locaux. Par le biais de l’Association de bienfaisance des employés de Kruger, ce sont 25 000 $ qui sont versés annuellement à plusieurs organisations. 

Découvrez d'autres portraits d'employeurs dans le cahier spécial préparé par La Tribune en cliquant ici.

NOUS EMBAUCHONS 2019

Un travail à votre mesure!

À la recherche d’un emploi à la hauteur de vos aspirations? Découvrez des employeurs d’exception dans cette édition spéciale préparée par La Tribune.

De nos jours, les travailleurs recherchent des emplois stimulants, mais surtout un milieu de travail collé à leurs ambitions et leurs valeurs. À travers ces reportages, découvrez ce qui distingue des organisations estriennes ayant le vent dans les voiles… et à la recherche de la perle rare pour poursuivre leur croissance !

Vous pouvez lire les textes qui suivent, ou encore consulter le cahier spécial dans son intégralité en cliquant ici.