Branché les Défis du Parc

Les Défis du Parc vus par Luc Arvisais

Présentés dans le décor enchanteur du parc national de la Mauricie, les Défis du Parc ne cessent de surprendre par la qualité de leurs événements sportifs dignes des plus hauts standards. Depuis quelques années, des ambassadeurs ont été désignés afin de représenter cet événement unique en Mauricie. Cycliste chevronné reconnu pour parcourir plusieurs milliers de kilomètres par été sur son vélo, Luc Arvisais est de ce nombre pour la 13e édition de l’événement, lui qui prendra part pour une 12e fois à la cyclosportive des Défis du Parc. Véritable mordu de vélo, pour Luc Arvisais, les Défis du Parc représentent…

Un rendez-vous annuel entre amis

Lorsqu’on demande à Luc Arvisais ce que les Défis du Parc évoquent pour lui, ce qui ressort d’emblée est sans aucun doute le fait que le défi est un rendez-vous annuel entre amis. Pour lui, les Défis du Parc, c’est quatre amis, une cyclosportive et des émotions fortes pour clore l’été de la bonne façon. En effet, de solides amitiés naissent entre plusieurs cyclistes qui reviennent année après année. C’est d’ailleurs le cas du quatuor sportif. Mais au-delà du rendez-vous annuel lors de la cyclosportive, ces derniers s’entraînent également ensemble à de nombreuses reprises au cours de l’été afin de joindre l’utile à l’agréable. 

Un objectif de fin de saison accessible

Bien plus qu’une rencontre entre amis, Luc Arvisais est également d’avis que les Défis du Parc représentent pour les cyclistes un bon objectif de fin de saison. Lorsqu’on sait que la cyclosportive se déroule en parcours montagneux, et ce, sur une longue distance, on se doute facilement qu’une préparation rigoureuse est nécessaire. Par contre, comme le dit si bien le slogan de l’organisation «À ta façon», le défi sportif demeure tout de même accessible à tous, alors qu’un parcours de 57 km est proposé aux cyclistes. Luc Arvisais avoue être du même avis, lui qui estime que chacun est encouragé à faire le défi à son rythme, afin de terminer la saison de vélo en beauté.

Luc Arvisais

La satisfaction de se dépasser

Alors que les Défis du Parc peuvent représenter un véritable défi pour plusieurs, celui qui agit à titre d’ambassadeur estime pour sa part que l’événement est plutôt synonyme d’un dépassement personnel plutôt qu’un désir de performer à tout prix. Pour ce faire, il fait fi du chronomètre et de ses records personnels et choisit plutôt d’y aller à son rythme. Selon lui, rien n’égale la satisfaction de réussir à se dépasser personnellement, et ce, tout en respectant ses capacités. Il recommande d’ailleurs à tous de faire de même.

Le partage d’une passion

Véritable passion pour le cycliste aguerri, les Défis du Parc représentent toutefois beaucoup plus qu’un défi personnel pour Luc Arvisais. En effet, pour l’homme d’affaires bien connu dans la région, c’est également l’occasion toute désignée de transmettre sa passion du vélo et des Défis du Parc à quiconque en démontre l’intérêt. Il se fait ainsi le porte-parole de l’événement à plusieurs reprises au cours de l’année afin de réussir à «contaminer son plaisir du vélo». Et ce qu’il aime par-dessus tout en tant qu’ambassadeur, c’est de faire découvrir aux futurs participants la beauté du parc national, en plus du plaisir contagieux qui en découle lorsque les participants réussissent leur défi.