Josée Doyon, technicienne en loisir au Pavillon St-Joseph, derrière le Kartus où se trouve une résidente.

LA FONDATION VITAE

Renouer avec le plaisir de courir

Le Kartus, c’est une invention sherbrookoise qui permet à des personnes à mobilité réduite de vivre l’exaltation de la course en toute sécurité.

« Ce véhicule est très bien conçu. La façon dont les personnes y sont assises leur permet de réellement vivre les sensations de la course : l’air qui fouette leur visage, les paysages qui défilent, etc. En plus, il entre dans les ascenseurs. On peut donc se rendre directement à la chambre de l’usager avec le Kartus, le transférer avec le lève-personne et l’emmener faire une course », explique Josée Doyon, technicienne en loisir au Pavillon St-Joseph.

Très maniable, le Kartus est propulsé par un coureur ou une coureuse. « Nul besoin d’être un grand athlète pour pousser un Kartus. Il suffit d’aimer courir et d’avoir le désir de partager sa passion. Les sorties durent de 15 à 30 minutes, et se déroulent juste en face du Pavillon St-Joseph, au parc du Champ de Mars à Sherbrooke. »

C’est en 2017 que cette activité bien spéciale a débuté avec la collaboration des Courses partagées de Sherbrooke. « Grâce à la Fondation Vitæ, nous avons désormais nos propres véhicules, accessibles en tout temps pour les familles, des bénévoles, etc. On manque d’ailleurs de coureurs, puisqu’on a beaucoup de nos résidents intéressés à vivre l’expérience de co-coureurs », souligne Mme Doyon. En plus de garder la forme, les personnes qui courent avec un Kartus tissent des liens particuliers avec des aînés qui ont tant à partager. « Cette activité permet à nos résidents de sortir de leur coquille : de se retrouver en plein air à côtoyer de nouvelles personnes, ils s’ouvrent et se racontent. L’instant d’une balade, ils ne sont plus malades ou handicapés… ils se sentent vivants! Pour certains, cette activité a même été le déclic pour les faire sortir de leur chambre et socialiser davantage. » Pour les coureurs, le fait de pousser quelqu’un donne un sens à leur course, comme s’ils donnaient leurs jambes aux co-coureurs! « Les bienfaits sont tellement nombreux : réduction de l’anxiété, augmentation du bonheur perçu, stimulation au niveau cognitif, amélioration de l’état de santé physique. Tout cela a un impact sur la qualité de vie des gens. »

Pour consulter le cahier spécial préparé par La Tribune dans son intégralité, cliquez ici.