LA FONDATION VITAE

De beaux moments de loisir et de plaisir!

Des sorties, des spectacles musicaux, des jeux, des activités spéciales… L’équipe du Service animation loisirs et bénévolat du CIUSSS de l’Estrie – CHUS a toujours plein d’idées pour ajouter du soleil dans la vie des centaines de résidents des CHSLD de la région.

« Cela contribue à faire de leur milieu de vie un endroit qui ressemble davantage à la maison qu’à un hôpital. Même si le quotidien de ces personnes est ponctué de plusieurs soins, il y a toujours des périodes que l’on peut animer, que ce soit par des activités de groupe ou individuelles », explique Ginette Doucet, chef de module.

Pour offrir une programmation variée, le personnel et les bénévoles peuvent compter sur l’appui de la Fondation Vitæ. « Grâce à son aide, on peut en offrir plus. » La Fondation Vitæ subventionne notamment la venue des Toutous Poilus, les activités de ski adapté et de voile adaptée ainsi que les sorties au Chalet J.-Armand-Bombardier, un lieu unique situé en pleine nature et parfaitement adapté à cette clientèle en perte d’autonomie. « Les gens peuvent y prendre un repas, se détendre au bord du lac ou encore autour d’un feu de camp. Pendant une journée, on les sort complètement du contexte de CHSLD. Ils en reviennent heureux, détendus, apaisés; l’équipe de soins voit la différence », remarque Pierrot Richard, chef de service.

La Fondation Vitæ permet aussi l’acquisition de matériel de loisir, comme les véhicules Kartus, ou encore de toutous bien particuliers : des chatons et des chiots en peluche animés qui réagissent lorsqu’on les touche. « Ils sont particulièrement appréciés des personnes ayant des troubles cognitifs. C’est un bel outil pour entrer en contact avec elles, les faire interagir et les stimuler. Pour cette clientèle, la communication passe souvent par le non-verbal, les yeux et le toucher. D’ailleurs, beaucoup apprécient cette forme de contact affectif; pour certains, la peluche devient un précieux compagnon. »

La Fondation Vitæ contribue aussi à certaines activités, dont les concerts Vitæ et les fêtes champêtres (une grande épluchette de blé d’Inde). « Ces événements favorisent la socialisation dans un esprit festif avec la présence des familles. Par ces activités spéciales, les résidents ont l’occasion de sortir de leur chambre et de vivre des expériences qui diffèrent du quotidien. Il en ressort un grand bien-être. Même ceux qui ne s’en souviendront plus garderont en eux ce sentiment positif pour plusieurs heures, voire même la journée. »

Pour consulter le cahier spécial préparé par La Tribune dans son intégralité, cliquez ici.