L’équipe de Patricia Gauthier, du CHUS.

GALA RECONNAISSANCE ESTRIE

Société canadienne du cancer : sauver plus de vies

Organisme de bienfaisance qui finance le plus la recherche sur le cancer au pays, la Société canadienne du cancer (SCC) est et a toujours été près des gens en œuvrant auprès de la communauté qui n’a jamais cessé de la soutenir.

Un Québécois sur deux sera atteint de cancer au cours de sa vie; il n’est donc pas étonnant de constater qu’autant d’Estriens se mobilisent chaque année pour cette cause à l’occasion du Relais pour la vie, événement phare de la SCC. 

Cette marche chargée en émotions est une occasion unique de recueillir des fonds, mais aussi de célébrer la vie, de rendre hommage aux personnes touchées par le cancer et de lutter contre la maladie. Elle rassemble bien sûr des familles et des amis, mais également, de plus en plus de directeurs d’entreprises et leurs employés pour qui participer au Relais pour la vie est une belle façon de s’unir autour d’une cause commune. De fait, le Relais a déjà accueilli des équipes provenant de Wolters Kluwer, de Créations Jade, d’EXO-S et même du Centre hospitalier de l’Université de Sherbrooke (CHUS).

Parmi les 85 Relais pour la vie qui auront lieu au Québec ce printemps, plusieurs se tiendront en Estrie, notamment à Coaticook, à Magog et à Sherbrooke. L’an dernier, près de 800 000 $ ont été amassés dans la région.

Réinvesti en Estrie, ce montant permet à la SCC de continuer d’offrir de nombreux services de soutien. Il a aussi servi à financer des recherches prometteuses, comme celle du Dr Robert Day de l’Université de Sherbrooke. D’ailleurs, les travaux de son équipe permettront bientôt aux hommes atteints d’un cancer avancé de la prostate de bénéficier d’un traitement innovateur.

C’est donc dire qu’en encouragement la Société canadienne du cancer, les Estriens font partie intégrante de l’ambitieux objectif de l’organisme, qui est de sauver plus de vies.