Gala Reconnaissance Estrie

Maisons et chalets à louer.com : un séjour inoubliable en nature

Spécialisée en hébergement touristique, l’entreprise estrienne Maisons et chalets à louer.com permet aux vacanciers de dénicher une propriété en pleine nature pour des moments inoubliables. Depuis près de 15 ans, toute une équipe sélectionne des maisons et chalets à louer pour un séjour clé en main de quelques jours à quelques semaines.

UN SÉJOUR MÉMORABLE

Pour des vacances en couple, entre amis ou en famille, le site de Maisons et chalets à louer.com propose un grand choix de propriétés de qualité en forêt, à la campagne ou au bord de l’eau. « Au début, notre site offrait des locations de chalets dans le Val-St-François. Puis avec les années, les propriétaires et locataires satisfaits ont fait la promotion de notre entreprise. Aujourd’hui, nous avons un choix de 130 propriétés réparties dans plusieurs régions du Québec », mentionne Patricia Gautier, copropriétaire avec Michel Dumas.

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE

Il suffit de se rendre sur le site internet
www.maisonsetchaletsalouer.com, visionner les propriétés selon ses besoins et faire son choix. C’est simple, efficace et sécuritaire. Une équipe peut également répondre aux questions des locataires ou encore les assister dans les étapes de leur réservation et cela, sept jours par semaine. « Notre service à la clientèle et la qualité de l’hébergement offerts ont fait notre renommée », ajoute Mme Gautier.

PROPRIÉTAIRES, FAITES-VOUS VOIR

En constante croissance, l’entreprise Maisons et chalets à louer.com est fière de contribuer à l’économie de notre région en plus de faire découvrir de beaux coins de pays. « Depuis que nous avons actualisé notre site en 2016, nous avons connu un engouement encore plus grand. Nous sommes donc à la recherche de propriétaires afin d’augmenter notre offre d’hébergement pour vacanciers. Nous leur offrons notre expertise, un service clé en main et une grande visibilité. »

Consultez le cahier spécial sur le Gala Reconnaissance Estrie préparé par La Tribune.