Jane Morrison, chercheuse et professeure au nouveau programme en Agriculture et systèmes alimentaires durables à l’Université Bishop’s.

FORMATION/ENSEIGNEMENT 2019

Un tout nouveau programme en agriculture durable à l'Université Bishop's

Souhaitez-vous participer activement à changer le monde? Vous êtes du genre à réfléchir globalement et agir localement? Vous souhaitez acquérir des compétences dans la production écologique de nourriture, ainsi qu’une compréhension exhaustive du fonctionnement des écosystèmes agricoles?

Vous serez donc sûrement intéressé par la Spécialisation en agriculture et systèmes alimentaires durables (ASAD) du Département d’Environnement et Géographie de l’Université Bishop’s. Actuellement, ce nouveau programme mène soit à une Mineure ou à un Certificat en ASAD, soit à un Certificat en design de permaculture de six crédits, mais d’ici 2022, une Majeure sera proposée. L’Université Bishop’s a aussi le projet d’élaborer une ferme éducative sur un terrain de 140 acres à quelques pas de son campus. L’aménagement d’un jardin maraîcher et la plantation d’arbres devraient d’ailleurs débuter au cours des prochains mois. Ultimement, des bâtiments abritant des bureaux, des laboratoires et des animaux s’ajouteront sur le site qui pourra alors devenir une plaque tournante pour l’agriculture durable en région, réunissant professeurs, étudiants, chercheurs, producteurs agricoles et membres de la communauté.  

« On retrouve en Estrie plusieurs producteurs biologiques, autant de partenaires avec qui nous pouvons travailler ou qui peuvent accueillir des étudiants en stage », explique la professeure Jane Morrison qui a déjà commencé à tisser des liens avec les agriculteurs de la région, ses travaux de recherche portant sur l’état actuel de l’agriculture biologique en Estrie, ses facteurs de succès et ses obstacles. « De plus en plus, la science est appelée à collaborer pour améliorer nos pratiques, et c’est dans cet esprit qu’est proposée cette formation qui offre une compréhension globale des systèmes alimentaires, de la ferme à la table, en considérant tant les aspects sociaux, économiques et environnementaux de l’agriculture. » Cette formation novatrice inclut également des expériences pratiques en vue de développer les compétences requises pour entreprendre une carrière fructueuse comme producteur agricole, gestionnaire en entreprise agroalimentaire, producteur biologique, consultant agricole, analyste en sécurité alimentaire, agent de développement international et chercheur en agroécologie.

Découvrez d'autres reportages en lien avec l'éducation dans le cahier spécial préparé par La Tribune en cliquant ici.