Contenu commandité

FORMATION/ENSEIGNEMENT

Bien choisir son école pour réaliser ses rêves!

Au cours des prochains jours, plusieurs établissements d’enseignement ouvriront leurs portes pour faire connaître leurs programmes d’études et mettre en valeur leurs particularités.

Ce sera l’occasion pour des milliers d’enfants, d'adolescents et d’adultes de découvrir l’école qui répondra le mieux à leurs attentes et qui leur permettra d’atteindre leurs objectifs.

Cette édition spéciale élaborée par La Tribune vous donnera d’ailleurs un avant-goût de ce qui distingue ces institutions offrant de la formation secondaire, collégiale ou professionnelle.

Pour consulter le cahier dans son intégralité, cliquez ici.

FORMATION/ENSEIGNEMENT

Apprendre dans un environnement international

En quête d’un programme stimulant ouvert sur le monde? Un détour s’impose à l’école internationale du Phare! Seule école secondaire publique en Estrie à offrir le Programme d’éducation internationale (PÉI) reconnu par le Baccalauréat international (BI), l’école internationale du Phare est le choix par excellence pour les élèves qui souhaitent bénéficier d’une éducation enrichie dans un environnement cosmopolite chaleureux!

Sophie Grondin, élève au PÉI, a justement choisi l’école internationale du Phare pour ce programme d’enrichissement et l’ambiance familiale qui règne au sein du groupe. «  Apprendre l’espagnol et l’anglais avancé en plus du parcours enrichi dans toutes les autres matières, c’est vraiment un atout intéressant pour l’avenir. J’aime aussi beaucoup le côté international et les voyages offerts dans ce programme  », précise celle qui entame sa 5e année au secondaire. Le PÉI insuffle aussi aux élèves une ouverture d’esprit, un sens des responsabilités et une implication sociale, notamment par l’entremise d’activités et de voyages culturels et humanitaires.  Parmi les nombreux voyages offerts, celui au Costa Rica se veut un circuit écotouristique et de coopération directement lié aux valeurs véhiculées par le PÉI. Chaque printemps, des élèves de 4e et de 5e secondaire du PÉI à l’école internationale du Phare s’envolent pour dix jours vers le Costa Rica. « Au cours de l’année, nous organisons des activités de financement pour permettre à un plus grand nombre de jeunes de se joindre au voyage », ajoute l’enseignant et responsable du voyage, Philippe Lessard. « En plus de visiter un autre pays, le groupe aide des villageois à rénover des écoles et à nettoyer des réserves naturelles. Tout le long du séjour, les jeunes ont également la chance d’être hébergés dans des familles, ce qui leur permet de bien s’imprégner de la culture locale. » Ces expériences d’apprentissage sur le terrain se révèlent d’une richesse inouïe pour les élèves.

Bref, le Programme d’éducation internationale de l’école internationale du Phare, c’est un monde de possibilités qui s’offre aux jeunes!

Pour consulter le cahier spécial de La Tribune dans son intégralitécliquez ici.

FORMATION/ENSEIGNEMENT

Collège Mont Notre-Dame : une école d’exception

Seule école privée pour filles à Sherbrooke, le Mont Notre-Dame, école d'éducation internationale pour toutes, offre à ses élèves une pédagogie unique, innovante et forte d'une histoire de réussites au féminin depuis plus de 160 ans.

Propulser l’esprit scientifique

Première école de l’est du Canada à posséder la technologie zSpace, laboratoire de réalité virtuelle et augmentée, le Mont a reçu le titre District of distinction pour son leadership et son innovation.

Français, anglais et espagnol de haut niveau

Reconnu comme chef de file en Estrie pour l'apprentissage des langues, le Mont a aménagé cinq classes de communication spécialisées

FORMATION/ENSEIGNEMENT

Au CCSQ, toute une équipe derrière soi pour atteindre ses objectifs

En 2016, Marie-Pier Béliveau décidait d’aller au bout de ses rêves pour mener la carrière qu’elle souhaitait. La jeune maman de deux enfants retournait donc sur les bancs d’école pour étudier en secrétariat et en comptabilité.

« J’ai choisi le Collège de comptabilité et de secrétariat du Québec (CCSQ) en raison de sa réputation, et en plus, c’était tout près de chez moi! Avec une petite famille, c’est très facilitant. Il y a d’ailleurs beaucoup d’éléments au CCSQ qui favorisent la conciliation travail-famille », remarque-t-elle. 

En classe, la théorie est toujours suivie d’exercices, afin de mieux assimiler la matière. « On a donc rarement, sinon jamais, de devoirs à faire à la maison, ce qui nous laisse les soirées et les fins de semaine pour passer du bon temps en famille. »

Mais plus que tout, c’est la qualité de l’enseignement qui a fait la différence dans la réussite de Marie-Pier. « Les professeurs sont tout simplement géniaux. Ils connaissent bien leur matière, ils sont passionnés et à notre écoute. Comme les groupes sont petits, ils ont du temps à nous consacrer pour nous aider individuellement au besoin. Ils peuvent ainsi nous réexpliquer une notion, nous donner d’autres exercices, etc. Grâce à un horaire flexible, il y a d’ailleurs des plages horaires réservées à la récupération; durant ces moments, les enseignants sont disponibles pour nous offrir de l’aide personnalisée. Leur appui fait une grande différence. On se sent vraiment bien encadré. »

Marie-Pier a choisi de faire le double Diplôme d’études professionnelles (DEP) en comptabilité et en secrétariat. « J’aime toucher à plusieurs choses, et cette formation m’a bien préparée pour différentes tâches. On nous inculque d’ailleurs beaucoup de notions; par exemple, j’ai appris à construire une base de données, alors qu’habituellement dans ce genre de cours, on va nous apprendre à l’utiliser seulement. Ce sont 17 mois de formation bien optimisés! J’étais vraiment prête pour le marché du travail. »

Marie-Pier s’est d’ailleurs déniché un emploi dès la fin de son stage. Quand un poste au CCSQ s’est ouvert quelques mois plus tard, elle a décidé de postuler; ce fut un beau retour aux sources! « J’appréciais l’école comme étudiante, et je l’aime tout autant comme employée. L’un des aspects que j’adore de mon travail, c’est de pouvoir aider les étudiants : je suis passée par là, et je comprends bien leur réalité. C’est à mon tour de les aider à concrétiser leur projet! » 

FORMATION/ENSEIGNEMENT

Découvrez les nouveautés du Séminaire de Sherbrooke

C’est avec un esprit innovateur et audacieux que le Séminaire de Sherbrooke a annoncé plusieurs nouveautés intéressantes pour les élèves actuels et futurs qui fréquenteront l’établissement.

AU SECONDAIRE 

En grande réflexion pédagogique depuis plus d’un an, l’équipe s’est donnée comme objectif d’offrir des programmes plus personnalisés à ses élèves. Il est primordial que les jeunes aient la possibilité de s’épanouir pleinement lors de leur passage au secondaire. C’est d’ailleurs ce qui a motivé le résultat suivant : les élèves auront dorénavant DEUX choix de cours optionnels. Finis les parcours uniques! Bienvenue aux sportifs scientifiques, aux artistes qui adorent la robotique, aux citoyens du monde qui veulent être leaders… De nombreuses possibilités s’offriront à eux grâce aux nouvelles options qui leur seront présentées. 

Un horaire adapté

À travers cette longue réflexion, un deuxième enjeu a fait surface : une grille-horaire adaptée aux besoins d’aujourd’hui. C’est donc en jonglant avec les différentes possibilités que l’équipe en est venue à libérer un après-midi par semaine pour les jeunes et les enseignants. À partir de l’automne prochain, les élèves du secondaire n’auront plus de cours inscrits à leur horaire les vendredis après-midis. L’équipe prévoit des zones d’études silencieuses, des aires réservées aux travaux d’équipes et des plateaux sportifs pour ceux et celles qui ont besoin de bouger. Quand le contexte familial le permettra, les élèves pourront aussi rentrer à la maison. Le choix reviendra alors aux parents. Pour les enseignants, c’est une chance inouïe de poursuivre leur élan en recherche et développement et d’avoir accès à de la formation continue.

Le Séminaire vous attend à ses journées portes ouvertes qui auront lieu les dimanches 30 septembre et 14 octobre à 9 h 30.

 AU COLLÉGIAL 

Le Collégial du Séminaire de Sherbrooke célèbre cette année son 50e anniversaire. Afin de souligner cet événement en grand, le Collégial s’est doté de belles nouveautés qui sauront certainement plaire à ses étudiants : une salle commune totalement réaménagée, un mobilier moderne aux couleurs vibrantes, des murs accents qui harmonisent le passé et le présent ainsi qu’un espace de travail multifonctionnel.

Chacun y trouve son compte

Le Collégial offre toujours ses programmes préuniversitaires et techniques grâce à une équipe d’enseignants dévoués qui a à cœur la réussite et le dépassement de ses étudiants. Que ce soit pour des études en Sciences de la nature, en Sciences humaines profil Affaires+, en Arts, lettres et communication profil théâtre, en Technologie de l’architecture, en Techniques juridiques ou encore en Commercialisation de la mode, chacun y trouve son compte. Le Collégial du Séminaire de Sherbrooke offre un service de placement à ses finissants, sans oublier son service d’orientation personnalisé ainsi que les différentes formes d’aide pédagogique qui assurent aux étudiants un soutien inégalé. 

Programmes de formation continue

Le Collégial accueille cet automne une cohorte de plus de 300 étudiants, une hausse de près de 15 % depuis la dernière année. N’oublions pas que le Collégial offre aussi de la formation continue aux adultes. Il prévoit d’ailleurs lancer son programme de Courtage immobilier résidentiel (AEC) en janvier 2019 et son programme d’Estimation en construction et rénovation un peu plus tard au printemps. 

Pour consulter le cahier spécial de La Tribune dans son intégralitécliquez ici.

FORMATION/ENSEIGNEMENT

Collège François-Delaplace : un environnement unique et inspirant

Depuis plus de 50 ans, cette école secondaire privée, située à Waterville, accueille une centaine de pensionnaires et externes dans l’une des plus grandes résidences pour filles du Québec. Le Collège François-Delaplace possède tout pour plaire aux jeunes filles qui recherchent une ambiance familiale, des activités variées et un encadrement scolaire de qualité.

Dans cet environnement stimulant, les jeunes filles peuvent compter sur le soutien de l’équipe-école pour leur réussite scolaire. En fait, les élèves ont sensiblement les mêmes enseignants d’une année à l’autre. Ainsi, un lien de confiance se développe rapidement et  engendre un suivi personnalisé. De plus, cette année, les élèves de 1re secondaire utilisent un agenda informatique incluant des applications pour favoriser certains apprentissages. Grâce à ce nouvel outil, tous les devoirs se retrouvent au même endroit et peuvent être effectués en ligne. 

Un milieu de vie dynamique

Puisque la plupart des élèves demeurent en résidence sur le site, un fort sentiment d’appartenance et une ambiance familiale se créent. « Vivre en communauté insuffle des valeurs de respect, d’acceptation des différences et d’estime de soi. De belles qualités qui contribueront à l’épanouissement de chacune », mentionne Éliane Jacques, responsable de la résidence scolaire. De plus, la vie en résidence permet à chaque adolescente de vivre ses passions sans avoir à sacrifier son temps d’étude ou de repos pour le transport. Ainsi, les filles ont le temps de prendre part à l’activité gratuite de chaque soirée telle la fabrication de cosmétiques écologiques ou encore de participer à l’une des nombreuses activités parascolaires artistiques ou sportives offertes. « Nous avons ajouté deux nouvelles activités, soit la trampoline et l’escalade. À tous ces choix s’ajoute, une fois par mois, une sortie à l’extérieur.» 

De nombreuses activités sportives

Du côté des sports, les jeunes filles ont également l’embarras du choix parmi l’équitation, le rugby, le soccer, le cheerleading et le volleyball. Pour ce qui est de cette dernière discipline, elle est offerte en concentration, donc elle est intégrée à l’horaire des cours, ou encore en activité parascolaire. Il ne faut pas oublier la formation Immersion dans l’univers des chevaux qui s’adresse à toutes les élèves de 1er secondaire. « Nous avons aussi deux nouveautés cette année, soit une flotte de kayaks pouvant accueillir un groupe de 30 élèves et une piste d’hébertisme aux nombreux défis. Ce sont deux belles activités pour bouger à l’extérieur tout en s’amusant », mentionne l’enseignant en éducation physique, Jean-François Turcotte. 

Bref, les adolescentes qui fréquentent le Collège François-Delaplace vous le diront : c’est un milieu de vie dynamique où il fait bon apprendre et s’épanouir.

Pour consulter le cahier spécial de La Tribune dans son intégralitécliquez ici.

FORMATION/ENSEIGNEMENT

Le Collège Servite : à dimension humaine

Riche de ses 70 ans d’expérience en enseignement, le Collège Servite est reconnu pour son environnement naturel, sa dynamique familiale et son équipe laïque dévouée à la réussite des élèves.

Membre d’un réseau international

Située dans le charmant village d’Ayer’s Cliff, cette école secondaire privée mixte avec résidence scolaire pour garçons accueille une centaine de jeunes. Le Collège Servite fait partie du réseau international ISSN (International Servite School Network) réunissant des écoles de 14 pays. Cette association favorise des échanges et des voyages interculturels enrichissants, entre autres en France et en Californie.  

Un encadrement pour réussir

Cette école secondaire à dimension humaine compte une classe par niveau. Les jeunes évoluent donc dans un environnement familial où tout le monde se connaît. Un milieu de vie propice à créer des liens d’amitié tout en offrant un encadrement de qualité. Les enseignants peuvent ainsi proposer des projets rejoignant les intérêts des élèves et valoriser les efforts de chacun. Ils sont appuyés par une équipe d’intervenants comprenant des orthopédagogues, des travailleurs sociaux et une conseillère en orientation qui ont tous à cœur la réussite scolaire des élèves. Toute cette équipe attentionnée assure un encadrement et des suivis rigoureux qui permettent aux élèves ayant plus de difficultés d’apprentissage de bien réussir. « Tout est mis en place pour aider les jeunes dans leur cheminement », ajoute le directeur de l’établissement François Leblanc. 

Les garçons, ayant choisi la résidence, profitent de la période des devoirs supervisés par un orthopédagogue et de toutes les activités et les installations du Collège. « Le fait de demeurer sur le site permet aux pensionnaires de s’initier à l’entrepreneuriat, de s’impliquer dans divers évènements, en plus de participer à des activités variées. » Mentionnons également que les résidents sont tous logés dans des chambres partagées. Pour ce qui est du transport à chaque semaine, plusieurs circuits desservent la clientèle du Servite qui vient de partout. Pour les élèves non-résidents, le transport quotidien est offert à partir de Sherbrooke et de Bromont.

Un esprit sain dans un corps sain

Ce vaste campus aux abords du lac Massawippi devient le terrain de jeux du projet éducatif Santé et plein air qui plaira aux jeunes sportifs et à tous ceux qui aiment dépenser leur énergie. Ce programme consiste en un plus grand nombre d’heures d’éducation physique dont la majorité des cours sont donnés à l’extérieur. Les jeunes auront ainsi la chance d’explorer les activités de canot, de kayak, de bateau-dragon, la randonnée et même le cardio plein air. Le projet englobe également plusieurs activités parascolaires ainsi que des sorties en plein air à l’extérieur telle la descente de la rivière Jacques-Cartier et une randonnée au mont Washington. Et, en hiver, dix sorties à la montagne Bromont sont proposées. « Nous avons également nos propres modules de snowpark, un terrain de soccer et une piste de cross-country. Bien sûr, notre objectif est de conserver un bel équilibre entre les sports et les études. » À toutes ses activités sportives s’ajoute la possibilité d’intégrer la troupe de théâtre ou encore celle d’improvisation. 

Un jardin communautaire

Toujours en lien avec le projet Santé et plein air, le Collège possède un jardin servant d’outil pédagogique et de loisir. En fait, les élèves sont sollicités pour participer aux diverses tâches tels la plantation, l’entretien et la récolte, tandis que les enseignants peuvent utiliser cet espace pour les cours de biologie et la sensibilisation aux enjeux environnementaux.

Portes ouvertes en tout temps

Pour les jeunes intéressés à découvrir le Collège Servite, des visites personnalisées sur rendez-vous sont offertes en tout temps. « Nous leur offrons un petit tour guidé du Collège et nous pouvons, par la même occasion, répondre à toutes leurs questions, mais surtout établir un premier contact. Cette rencontre est importante pour nous, car chaque élève qui entre chez nous est connu et reconnu », précise François Leblanc.

Pour consulter le cahier spécial de La Tribune dans son intégralitécliquez ici.

FORMATION/ENSEIGNEMENT

Accès Compétences CSRS : un atout pour les nouveaux arrivants

Chaque année, Sherbrooke accueille de nouveaux arrivants désirant intégrer le marché du travail le plus tôt possible. Afin de faciliter leurs démarches, Accès compétences CSRS propose de nombreux programmes de formation courts qui rejoignent les compétences des participants et ouvrent les portes à un emploi intéressant.

Témoignage d’un participant à un programme court

Arrivé au pays il y a à peine 18 mois, Mohsen Alnaser a suivi une formation avec Accès compétences CSRS. « En Syrie, j’avais fait des études d’avocat. Lorsque ma famille et moi avons dû quitter notre pays, nous avons vécu trois ans en Turquie où j’ai effectué divers travaux manuels. Lorsque je suis arrivé à Sherbrooke, je cherchais un emploi manuel et j’ai donc rencontré un agent des Services Québec de l’Estrie. Ce dernier m’a renseigné sur les formations offertes par Accès compétences. J’ai alors décidé de m’inscrire au programme court AEP soudage semi-automatique GMAW. »  Cette formation de six mois a permis à Mohsen d’obtenir les qualifications requises pour ce type d’emploi ainsi que sa carte de compétence en conduite sécuritaire d’un chariot élévateur et d’un pont roulant. « J’ai bien aimé cette formation qui jumelle la théorie et la pratique en plus d’améliorer mon français. De plus, mon stage en entreprise m’a permis d’obtenir un emploi à la fin de ma formation », ajoute celui qui fut lauréat du Prix du mérite pour sa progression constante dans l’acquisition de nouvelles compétences, ses efforts et sa persévérance. « J’ai bien apprécié aussi toute l’aide que l’équipe d’Accès compétences m’a offerte lorsque je ne comprenais pas les mots ou encore pour la recherche d’un stage. Cette équipe de professionnels a su répondre à mes demandes et m’accompagner dans mon cheminement. » Maintenant qu’il travaille à temps plein, Mohsen désire continuer son perfectionnement et ainsi augmenter ses chances d’avancement. « Je songe même à m’inscrire au DEP (diplôme d’études professionnelles) », précise celui qui entrevoit l’avenir avec optimisme.

Pour toute personne en quête d’un emploi

L’Équipe d’Accès compétences CSRS offre des solutions pour les travailleurs de tous les horizons. Cet organisme regroupe des services de perfectionnement et de mise à jour de la main-d’œuvre ainsi que des programmes de formations de qualité dans divers secteurs d’activités. « Parmi toutes les formations offertes, les programmes courts s’adressent aux nouveaux arrivants, mais également aux personnes éloignées du marché du travail, celles sans diplomation et les chômeurs », mentionne le conseiller pédagogique Yves Blais. « Avec un taux de placement dépassant les 95 % dans plusieurs secteurs d’activités, c’est une formule très intéressante. Pour les nouveaux arrivants, les programmes courts sont un bon tremplin vers un emploi en plus de favoriser une immersion en français. Nous constatons une réelle amélioration de leur français au cours des semaines de formation. » Les programmes durent entre 2 à 7 mois et une douzaine d’entre eux sont financés par Services Québec. Certaines de ces formations mènent à une attestation d’études professionnelles (AEP) ou à une attestation de formation professionnelle (AFP). En plus d’un accès rapide au marché de l’emploi, l’équipe d’Accès compétences , qui a à cœur la réussite de ses élèves, fournit le soutien nécessaire à tous les élèves pour obtenir leur diplôme. « Une fois sur le marché du travail, les personnes intéressées peuvent continuer leur perfectionnement avec des formations complémentaires, ce qui aide à l’avancement dans une entreprise », ajoute M. Blais. 

Bref, pour augmenter ses chances d’obtenir un emploi, se perfectionner ou encore réorienter sa carrière, Accès compétence CSRS peut aider une personne à la réalisation de son projet dans notre région.

Pour consulter le cahier spécial de La Tribune dans son intégralitécliquez ici.

FORMATION/ENSEIGNEMENT

Portes « grandes » ouvertes à la population pour le 50e anniversaire du Cégep de Sherbrooke

Le Cégep de Sherbrooke renouvelle sa traditionnelle journée portes ouvertes en y ajoutant un volet « 5 à 8 » rempli d’activités pour toute la population! En plus de pouvoir visiter en journée les kiosques des différents programmes et services rassemblés au Centre de l’activité physique, la population est invitée le 24 octobre en soirée pour un aperçu de la vie fourmillante du Cégep!

De 17 h à 20 h, les visiteurs pourront circuler dans les différents pavillons pour y vivre des activités à l’image des différents programmes et rencontrer le personnel enseignant. 

Venez participer à des jeux de société à caractère historique, à une discussion postélectorale en sciences politiques ou assister à une miniconférence en psychologie! Plusieurs activités auront lieu en continu ou à différents intervalles. Peut-être êtes-vous davantage attiré par les arts ou les sciences? Dans ce cas, vous pourriez assister à la création d’une œuvre d’art, à une chirurgie en santé animale ou encore observer le ciel au télescope avec le personnel du Département de physique! La programmation de la soirée est extrêmement variée.  

Pour souligner ses 50 ans, le Cégep souhaite accueillir la communauté en ses murs, pour que ses membres puissent constater comme le Cégep a grandi et changé au fil du temps pour évoluer avec les besoins de la société. Les futurs étudiants et étudiantes, leurs frères et sœurs et leurs parents sont évidemment attendus, mais également les grands-parents curieux de voir le Cégep d’aujourd’hui, ou les enfants des membres du personnel souhaitant connaître le milieu de travail de leurs parents. Toute la population est invitée à venir vivre le Cégep de Sherbrooke, le temps d’une soirée.

Les activités de l’ensemble de la journée portes ouvertes débutent dès 9 h, le mercredi 24 octobre, au Centre de l’activité physique (CAP). Rendez-vous incontournable de l’automne pour les élèves des écoles secondaires de la région, cet événement dynamique et animé permettra aux visiteurs et visiteuses d’obtenir de l’information sur les 33 programmes d’études techniques et préuniversitaires offerts et de rencontrer des membres du personnel du Cégep qualifiés et disponibles pour répondre à leurs questions. 

Chaque année, près de 3000 personnes sont accueillies au Cégep de Sherbrooke lors de cette journée, dont plus de 2000 élèves des écoles secondaires. 

Pour l’édition 2018, les enseignants et enseignantes ont encore une fois rivalisé d’audace et de créativité afin de mettre en valeur les particularités et les atouts des programmes d’études. Une quarantaine de kiosques seront aménagés au CAP pour l’occasion et présenteront photos, projets et vidéos afin de susciter l’intérêt des passants et passantes. 

Les différents ateliers d’exploration donneront aux élèves un avant-goût du programme d’études qu’ils convoitent. Afin qu’ils puissent faire un choix éclairé, plusieurs renseignements seront transmis en atelier, notamment au sujet des préalables exigés, des cours, des débouchés universitaires ou des perspectives d’emploi. Les élèves doivent s’inscrire par l’entremise du conseiller ou de la conseillère d’orientation de leur école. 

Venez nous rencontrer et découvrir un monde de possibilités! Pour plus d’information et pour connaître la programmation spéciale de soirée, visitez notre site

Pour consulter le cahier spécial de La Tribune dans son intégralité, cliquez ici.