Entièrement actualisé, le programme Techniques de l’information vous plongera dans l’action avec la pédagogie d’apprentissage par projets, un volet entrepreneurial et des stages rémunérés en entreprise.

FORMATION 2019

Le programme de Techniques de l'informatique du Cégep de Sherbrooke à l’ère de l’action

Le Cégep de Sherbrooke a entièrement revu son programme Techniques de l’informatique, pour une formation collée aux nouvelles tendances, et surtout très stimulante pour les étudiants et les étudiantes qui auront 1001 occasions d’appliquer concrètement leurs nouvelles connaissances.

Très axé sur la pratique et riche en expériences, le programme mise notamment sur l’apprentissage par projet pour bien préparer les futurs techniciens et techniciennes aux défis qu’ils auront à relever une fois sur le marché du travail.

« À travers un projet réel réalisé en équipe, les étudiantes et les étudiants développent plusieurs compétences et mettent à profit des connaissances acquises dans plus d’un cours. Et cela débutera dès leur première session, au cours de laquelle ils auront à réaliser un événement à saveur technologique, comme organiser un 5 à 7 techno ou une conférence. Ils apprendront ainsi à travailler en équipe, à mieux communiquer, à utiliser des outils pour échanger entre eux et pour promouvoir leur événement », explique la coordonnatrice du programme, Julie Gagnon. 

Cette façon de faire est très stimulante. « Au lieu d’effectuer seulement des exercices, les étudiants et les étudiantes auront l’occasion de réaliser un projet qu’ils auront choisi et qui apporte quelque chose à la communauté. Plutôt que de faire des travaux différents dans chacun des cours, ils travailleront sur un projet qui englobe les notions et compétences de plusieurs cours. »

Plonger rapidement dans la réalité du travail

Les techniciennes et techniciens en informatique sont extrêmement recherchés. Le taux de placement est d’ailleurs de 100 % pour les diplômés, mais ils n’ont pas à attendre l’obtention du diplôme pour plonger dans la réalité du marché du travail : ils peuvent travailler l’été dans leur domaine dès la fin de leur première année d’études. « Nous avons d’ailleurs orienté notre formation pour bien les préparer à des mandats très recherchés, comme la conception de sites web. » La 6e et dernière session demeure réservée à un stage de 15 semaines en entreprise (souvent rémunéré), ce qui fait que l’étudiant ou l’étudiante peut terminer son DEC avec trois expériences différentes qui totalisent près d’une année d’expérience. « Nous offrirons aussi la formule de coexistence travail-étude », précise Mme Gagnon. Cette formule offre la possibilité aux étudiants et aux étudiantes d’étaler leur dernière année d’études sur deux ans, leur permettant ainsi d’alterner deux jours en emploi, trois jours aux études. « Que ce soit pour avoir un revenu à l’année ou pour se retrouver en emploi plus rapidement, c’est une formule qui a fait ses preuves et qui est appréciée tant des étudiants et des étudiantes que des employeurs. »

Multiplier les expériences concrètes

Autre expérience concrète qui s’ajoute : le programme aura sa clinique informatique, ouverte au public, pour laquelle les étudiantes et les étudiants assureront le service à la clientèle. Depuis des années, il est aussi possible pour les étudiantes et étudiants en Techniques de l’informatique du Cégep de Sherbrooke de participer à un projet au Brésil. Ceux et celles qui le souhaitent peuvent de plus dénicher leur stage de fin de programme à l’extérieur du pays.

Proposant deux spécialisations – gestion de réseaux ainsi que conception et programmation – le programme offre par ailleurs une passerelle DEC-BAC avec l’Université de Sherbrooke qui reconnaît l’équivalent d’une session et d’un stage.

Enfin, ceux et celles qui ont la fibre entrepreneuriale auront tous les outils pour démarrer leur projet d’affaires grâce à un cours offert en 5e session dédié à l’entrepreneuriat.

« Il a fallu deux ans de travail pour bâtir notre programme, en tenant compte du nouveau devis ministériel. Nous sommes vraiment fiers d’avoir pu monter une formation qui répond tant aux besoins des employeurs que des étudiants et des étudiantes, et qui saura bien évoluer au rythme des nouvelles tendances technologiques. Nous avons hâte d’accueillir notre première cohorte à l’automne 2019 », mentionne Julie Gagnon.

Vous avez un esprit logique, êtes curieux et assidu? Vous aimez résoudre des problèmes et adorez apprendre dans le domaine des technologies? Voici le programme idéal pour vous. N’oubliez pas la date butoir du 1er mars pour effectuer une demande d’admission. Tous les détails sur le site www.cegepsherbrooke.qc.ca.

Pour consulter le cahier spécial préparé par La Tribune dans son intégralité, cliquez ici.