La chorale Nos Hommages du club Les Boomers du Memphrémagog.

FADOQ ESTRIE AVRIL 2019

Joindre un club FADOQ pour demeurer actif

Être membre d’un club FADOQ, c’est avoir accès à plusieurs avantages, dont des rabais intéressants, mais surtout, c’est un excellent moyen de briser la routine – et l’isolement – en participant à des activités variées.

JOINDRE UN CLUB QUI VOUS RESSEMBLE

En Estrie, dans le secteur Frontalières, on retrouve des clubs à Beebe, à Stanstead, à Omerville et deux à Magog (St-Jean-Bosco et les Boomers de Memphrémagog). « Avec les années, les organisations se sont adaptées à leurs membres pour des activités qui leur ressemblent. L’objectif premier de la FADOQ, c’est de permettre aux aînés de sortir de chez eux et d’être actifs! Les activités dans les clubs permettent donc à des gens partageant des goûts et intérêts communs de se rencontrer, développer de belles amitiés et ainsi se créer un nouveau réseau », explique André Chartier, bénévole très impliqué au sein du mouvement FADOQ.

C’est dans cet esprit qu’était lancé, en 2010, le club des Boomers. M. Chartier a d’ailleurs participé à la création de ce nouveau club FADOQ qui répond aux intérêts des boomers souhaitant davantage d’activités sportives – randonnées pédestres, ski, balades en vélo – et de sorties culturelles. Une chorale fut même fondée l’an dernier! « Les Boomers, avec leur programmation très dynamique, se distinguent un peu des autres clubs du secteur Frontalières et accueillent d’ailleurs des gens de partout en Estrie. En fait, chaque club adapte sa programmation; par exemple, chez les Boomers, les cartes, ce n’est pas populaire, mais ailleurs, c’est une activité très courue! Certains clubs offrent des soirées de danse, d’autres organisent des voyages, etc. Avant de joindre un club, ça vaut donc la peine de s’informer de la programmation. Il n’est pas nécessaire de joindre le club de sa municipalité; je dirais que c’est plus une question d’affinités. »

Un homme très engagé dans sa communauté, André Chartier s’implique dans plusieurs organisations. « Avec la FADOQ, c’était cependant la première fois que j’organisais des activités qui s’adressent à ma génération et qui me permettent de m’amuser moi aussi! » Membre du CA de la FADOQ – Région Estrie, il a aussi eu l’occasion de rencontrer des membres FADOQ de partout au Québec. « Il y a une belle ouverture au sein de la FADOQ. Par exemple, j’ai eu l’occasion de participer au dernier congrès provincial qui se tenait en Estrie. J’y ai fait plein de connaissances, car les gens vont beaucoup vers les autres. Ce fut une expérience très enrichissante. »

Pour en savoir plus, consultez le cahier spécial préparé par La Tribune en cliquant ici.