Économie sociale 2019

Sercovie vous offre de bons plats maison à déguster à la maison!

Fondé en 1973, Sercovie (pour Service communautaire à la vie) est une ressource inestimable pour les 50 ans et plus. On y retrouve une foule d’activités favorisant un mode de vie sain, actif et enrichissant. Sercovie, c’est aussi un service de popote roulante bien rodé, l’un des plus importants au Québec, qui contribue au maintien à domicile de plusieurs aînés. Mais saviez-vous que tous ces bons petits plats étaient aussi offerts à toute la population?

Chaque jour, la chef Diane et son équipe, formée d’employés et de bénévoles, concoctent des repas équilibrés très savoureux. « Mon premier objectif lorsque j’ai joint Sercovie il y a 11 ans fut de standardiser les recettes. C’est important que les gens retrouvent toujours le même goût pour chaque plat. J’ai aussi misé sur des recettes bien de chez nous, que les gens reconnaissent et apprécient. Le ragoût de pattes que je prépare, c’est d’ailleurs celui qu’on mangeait chez nous! » raconte Diane. Même si les mets sont cuisinés en grande quantité, ils goûtent comme ceux qu’on ferait chez nous. Dans certains cas, ces grandes chaudronnées sont meilleures que leur version en petite quantité! « Les plats qui mijotent longtemps comme la sauce à spaghetti prennent vraiment toutes les saveurs des assaisonnements », explique Diane.

Au fil du temps, l’offre alimentaire de Sercovie a gagné de plus en plus d’adeptes. Quand l’organisme a agrandi ses locaux de la rue du Conseil, sa cafétéria est passée à 100 places. Elle accueille tant les gens qui viennent chez Sercovie pour les activités que la population et les travailleurs des alentours. « Les gens viennent ici pour déguster un bon repas à bon prix, mais aussi pour l’ambiance qui règne : tout le monde se parle, c’est très convivial », note Guylaine Dubé, coordonnatrice à la vie communautaire chez Sercovie.

Le service de popote roulante étant à pleine capacité, et la cafétéria bien remplie chaque midi de la semaine, comment répondre à la demande croissante pour la bonne cuisine de Sercovie? Avec des repas frais sous vide ou congelés qu’on peut emporter! « Non seulement cela nous permet de rendre le service de repas accessible à encore plus de gens, mais c’est aussi une source de revenus qui nous permet d’être plus autonome financièrement », ajoute Mme Dubé. 

On n’a pas toujours le goût de cuisiner santé. Voici donc une bonne adresse pour des repas de qualité, abordables, et qui contribue à une bonne cause!

sercovie.org

Consultez le cahier spécial sur l'économie sociale de La Tribune en cliquant ici.