ÉCOLE PLEIN SOLEIL (ASS. COOP.)

Une rentrée exceptionnelle dans de tout nouveaux locaux

D’abord localisée chez les religieuses de la communauté des sœurs des Saints-Noms-de-Jésus-et-de-Marie (SNJM) sur le boulevard Portland, puis dans un ancien YMCA de la rue de Montréal, l’École Plein Soleil (Ass. coop.) compte désormais sur des locaux expressément conçus pour l’enseignement. Le nouveau bâtiment situé sur la rue du Chardonnay, dans le quartier du Plateau McCrea, propose de belles particularités, qui en feront un milieu unique et évolutif. Il a aussi permis à l’institution de doubler sa capacité.

« D’un point de vue architectural, un de nos objectifs était que l’école soit pérenne, d’où le choix de la brique rouge et des cadres de fenêtres noirs. À l’intérieur, nous avons cependant osé un look plus contemporain : le hall d’entrée est spectaculaire avec ses structures de bois. La présence de bois est actuellement très tendance, mais c’était aussi pour nous un rappel de l’ancienne école, où les boiseries étaient nombreuses », précise Éric Poulin, président sortant du CA de cette association coopérative.

Tout en étant située près de grands accès routiers tel que le boulevard Lionel-Groulx, l’école se trouve au cœur d’un quartier résidentiel tranquille et bénéficie d’un bel environnement naturel : pistes cyclables, parc, plusieurs arbres, etc. Les enfants ont accès à une belle grande cour, et l’espace est suffisant pour offrir un vaste stationnement et un véritable débarcadère où les enfants peuvent arriver en toute sécurité.

À l’intérieur, les espaces sont vraiment adaptés à un milieu d’apprentissage : on y retrouve notamment beaucoup de luminosité, chaque classe étant dotée de grandes fenêtres qui laissent entrer beaucoup de lumière. Le système de ventilation, des plus performants, contribue aussi à rendre les lieux très confortables et agréables.

Pour favoriser la collaboration, plusieurs classes sont communicantes, c’est-à-dire qu’elles sont séparées par une grande porte coulissante qu’on peut ouvrir ou fermer selon les besoins. « Ce sont toujours deux classes de même niveau qui sont ainsi reliées. Les enseignants peuvent collaborer pour certains projets ou encore décider, par exemple, de garder un groupe dans une classe pour revoir certaines notions moins bien comprises, alors que dans l’autre local, les élèves travailleront sur autre chose. Bref, les possibilités sont infinies », ajoute M. Poulin. Le mobilier, ajustable, permet aussi de moduler l’espace selon les besoins.

Des classes multifonctionnelles, équipées de lavabos, sont également mises à la disposition des enseignants, que ce soit pour des projets artistiques, des présentations spéciales ou autres. « Nous avons aussi un tout nouvel espace au rez-de-chaussée très polyvalent. Il pourra servir à accueillir des élèves après leur dîner les jours de pluie, ou encore devenir le site d’expositions, de conférences, etc. puisqu’il est possible de le cloisonner ou, pour avoir plus d’espace, de l’ouvrir sur la cafétéria. »

Le gymnase a doublé sa superficie, et la nouvelle bibliothèque, beaucoup plus vaste et fenestrée, donnera sûrement le goût à plusieurs enfants d’aller s’y assoir pour lire tout en profitant d’une vue incroyable sur la région! Et pour la première fois, l’École Plein Soleil (Ass. coop.) a un local uniquement dédié à la musique, où l’on y retrouve notamment trois cubicules de pratiques.

Pour consulter le cahier spécial préparé par La Tribune dans son intégralité, cliquez ici.