ÉCOLE PLEIN SOLEIL (ASS. COOP.)

S’exprimer à travers les arts

Détentrice d’un baccalauréat en musique et d’un baccalauréat en enseignement de la musique, Valérie Lesmerises enseigne à l’École Plein Soleil (Ass. coop.) depuis 14 ans.

« J’enseignais déjà la musique lorsque le professeur d’art dramatique a quitté; j’ai donc saisi l’occasion pour offrir mes services dans un autre domaine qui me passionne tout autant : le théâtre. Jeune, j’en ai fait beaucoup et j’ai suivi plusieurs cours. Le théâtre a beaucoup contribué à me sortir de ma coquille », nous révèle Valérie.

Valérie Lesmerises apprécie grandement son rôle au sein de l’École Plein Soleil (Ass. coop.). « Pour moi, c’est l’emploi de rêve : j’enseigne les deux matières que j’aime le plus au monde et comme je vois les enfants deux heures par semaine (au lieu d’une heure habituellement au primaire), j’ai vraiment le temps d’apprendre à les connaître. Les arts et la musique sont aussi très valorisés à l’École Plein Soleil (Ass. coop.). Tout le monde prend cela au sérieux et comprend que les élèves ont des devoirs en musique, doivent se préparer pour le spectacle ou des concours, etc. J’ai l’appui tant de la direction que des enseignants. »

L’enseignante spécialiste collabore aussi aux différents modules de recherche du programme de Baccalauréat international. « Le programme IB se vit dans toutes les matières! L’enseignant titulaire parle de bandes dessinées en classe? En arts, on va travailler l’expression des personnages. Pour le thème des Amérindiens, on jouera leur musique avec les percussions, lorsqu’on traite des animaux, on chantera des chansons en lien avec le thème, etc. On consacre aussi beaucoup de temps sur la compétence "Apprécier" qui s’applique bien dans les domaines artistiques. »

L’art dramatique dans les cours et en activité parascolaire

Les cours d’art dramatique permettent aux élèves de la prématernelle à la 4e année de s’initier aux différentes formes d’expression : théâtre d’ombres, mime, clown, improvisation, pièce de théâtre, etc. 

« L’art dramatique apporte beaucoup de confiance en soi. Souvent les plus gênés seront les meilleurs comédiens : de jouer leur permet de s’exprimer autrement. Cela développe aussi la rapidité d’esprit, et d’avoir la répartie facile peut servir à différentes sauces, que ce soit pour répondre à des questions d’entrevues par exemple! » Dans toutes les pièces qu’elle écrit pour ses élèves, Valérie Lemerise s’assure de donner le même nombre de répliques à tous. « Dans les cours, tous les rôles ont la même importance. »

Les plus mordus du théâtre peuvent par ailleurs joindre la troupe de théâtre, une activité parascolaire qui se déroule le midi, et qui se termine par la présentation d’une pièce, écrite par Valérie.

La musique pour le plaisir ou pour se dépasser!

Lorsque Valérie Lesmerises fut embauchée, l’École Plein Soleil (Ass. coop.) avait quelques instruments à lame comme le xylophone et des flutes à bec. Saxophoniste de formation, elle a alors suggéré d’ajouter des instruments à vent pour former une harmonie… projet qui a reçu l’aval de la direction! À partir de la 5e année, tous les élèves font ainsi partie de l’Harmonie de l’école, et participent d’ailleurs au Festival des harmonies de Sherbrooke. Il est aussi possible, en activité parascolaire, de faire partie de petits ensembles (ex. trios de clarinettes) et de prendre part à différents concours.

« Chez les petits, l’éveil musical se fait à travers le chant et l’apprentissage du xylophone. La flûte à bec est intégrée en 3e et 4e année, ce qui est un excellent tremplin pour les instruments à vent. En 5e et 6e année, les élèves n’ont plus de cours d’art dramatique, donc plus d’heures à consacrer à la musique. L’année se termine toujours par un grand spectacle où s’entremêlent numéros de musique et présentations d’art dramatique. »

Pour consulter le cahier spécial préparé par La Tribune dans son intégralité, cliquez ici.