CAMPUS 2019

LES études, LA priorité!

Dès le début de l’année scolaire, il est essentiel que les étudiants qui occupent un emploi optent pour un mode de vie propice à leur réussite éducative, en adoptant des stratégies pour mieux concilier leurs études et leur travail.

Ainsi, du 27 août au 6 septembre, le Projet Partenaires pour la réussite éducative (Projet PRÉE) lance sa campagne « LES études, LA priorité! » afin de conscientiser les employeurs, les étudiants et leurs parents aux pratiques de conciliation études-travail et à l’importance de la diplomation pour une main-d’œuvre qualifiée.

« Quand un jeune est débordé par son emploi du temps, la solution la plus facile pour lui est souvent de couper dans son temps de sommeil, de repas ou d’études, ce qui n’est évidemment pas la chose à faire, car cela a notamment un impact sur sa santé physique et mentale, et, de ce fait, sur sa réussite scolaire », explique Josiane Bergeron, coordonnatrice du Projet PRÉE.

JECHOISISMONEMPLOYEUR.COM

Ce site offre plusieurs outils pour aider l’étudiant dans la conciliation de ses études et de son travail : 

  • Une liste des employeurs conciliants près de chez lui;
  • Des outils pour se préparer à un premier emploi (CV, entrevues, etc.);
  • Des stratégies pour trouver un équilibre études-travail (gestion du temps, budget, etc.).

Le site jechoisismonemployeur.com, c’est aussi des ressources pertinentes pour les employeurs : 

  • Des actions à poser pour favoriser la conciliation études-travail;
  • Des bonnes pratiques en gestion des ressources humaines;
  • Des outils pour accueillir et accompagner leurs étudiants-employés dans leur travail.

Aussi, sept employeurs de la région partagent leur vision de la conciliation études-travail sur le site www.jechoisismonemployeur.com/
campagne-promotionnelle
.

EMPLOYEURSENGAGÉS.CA

Le rôle des employeurs afin de favoriser la réussite éducative va bien au-delà de la conciliation études-travail. Un mouvement à l’échelle du Québec a été mis en branle, Employeurs engagés pour la réussite éducative, par le Réseau québécois pour la réussite éducative afin de sensibiliser les gens d’affaires à ce rôle élargi. 

« L’éducation est un levier crucial pour notre économie. Elle contribue au développement humain et à l’enrichissement social, culturel et économique durable de notre société. Collectivement, nous avons tous un rôle à jouer dans la valorisation de la persévérance scolaire et de la réussite éducative. Et dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre comme celui que nous ressentons présentement, la réussite éducative des jeunes doit être vue comme partie prenante de la solution afin que le Québec se dote d’une main-d’œuvre qualifiée. Afin d’y arriver, les employeurs ont un pouvoir d’action déterminant. Un poste sans qualification qui est comblé par un jeune qui laisse ses études aujourd’hui, c’est un futur poste qualifié pour lequel il n’y aura pas de main-d’œuvre », mentionne Josiane Bergeron, coordonnatrice du Projet PRÉE. 

Un employeur peut s’engager pour la réussite éducative de plusieurs façons, par exemple :

  • En adoptant de bonnes pratiques de gestion des employés étudiants;
  • En accueillant des stagiaires;
  • En favorisant le retour aux études et à la formation continue des employés;
  • En s’impliquant au sein de projets liés à la persévérance scolaire dans les milieux;
  • Et plus encore!

Trois employeurs estriens qui posent des gestes en faveur de la réussite éducative vous parlent de leur engagement au www.jechoisismonemployeur.com/capsules-video/.

Pour en savoir plus sur le mouvement, visitez employeursengagés.ca.

Pour consulter le cahier spécial préparé par La Tribune dans son intégralité, cliquez ici.