Camps de vacances

Le Camp Claret, pour une expérience inoubliable en pleine nature

Situé sur les bords enchanteurs du lac Elgin à Stratford en Estrie, le Camp Claret offre une quarantaine d’activités pour tous les goûts : traversée du lac en canot, ski nautique, planche à voile, kayak, régates, natation, techniques d’escalade, voile, tir à l’arc, équitation, parcours d’hébertisme, excursions…

Par le biais de ces activités, les jeunes de 7 à 16 ans peuvent s’épanouir pleinement. Chacun fait partie d’une équipe dont il est solidaire. En plus de partager la même tente, ils mangent à la même table et pratiquent les mêmes activités, encadrés par des moniteurs formés et expérimentés. «  Tout se fait en groupe pour inculquer l’esprit d’équipe aux vacanciers », précise le père Carmel, fondateur du camp. 

Les sorties en forêt sont toutefois l’occasion d’apprendre à se débrouiller soi-même. Le campeur est alors appelé à collaborer avec son équipe pour ramasser du bois, faire le feu, monter l’abri, préparer le repas et partager au coin du feu ses expériences personnelles. « Par ces sorties, nous donnons la chance aux jeunes d’expérimenter le camping sans trace, d’apprendre à faire les choses par eux-mêmes, de leurs propres mains, à développer leur autonomie et la confiance en soi », explique le père Carmel Lerma.

L’école de la vie qui forme  les leaders de demain

Au Camp Claret, on s’amuse, on bouge, on rit, mais surtout on s’épanouit, on apprend le partage, le respect et le goût du dépassement de soi! L’équipe met tout en œuvre pour que chaque campeur réussisse. On respecte son rythme, mais on l’amène aussi toujours un peu plus loin… Il en ressort une grande fierté chez chaque jeune. « Nous voulons que les jeunes repartent du camp heureux de leur nouvelle expérience de vie d’équipe, confiants en leurs capacités, fiers de leurs réalisations, positifs devant les possibilités que la vie leur offre et certains qu’ils pourront réaliser leurs rêves. »

Pour offrir une présence à la fois rassurante et stimulante à ses campeurs, le Camp Claret mise sur un ratio d’environ un adulte pour quatre campeurs. Au cours de leur séjour, les jeunes sont répartis en quatre groupes, selon leur âge et leur sexe : Jean-Rieurs, Étincelles, Boucaniers et Claire-Nature. Chaque tente accueille 12 ou 13 campeurs, exclusivement de filles ou de garçons, et ce sont toujours les mêmes moniteurs qui les encadrent. Il se crée ainsi un climat sécuritaire, une dynamique unique où tous apprennent à s’entraider, à s’écouter et à s’encourager.

Pour de plus amples informations, visitez le www.campclaret.qc.ca ou suivez le Camp Claret sur sa page Facebook.

UN HOMMAGE BIEN MÉRITÉ

En novembre dernier, le Père Carmel, pour ses 55 ans à la tête du Camp Claret, recevait la médaille commémorative du 150e Anniversaire du Sénat du Canada. Cette médaille est décernée aux Canadiens actifs dans leurs communautés qui se démarquent par leur générosité, leur dévouement, leur bénévolat et leur travail acharné. Bravo!

Consultez le cahier spécial des camps de vacances préparé par La Tribune en cliquant ici.