Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Steve Turcotte
Mike Tyson (à gauche) a évoqué la possibilité de faire un autre combat.
Mike Tyson (à gauche) a évoqué la possibilité de faire un autre combat.

Kean suggère à Tyson de rester chez les old-timers

CHRONIQUE — Avez-vous accroché à Mike Tyson-Roy Jones Jr samedi soir? Pas moi. Et pourtant, je suis fan des deux boxeurs. Il y a une limite toutefois à la nostalgie. 70$ pour voir deux old-timers s’amuser sur un ring, non merci. Même position que lorsque Floyd Mayweather et Connor McGregor ont décidé de faire un maître, il y a quelques années. Deux disciplines différentes, come on! Mais bon à voir les recettes du gala, ils en avaient convaincus pas mal de casser la petite tirelire…

Simon Kean n’a pas non plus passé son samedi soir devant le petit écran pour être témoin du gala. Il a quand même pris le temps de voir les faits saillants sur le web. «Tyson m’a impressionné. Je veux dire, pour son âge, il était rapide. C’est l’fun de le voir. Il paraissait en grande forme.»

L’ex-terreur des poids lourds ne veut pas s’arrêter là. Il a évoqué un autre combat, possiblement en Europe. Kean lui suggère toutefois de rester dans le même genre de client que Jones. «Tant qu’il affronte un gars de son âge, pas de problème. Les gens l’aiment. Ça peut donner un bon spectacle…»

La seule erreur à ne pas commettre selon le Trifluvien, c’est de croire qu’il peut encore tenir son bout face à l’élite de son sport. Si jamais Tyson s’essaie dans cette cour-là, ça pourrait faire mal. «Face à un gars du top 10, il n’aurait aucune chance. Contre Georges Laraque, d’accord, mais contre un vrai boxeur, on oublie ça», lance Kean, en faisant référence au projet de l’ex-hockeyeur de se battre contre Tyson dans un match exhibition, un projet que Kean a tourné au ridicule il y a quelques semaines. Laraque n’avait pas apprécié!

Kean va même plus loin. À son avis, il ne ferait qu’une bouchée de l’ex-champion du monde. «Il a été très spectaculaire. Il a unifié les titres à son apogée, personne ne peut lui enlever. Mais tu regardes sa fiche, faut quand même admettre qu’il n’a jamais battu de gros noms. Et puis Tyson fait 5’11’. Contre des gars de 6’1, 6’2’’, ça peut aller. Mais tu as vu ce qui s’est passé lorsqu’il s’est battu avec Lennox Lewis, un gars de mon gabarit? Tu nous places tous les deux sur le même ring, c’est sûr que je lui botte le derrière! Il est dans la cinquantaine, il a vécu tous les excès. Sans être prétentieux, ce serait à sens unique!»

Vous voyez, le Grizzly est de bonne humeur, même si une blessure à la main l’a empêché de se battre à Rimouski il y a une semaine. Il dit que tout est rentré dans l’ordre au point de vue médical, qu’il sera prêt pour son prochain combat au début de 2020. «Il n’y avait aucune chance à prendre avec cette blessure. Les gros combats payants s’en viennent, pourquoi prendre un risque inutile? Parfois, il faut être en mesure de faire un pas de recul pour en faire deux par en avant par la suite…»