Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Steve Turcotte
Gordie Dwyer
Gordie Dwyer

ECHL à Trois-Rivières: un emploi, plusieurs bons candidats

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / C’est tranquille depuis quelques jours dans le dossier de la ECHL à Trois-Rivières. En fait, c’est tranquille publiquement!

En coulisses, évidemment que Mark Weightman et Marc-André Bergeron sont à pied d’œuvre pour préparer les débuts du club-école du Canadien de Montréal la saison prochaine.

Weightman gère le côté business, Bergeron est en charge du volet hockey.

L’une de ses plus importantes décisions concernera l’identité du pilote de la formation. Plusieurs hommes de hockey ont déjà manifesté de l’intérêt.

Bergeron n’est pas pressé, il a eu quelques discussions informelles, sans plus. Il pourrait bien attendre la saison morte pour voir s’il y a d’autres candidats de qualité qui s’ajoutent à la liste.

En attendant que le dossier se réchauffe, voici une liste bien personnelle de candidats qui pourraient être intéressants pour l’équipe à moyen terme.

Éric Veilleux

Seul pilote dans l’histoire du hockey junior en Mauricie à avoir mené son équipe jusqu’à la conquête de la coupe Memorial, Éric Veilleux est actuellement adjoint à Benoît Groulx dans la Ligue américaine, à Syracuse. C’est une organisation de première classe, dont le grand club, le Lightning de Tampa Bay, est champion en titre de la coupe Stanley.

Veilleux écoule actuellement les derniers mois de son entente avec le Lightning, alors impossible pour l’instant de savoir si c’est un poste qui pourrait l’intéresser.

Si ça devait être le cas, il sera certainement très haut sur la liste de Bergeron.

Veilleux connaît très bien la région, où il a habité pendant sept ans, lors de son règne avec les Cataractes. Sa mère réside à Victoriaville.

Il a été entraîneur-chef dans la ECHL à Norfolk. Il en est à sa cinquième campagne comme adjoint dans la Ligue américaine. Bref, le hockey professionnel mineur n’a pas de secret pour lui. Ni la Mauricie.

S’il l’avait voulu, Veilleux aurait pu retourner diriger les Cataractes cette saison. Il a préféré rester à Syracuse. Un signe clair qu’il est très à l’aise dans ses fonctions. Ça ne veut toutefois pas dire qu’il ne sera pas disponible dans quelques mois...

Gilles Bouchard

Comme Veilleux, il seconde Benoît Groulx à Syracuse actuellement.

Comme Veilleux, il a une belle grosse bague acquise dans la LHJMQ, une conquête de la coupe du Président à la tête des Huskies de Rouyn-Noranda, obtenue en grande finale face aux Cataractes en 2016.

Comme Veilleux, Bouchard a de solides racines dans la région. S’il est natif de Normandin, il a porté les couleurs des Patriotes de l’UQTR dans les années 90, et il s’est alors établi en Mauricie. Il a notamment dirigé les Estacades midget AAA, puis les Patriotes de l’UQTR. C’est sa troisième saison aux côtés de Groulx.

Aux dernières nouvelles, Bouchard, qui écoule lui aussi les derniers mois de son entente de trois ans avec le Lightning, se plaisait énormément dans ses fonctions actuelles et il espérait parapher une nouvelle entente avec l’organisation. Si ça ne se produit pas, je ne serais pas surpris qu’il se retrouve sur le tableau de chasse de Bergeron!

Gordie Dwyer

Voilà une autre candidature intéressante. Dwyer est un ancien joueur du Canadien, qui a beaucoup de millage derrière un banc. Il a travaillé dans le junior à Charlottetown et Shawinigan. Il a dirigé deux équipes dans la KHL, il a fait un détour aussi par la Ligue nationale suisse A. Il a du bagage avec Hockey Canada, lui qui a notamment été l’entraîneur-chef aux Jeux olympiques de la Jeunesse l’an dernier.

L’été dernier, alors qu’il discutait avec les Cataractes pour un possible retour à Shawinigan, Dwyer n’avait pas caché sa préférence à travailler chez les pros. Ce poste est donc susceptible de l’intéresser, d’autant plus qu’il est rattaché à l’organisation du Canadien.

En ce moment, Dwyer est chez lui, à l’Île-du-Prince-Édouard. Mais il se tient au courant de tout ce qui se passe sur la planète hockey…

Marc-André Dumont

Il était l’adjoint de Gordie Dwyer aux Jeux olympiques de la Jeunesse. Il a une très longue feuille de route comme pilote dans la LHJMQ.

Dumont a aussi occupé le fauteuil de directeur-gérant au Cap-Breton, une expérience qui pourrait être utile pour donner un coup de main du côté recrutement. Dans la ECHL, c’est certainement un tiroir névralgique, le recrutement, puisqu’il y a beaucoup de mouvement de personnel!

Éric Bélanger

Ex-joueur de la LNH, Bélanger est en train de faire ses classes comme entraîneur dans la Ligue midget AAA. Il n’a jamais caché vouloir monter les échelons, son nom commence à circuler dans la LHJMQ. Marc-André Bergeron et lui se connaissent bien, ils ont joué ensemble.

Bélanger est-il prêt pour diriger chez les pros, sans passer au préalable par le junior? Chose certaine, il a une très longue expérience comme joueur. LNH, AHL, il a même un peu touché à KHL et à la ligue italienne!

Pascal Rhéaume

Il a publiquement fait part de son intérêt pour le poste le week-end dernier. Rhéaume habite à quelques minutes du nouveau colisée de Trois-Rivières, et il est à la recherche d’un nouveau défi après avoir été remercié par les Foreurs de Val-d’Or il y a un an.

Avant d’accepter ce job chez les Foreurs, Rhéaume avait servi d’adjoint chez le Phoenix de Sherbrooke. Bien sûr, il a aussi une très longue feuille de route comme joueur, il a notamment eu la chance de soulever la coupe Stanley.