La Tribune
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Steve Turcotte
Les Remparts dans la polémique [VIDÉO]

Steve Turcotte

Les Remparts dans la polémique [VIDÉO]

CHRONIQUE / Ce premier match de demi-finale entre les Remparts et les Cataractes a rempli ses promesses. Il y a eu de l'intensité, de la vitesse, deux gardiens solides, du jeu serré. Les fans n'étaient peut-être pas aussi nombreux que ne le souhaitait Patrick Roy, mais personne n'a demandé de remboursement en sortant du Centre Vidéotron.
6. Un gagnant de la coupe Stanley en renfort [VIDÉO]

DOSSIER COUPE MEMORIAL 2012

6. Un gagnant de la coupe Stanley en renfort [VIDÉO]

Steve Turcotte
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Le 27 mai 2012, la structure du centre Bionest a été testée. Après plus de 43 ans d’attente, Shawinigan célébrait son premier championnat de hockey junior avec cette conquête de la coupe Memorial. Un trophée aussi prestigieux, le plus dur à mériter tous sports collectifs confondus en Amérique du Nord, ça ne se mérite pas en une soirée. C’est le fruit d’un travail de plusieurs années qui mène à une telle conquête. Dix ans après cette soirée magique, Le Nouvelliste vous propose de revisiter la route qui a mené à ce rendez-vous avec l’histoire.
5. Le camp de la dernière chance [VIDÉO]

DOSSIER COUPE MEMORIAL 2012

5. Le camp de la dernière chance [VIDÉO]

Steve Turcotte
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Le 27 mai 2012, la structure du centre Bionest a été testée. Après plus de 43 ans d’attente, Shawinigan célébrait son premier championnat de hockey junior avec cette conquête de la coupe Memorial. Un trophée aussi prestigieux, le plus dur à mériter tous sports collectifs confondus en Amérique du Nord, ça ne se mérite pas en une soirée. C’est le fruit d’un travail de plusieurs années qui mène à une telle conquête. Dix ans après cette soirée magique, Le Nouvelliste vous propose de revisiter la route qui a mené à ce rendez-vous avec l’histoire.
4. Le «flop mémorial» [VIDÉO]

DOSSIER COUPE MEMORIAL 2012

4. Le «flop mémorial» [VIDÉO]

Steve Turcotte
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Le 27 mai 2012, la structure du centre Bionest a été testée. Après plus de 43 ans d’attente, Shawinigan célébrait son premier championnat de hockey junior avec cette conquête de la coupe Memorial. Un trophée aussi prestigieux, le plus dur à mériter tous sports collectifs confondus en Amérique du Nord, ça ne se mérite pas en une soirée. C’est le fruit d’un travail de plusieurs années qui mène à une telle conquête. Dix ans après cette soirée magique, Le Nouvelliste vous propose de revisiter la route qui a mené à ce rendez-vous avec l’histoire.
3. Projet Podium [VIDÉO]

DOSSIER COUPE MEMORIAL 2012

3. Projet Podium [VIDÉO]

Steve Turcotte
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Le 27 mai 2012, la structure du centre Bionest a été testée. Après plus de 43 ans d’attente, Shawinigan célébrait son premier championnat de hockey junior avec cette conquête de la coupe Memorial. Un trophée aussi prestigieux, le plus dur à mériter tous sports collectifs confondus en Amérique du Nord, ça ne se mérite pas en une soirée. C’est le fruit d’un travail de plusieurs années qui mène à une telle conquête. Dix ans après cette soirée magique, Le Nouvelliste vous propose de revisiter la route qui a mené à ce rendez-vous avec l’histoire.
2. Un départ sur les chapeaux de roues [VIDÉO]

DOSSIER COUPE MEMORIAL 2012

2. Un départ sur les chapeaux de roues [VIDÉO]

Steve Turcotte
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Le 27 mai 2012, la structure du centre Bionest a été testée. Après plus de 43 ans d’attente, Shawinigan célébrait son premier championnat de hockey junior avec cette conquête de la coupe Memorial. Un trophée aussi prestigieux, le plus dur à mériter tous sports collectifs confondus en Amérique du Nord, ça ne se mérite pas en une soirée. C’est le fruit d’un travail de plusieurs années qui mène à une telle conquête. Dix ans après cette soirée magique, Le Nouvelliste vous propose de revisiter la route qui a mené à ce rendez-vous avec l’histoire.
Cataractes: Renaud a hâte de retrouver les fans

Cataractes

Cataractes: Renaud a hâte de retrouver les fans

Steve Turcotte
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Les Cataractes sont excités de renouer avec leurs fans jeudi soir au centre Gervais Auto. Treize jours séparent le dernier match local face aux Huskies de celui-ci face aux Olympiques de Gatineau, que les hommes de Daniel Renaud tenteront de balayer après avoir gagné les deux premiers duels au centre Slush Puppie. Une éternité en séries, alors que tout le monde carbure aux émotions.
1. À la rescousse de la plus vieille franchise de la LHJMQ [VIDÉO]

DOSSIER COUPE MEMORIAL 2012

1. À la rescousse de la plus vieille franchise de la LHJMQ [VIDÉO]

Steve Turcotte
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Le 27 mai 2012, la structure du centre Bionest a été testée. Après plus de 43 ans d’attente, Shawinigan célébrait son premier championnat de hockey junior avec cette conquête de la coupe Memorial. Un trophée aussi prestigieux, le plus dur à mériter tous sports collectifs confondus en Amérique du Nord, ça ne se mérite pas en une soirée. C’est le fruit d’un travail de plusieurs années qui mène à une telle conquête. Dix ans après cette soirée magique, Le Nouvelliste vous propose de revisiter la route qui a mené à ce rendez-vous avec l’histoire.
Du gaz gratos pour les Cats

Cataractes

Du gaz gratos pour les Cats

Steve Turcotte
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Avec la série Cataractes-Olympiques qui se déroule dans deux villes de nos coops, les journalistes Steve Turcotte et Jean-François Plante ont décidé d'entreprendre une correspondance au cours de la prochaine semaine
Maudit chanceux!

Cataractes

Maudit chanceux!

Steve Turcotte
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Avec la série Cataractes-Olympiques qui se déroulera dans deux villes de nos coops, les journalistes Steve Turcotte et Jean-François Plante ont décidé d'entreprendre une correspondance au cours de la prochaine semaine
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Steve Turcotte
Roy, premier de classe

Steve Turcotte

Roy, premier de classe

CHRONIQUE / Cette saison infernale tire à sa fin dans la LHJMQ. Il est temps de se mouiller, et d’identifier les joueurs les plus méritants ces derniers mois dans le circuit Courteau. Toute ressemblance avec les véritables lauréats des Rondelles d’Or est purement involontaire!