La Tribune
Le boulot de Raj, à Varanasi, consiste à conduire les touristes sur le Gange pollué.
Le boulot de Raj, à Varanasi, consiste à conduire les touristes sur le Gange pollué.

Les multiples visages de Raj

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
En Inde, l'autre, il s'appelle Raj. Il s'appelle toujours Raj. Enfin presque. Il suffit de déambuler nonchalamment dans une rue bondée pour qu'un Raj nous accroche par le bras. Tu viens d'où? T'es ici pour combien de temps? Ton nom? Moi c'est Raj, qu'il dira immanquablement.