Un peu d’école à la télé

Les enfants n’auront jamais eu d’aussi bonnes raisons de regarder la télévision. Alors que les écoles ne sont pas près de rouvrir et que l’EcoleOuverte.ca connaît un succès monstre, le ministère de l’Éducation arrivera dans une semaine avec du nouveau matériel «spécial confinement» diffusé à Télé-Québec.

Sans compter que dès ce lundi, 6 avril, des trousses pédagogiques personnalisées parviendront aux familles et que tous les élèves au Québec seront dorénavant contactés «au moins une fois par semaine. Et de manière encore plus régulière pour les élèves qui ont des besoins particuliers», énumère avec fierté le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge.

Trois semaines après la fermeture de toutes les écoles du Québec à cause de l’épidémie de coronavirus, Le Soleil a jasé avec le ministre Roberge, lundi matin. C’était l’annonce d’une nouvelle programmation «ludique et pédagogique» disponible à partir du lundi 13 avril, au lendemain de Pâques. En ondes à Télé-Québec ou en ligne à EnClasse.TeleQuebec.tv.

«On garde le cap» sur le 4 mai

Ce partenariat coûte 3 millions $ au gouvernement et fournit du matériel «jusqu’au début de juin», révèle M. Roberge.

Dimanche, le premier ministre François Legault a prolongé la «pause» de l’économie québécoise au moins jusqu’au 4 mai. La semaine passée, le Nouveau-Brunswick a officiellement mis un terme à son année scolaire 2019-2020. Facile de croire que cette même date de réouverture des écoles québécoises, dans quatre semaines, sera elle aussi repoussée.

Un pas que le ministre Roberge ne franchit toutefois pas. Pas encore.

«On garde le cap jusqu’au 1er mai, assure-t-il. Si on regarde l’annonce de M. Legault de prolonger la pause jusqu’au 1er mai inclusivement, ça correspond au retour en classe prévu. Je ne peux pas dire être certain qu’on retourne en classe le lundi 4 mai, mais je peux vous dire que ce n’est pas exclu. Et en attendant, on met tout en place pour que les apprentissages se fassent à la maison.

«Notre entente avec Télé-Québec pour du contenu va au-delà du 1er mai, mais ce ne sera pas perdu. On peut le programmer à l’heure qu’on veut. Si on revient en classe en mai, on sera bien content et on fera jouer ce contenu-là sur l’heure du dîner ou à partir de 16 h, 17 h, quand les jeunes seront revenus à la maison et que tout le monde pourra en bénéficier. On ne peut pas perdre avec ce contenu-là.»

Plus de 50 millions de clics

Depuis sa mise en ligne il y a une semaine, le site EcoleOuverte.ca connaît un fort achalandage. Un premier pas réussi pour que les jeunes Québécois ne s’éloignent pas trop de l’école et de ses contenus, malgré le confinement forcé.

«On a eu autour de 1,5 million de visiteurs uniques, surtout du Québec, mais aussi de la francophonie canadienne et même d’Europe et d’Afrique! On a passé les 50 millions de clics en une semaine!» s’exclame M. Roberge, encore surpris par un tel succès.

«Ça signifie que les gens ont aimé et sont revenus, qu’ils ne sont pas juste venus par curiosité. C’est bon signe. Et je tiens à souligner que c’est un site fait par les experts du ministère, nos experts, les fonctionnaires.

«Parfois, les gens parlent des grandes tours à Québec, comme si ces gens-là n’apportaient pas leur contribution. Mais regardez ce qu’ils ont été capables de faire en quelques jours à peine», fait-il valoir, soulignant la précieuse collaboration du chercheur en pédagogie numérique Thierry Karsenti, de l’Université de Montréal.

Animateurs vedettes

À compter de lundi prochain, les jeunes du préscolaire, du primaire et du secondaire devraient trouver leur compte à Télé-Québec «avec des animateurs connus et aimés des enfants et des adolescents pour les garder accrochés», se réjouit le ministre.

Ce qui donnera deux demi-heures de matériel inédit chaque jour. En matinée,  Anaïs Favron et Pascal Morrissette recevront de véritables enseignants dans L’École à la maison pour aborder les différentes matières du primaire, puis avec Les Suppléants, Pier-Luc Funk et Catherine Brunet «tenteront de trouver les meilleurs nouveaux suppléants du secondaire qui aideront les ados à se réapproprier les matières scolaires pendant la pandémie», dit le communiqué.

Sans oublier la comédienne Élodie Grenier, qui réconfortera les tout-petits trois fois par jour avec son personnage de Passe-Partout et ses Moments doux.

À compter du 13 avril, du lundi au vendredi, à Télé-Québec

7 h 29  Moments doux avec Passe-Partout

8 h 54  Moments doux avec Passe-Partout

10 h  (web) La Dictée dingue, donnée en direct par des animateurs de l’émission Cochon dingue

10 h 30  L’École à la maison, avec Anaïs Favron et Pascal Morrissette

11 h à 12 h  reprises de 100 % Animal, Cochon dingue et Génial!

15 h 30  Les Suppléants, avec Pier-Luc Funk et Catherine Brunet

16 h à 17 h  reprises de Génial!

17 h 27  Moments doux avec Passe-Partout

(web)  deux nouvelles capsules par semaine du scientifique de Génial!, Martin Carli

(web)  ateliers d’écriture créative avec le slameur Élémo (Marc-Olivier Jean)