Un deuxième employé d'OC Transpo contracte la COVID-19

OC Transpo a annoncé dimanche soir qu’un deuxième de ses employés a contracté la COVID-19.

Après un chauffeur, c’est un ambassadeur de l’O-Train — généralement appelés les «vestes rouges» — qui a reçu le diagnostic redouté au cours des derniers jours.

Dans une note de service envoyée au conseil municipal, le directeur général d’OC Transpo, John Manconi, indique que l’employé est en isolement depuis mardi dernier. L’ambassadeur de l’O-Train avait demandé une journée de maladie à son patron puisqu’il ne se sentait pas bien.

Deux jours plus tard, cet individu a subi le test de dépistage dont les résultats ont été connus dimanche.

«Nous travaillons directement avec Santé publique Ottawa (SPO) et nous effectuons le suivi des contacts de personnes qui ont eu un contact étroit avec l’employé ou peuvent en avoir eu un. SPO a indiqué que les dates clés sont la période de 48 heures précédant le premier jour où l’employé a présenté des symptômes, soit les 29 et 30 mars», écrit M. Manconi.

Si vous craignez avoir été en contact avec cette personne, il est recommandé de contacter SPO au 613-580-6744 ou encore consulter son site web (santepubliqueottawa.ca).

L’ambassadeur de l’O-Train malade a réalisé les quarts de travail suivants dans les deux jours qui ont précédé l’apparition des symptômes:

Dimanche 29 mars

  • La personne a voyagé de la station St-Laurent à la station Lyon au moyen de la ligne 1 de l’O-Train à 8 h
  • La personne a travaillé à la station Lyon de 8h20 à midi
  • La personne s’est rendue à la station Parlement au moyen de la ligne 1 de l’O-Train à environ 12h10
  • La personne est retournée à la station Lyon au moyen de la ligne 1 de l’O-Train à environ 12h55
  • La personne a travaillé à la station Lyon de 13h00 à 15h30
  • La personne a voyagé de la station Lyon à la station St-Laurent à environ 15h30

Lundi 30 mars

  • La personne a travaillé à la station Blair de 6h00 à 13h30