Québec accorde 750 millions $ pour la relance du tourisme

Le gouvernement Legault accorde 750 millions $ à l’industrie touristique pour sa relance.

Ce secteur a été particulièrement affecté par la crise du coronavirus et le confinement qui a suivi.

En conférence de presse jeudi, le premier ministre François Legault a confirmé que l’enveloppe allait s’élever à 750 millions $.

Dans un communiqué de presse publié jeudi après-midi, les ministres Pierre Fizgibbon (Économie et Innovation), Eric Girard (Finances) et Caroline Proulx (Tourisme) ont précisé les modalités de cette aide financière.

Une somme de 446 millions $ sera prévue pour la création d’un volet d’urgence destiné aux établissements d’hébergement et aux attraits touristiques, dans le cadre du Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE).

Selon le gouvernement, ce volet permettra aux entreprises «d’obtenir des prêts et des garanties de prêt à des conditions avantageuses». Ainsi, elles pourront compter sur un moratoire de 24 mois avant de rembourser le capital plutôt que de 12 mois à l’heure actuelle. Un pardon équivalent à 25 % des sommes remboursées au cours des 48 premiers mois sera offert, avec un maximum de 100 000 $ par établissement ou attrait touristique. Les entreprises devront faire la démonstration d’un retour à la rentabilité à moyen terme plutôt que dans un an.

Une somme de 200 millions $ sera consacrée en 2020-2021 pour «l’appui à l’investissement en tourisme d’affaires en milieu hôtelier». Ce nouveau volet du Programme d’appui au développement des attraits touristiques vise «à soutenir financièrement des travaux de rénovation ou de remise à niveau d’établissements hôteliers».

L’aide permettra aussi «d’obtenir des prêts, à des conditions avantageuses, pouvant couvrir jusqu’à 80 % des dépenses admissibles de projets dont le coût minimal s’élèverait à 125 000 $».

Les établissements hôteliers et les gîtes pourront aussi recevoir une subvention équivalant au montant de la taxe sur l’hébergement touristique payé pour le premier trimestre de l’année 2020. Le gouvernement espère que ces entreprises pourront ainsi conserver des liquidités. Le montant de cette aide est estimé à 13,8 millions $.

Le tourisme intérieur

Le gouvernement compte aussi encourager les Québécois à voyager à l’intérieur de la province en offrant divers rabais. Ainsi, ces touristes pourront obtenir un rabais de 25 % sur le prix de vente de forfaits à destination des régions du Québec offerts par les agences de voyages, les voyagistes et les agences réceptives admissibles.

Il crée également un Passeport Attraits. Les visiteurs auront droit à un rabais de 20 % du coût d’accès à l’achat d’un passeport pour deux attraits, 30 % pour trois attraits et 40 % pour quatre attraits.

Le gouvernement propose aussi un rabais de 50 % pour l’achat de la carte annuelle Parcs nationaux du Québec, qui donne un accès illimité aux 24 parcs nationaux du Québec pour une période de 12 mois.

L’ensemble de ces trois mesures coûtera 20 millions $ au Trésor québécois.

Québec a aussi annoncé qu’il a bonifié de 25 millions $ les ententes de partenariat régional en tourisme. Quinze millions seront versés en 2020-2021 et 10 millions au cours de l’exercice suivant.