Le camp Trois-Saumons est situé près de L’Islet, dans la région de Chaudière-Appalaches.
Le camp Trois-Saumons est situé près de L’Islet, dans la région de Chaudière-Appalaches.

Pas de camps Trois-Saumons et Minogami en 2020

Louis Gélinas
Le Soleil
Les Camps Odyssée ont annoncé jeudi l’annulation des activités prévues cet été aux réputés camps de vacances Trois-Saumons et Minogami.

C’est à regret que le conseil d’administration et la direction des Camps Odyssée a pris cette décision, forcée par la pandémie de COVID-19.

« C’est une décision qui nous brise le cœur et nous sommes bien conscients de l’impact pour les parents, mais après avoir évalué attentivement toutes les options, le constat était clair : il devenait impossible cet été de faire vivre notre mission qui perdure depuis près de 75 ans », s’est désolé le directeur général Gabriel Bigaouette dans un communiqué.

Des camps de vacances amputés d’activités traditionnelles comme les chants autour du feu, le rabaska, les expéditions et une thématique à grand déploiement étaient difficilement envisageables pour les Camps Odyssée.  

D’importants risques liés à la logistique, comme l’hébergement, le service de cafétéria et le transport en minibus, ont aussi été des facteurs dans la décision. Non seulement l’expérience des campeurs aurait été fortement compromise, précise l’organisme, mais les conditions de travail des employés auraient été particulièrement difficiles.

« Pour l’instant, aucune directive ne nous permet de connaître les activités qui pourraient être envisageables cet été pour les camps Trois-Saumons et Minogami. Nous ne sommes pas en mesure d’évaluer les options en ce qui concerne toute autre forme d’activités sur nos sites, ce qui nous ne nous permet pas d’offrir une option prévisible aux familles », ajoute le président du conseil d’administration Jean-Denis Losier.

Bourg-Royal et Baie de Beauport

Les Camps Odyssée espèrent toujours trouver une solution pour offrir cet été les camps de jour Bourg-Royal et ceux de la baie de Beauport.  

« Nous demeurons optimistes, mais nous devons d’abord prendre le temps de déterminer les procédures pour offrir un encadrement stimulant et sécuritaire aux jeunes », a précisé Gabriel Bigaouette.

Depuis 1947, les Camps Odyssée se donnent la mission de faire vivre aux jeunes de 4 à 19 ans «une expérience mémorable qui les fait grandir et se dépasser sur les plans de l’autonomie, de la responsabilisation, de la socialisation et du leadership». Chaque année, plus de 10 000 jeunes foulent le sol du camp Trois-Saumons, près de L’Islet, du camp Minogami, à Shawinigan, ainsi que des camps de jour Bourg-Royal et de la baie de Beauport, à Québec.

+

Le camp Minogami est situé à Shawinigan en Mauricie.