Ce nouveau Centre désigné de dépistage (CDD) a été réfléchi en prévision de la saison froide et surtout pour faire face à une demande importante de tests de dépistage dans la lutte à la pandémie.
Ce nouveau Centre désigné de dépistage (CDD) a été réfléchi en prévision de la saison froide et surtout pour faire face à une demande importante de tests de dépistage dans la lutte à la pandémie.

Ouverture du nouveau Centre désigné de dépistage

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
Le nouveau Centre désigné de dépistage (CDD) de Sherbrooke ouvre ses portes dès 7 h jeudi matin. Fini la file d’attente à l’extérieur de l’ancien CDD de la rue Murray: ce nouveau CDD a été réfléchi en prévision de la saison froide et surtout pour faire face à une demande importante de tests de dépistage dans la lutte à la pandémie.

Le CDD de Sherbrooke est maintenant situé au 75, rue J.-A.-Bombardier, à Sherbrooke, dans les anciens locaux de BRP, immeuble voisin de l’ancien Costco.

L’ancienne usine a été réaménagée pour améliorer et raccourcir l’expérience des Estriens qui devront se faire tester dans les prochains mois. Nouveaux murs et planchers, aménagement de neuf postes d’inscription et de huit postes de prélèvement en plus d’une zone familiale pour accueillir les parents qui se présentent avec plus d’un enfant.

« La superficie du nouveau CDD est trois fois plus grande que celle du CDD de la rue Murray. Ça ne signifie pas qu’on triple notre capacité de dépistage, mais elle sera augmentée et plus efficace », résume le gestionnaire de soutien à la coordination de la COVID-19, Jean Delisle, précisant que le CDD de la rue Murray pouvait tester jusqu’à 900 personnes par jour alors que le nouveau CDD pourra dépasser les 1000 personnes quotidiennement testées.

Aussi, s’il n’y a pas d’attente, le temps estimé entre l’entrée et la sortie d’un patient du nouveau CDD est de sept minutes alors qu’il était de 15 minutes au CDD de la rue Murray, qui est désormais fermé.

« Il est trop tôt pour chiffrer les investissements faits pour le réaménagement de l’immeuble, mais on peut dire que tout s’est fait en 17 jours ouvrables », note un des responsables de l’aménagement, Mario Rhéaume, ajoutant que le CDD a pu compter sur la collaboration du Groupe Immex, qui est propriétaire de l’immeuble.

« Les transformations se sont fait grâce à un mélange d’acquisitions, de déménagement d’équipement et d’ingéniosité », précise M. Delisle.

« La superficie du nouveau CDD est trois fois plus grande que celle du CDD de la rue Murray. Ça ne signifie pas qu’on triple notre capacité de dépistage, mais elle sera augmentée et plus efficace », résume le gestionnaire de soutien à la coordination de la COVID-19, Jean Delisle.

Ce nouveau CDD accueillera, sans rendez-vous, les personnes qui ont reçu une consigne de la Santé publique de passer un test de dépistage, celles qui, à la suite d’un appel à la ligne COVID-19 ou de l’utilisation de l’outil d’autoévaluation des symptômes, ont obtenu une recommandation de se faire dépister, ainsi que les personnes qui présentent des symptômes de la COVID-19.

Salle d’attente intérieure

À leur arrivée, les gens devront se rendre à la porte 50 par laquelle ils pourront entrer dans l’ancien garage de l’usine transformé en salle d’attente. « Des cordons de foule ont été installés et des pastilles ont été apposées au sol afin de respecter la distanciation sociale. Jusqu’à 90 personnes pourraient faire la file dans cet espace », résume la conseillère en mesures d’urgence, Jennifer Audet.

Les gens seront ensuite invités à passer au bureau d’enregistrement où auront lieu l’inscription et la collecte de données. Cette station comporte neuf postes d’inscription où des intervenants valideront l’identité des gens qui se présentent et leur poseront quelques questions.

Une fois l’enregistrement terminé, les gens passeront à la salle de prélèvements où huit postes ont été aménagés. En cas de débordement, ce nombre peut monter jusqu’à dix. Le prélèvement comme tel ne prend qu’une dizaine de secondes.

L’aménagement des locaux a été conçu pour que les patients qui entrent et ceux qui sortent ne se croisent pas. La zone accessible au public est qualifiée de tiède à chaude. « Des zones froides ont été pensées pour les employés, par exemple une cafétéria et des bureaux administratifs. On est très fier de pouvoir dire que jusqu’ici, aucun employé de nos CDD n’a contracté la COVID-19 », souligne M. Delisle.

Le dépistage préopératoire, qui se fait sur rendez-vous, se poursuivra dans les anciens locaux du Costco.

+

Mode d’emploi pour le test de dépistage à Sherbrooke au nouveau CDD

Plusieurs Estriens auront besoin au cours des prochains mois d’aller subir un test de dépistage de la COVID-19 après l’apparition de symptômes d’allures grippaux ou de gastro-entérite. Voici les étapes qui vous attendent lors d'un test de dépistage au Centre de dépistage désigné (CDD) de Sherbrooke.

Évaluation de la situation

Vous ou un membre de votre famille se réveille avec des symptômes de la COVID-19 et vous vous demandez quoi faire? La situation demande une évaluation.

Deux options s’offrent à vous: s’informer auprès d’une infirmière en composant le 1 877 644-4545 (ligne d’information sur la COVID-19) et utiliser l’Outil d’autoévaluation des symptômes de la COVID-19 du gouvernement du Québec: quebec.ca/covid-19

Comment se passe le dépistage au Centre désigné de dépistage (CDD) de Sherbrooke?

  1. À votre arrivée au Centre de dépistage désigné (CDD), désormais situé dans l’ancienne usine de BRP au 75, rue J.-A.-Bombardier, dirigez-vous vers la porte 50. Vous serez invités à faire la file à l’intérieur pour vous inscrire. Le stationnement est gratuit;
  2. S’il n’y a pas d’attente, le processus de dépistage d’un patient, soit le temps entre son entrée et sa sortie, est estimé à sept minutes au nouveau CDD, soit deux fois moins long qu’à l’ancien CDD;
  3. Le temps d’attente varie évidemment en fonction de l’achalandage, mais la salle d’attente, aménagée dans l’ancien garage de l’usine de BRP peut accueillir 90 patients en respectant la distanciation sociale, mais le maximum de personnes pour un rassemblement intérieur exigé par la Santé publique sera respecté. Les patients en surplus pourraient devoir patienter dans leur voiture;
  4. Pour le temps d’attente, il est intéressant de prévoir des activités (du travail, un livre, des jeux...) pour passer le temps, que vous soyez seul ou avec vos enfants;
  5. Après avoir fait la file d’attente, vous serez invités à passer au bureau d’inscription et de collecte de données. Cette station comporte neuf postes d’inscription. Des intervenants valideront alors votre identité, vous enregistreront au registre de dépistage et vous poseront quelques questions. Avez-vous voyagé récemment? Avez-vous été en contact avec une personne atteinte de la COVID-19? Quels sont vos symptômes? Etc.;
  6. Quand votre inscription sera terminée, vous serez invités à passer à la salle de prélèvements où huit postes ont été aménagés. Au besoin, ce nombre peut monter jusqu’à dix postes. Le prélèvement comme tel ne prend qu’une dizaine de secondes;
  7. L’aménagement des locaux a été conçu pour que les patients qui entrent et ceux qui sortent ne se croisent pas.

Que faire en attendant le résultat?

La direction de la Santé publique de l’Estrie vise à communiquer avec toutes les personnes ayant subi un test de dépistage de la COVID-19 à l’intérieur de 24 heures. Il arrive toutefois que ce délai soit dépassé. En ce moment, environ 75 % des personnes testées reçoivent leur résultat entre 24 et 30 heures suivant le dépistage.

Ceux qui reçoivent un résultat négatif peuvent être contactés par texto, courriel ou téléphone alors que ceux qui ont un résultat positif seront contactés par téléphone par un membre de l’équipe de la Santé publique qui leur donnera les consignes pour la suite des choses.

En attente des résultats, les consignes de la Santé publique sont très claires: les personnes en attente d’un résultat doivent rester isolées à la maison. Elles ne peuvent pas retourner au travail, à l’école ou à la garderie.

 Où passer le test?

Si vous souhaitez passer un test de dépistage de la COVID-19, il y a deux centres de dépistage désignés (CDD) en Estrie et deux points de service:

  • Le CDD de Sherbrooke situé 75, rue J.-A.-Bombardier à Sherbrooke (à côté de l’ancien Costco) : ouvert 7 jours par semaine de 7 h à 19 h;
  • Le point de service Lac-Mégantic situé au 3569, rue Laval, local RC-022 : ouvert lundi au vendredi de 9h à 16 h;
  • Le point de service d’Asbestos situé au 475, 3e Avenue, local 2108 : ouvert lundi au vendredi de 9h à 16 h;
  • Le CDD de Bromont situé au 50, chemin de Gaspé (Bloc A), Bromont : ouvert tous les jours de 11 h à 19 h.

Les critères pour se faire dépister

Toutes les personnes présentant au moins un symptôme parmi les suivants doivent se faire dépister:

  • de la fièvre;
  • une apparition ou aggravation de la toux;
  • une perte soudaine de l’odorat sans congestion nasale avec ou sans la perte du goût;
  • de l’essoufflement, de la douleur thoracique ou de la difficulté à respirer;
  • un symptôme général, comme : douleurs musculaires (généralisée et non liées à un effort physique), maux de tête inhabituels, fatigue intense ou importante perte d’appétit;
  • un mal de gorge;
  • de la nausée, des vomissements ou de la diarrhée.