Le Centre Canadian Tire, dans le secteur Kanata, à Ottawa. 
Le Centre Canadian Tire, dans le secteur Kanata, à Ottawa. 

Ouverture des complexes d’entraînement: les Sénateurs devront patienter

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
Le gouvernement ontarien va permettre aux équipes professionnelles de la province d’ouvrir leurs installations d’entraînement, mais les Sénateurs d’Ottawa, sont encore loin de pouvoir se prévaloir de ce droit, la Ligue nationale de hockey conservant le dernier mot.

Lisa MacLeod, ministre des Industries du patrimoine, du sport, du tourisme et de la culture, en a fait l’annonce par voie de communiqué ainsi que par l’entremise d’un vidéo.

Les Raptors de Toronto, de la NBA, ont mené le lobby auprès du gouvernement Ford pour obtenir cette permission et ils ouvriront leur complexe d’entraînement dès lundi, quatre athlètes à la fois pouvant aller s’y entraîner.

Les équipes de la LNH, les Sénateurs d’Ottawa et les Maple Leafs de Toronto, ainsi que de la Ligue canadienne de football, dont le Rouge et Noir d’Ottawa, pourront faire de même «à condition que leurs ligues sportives respectives aient établi des protocoles de santé et de sécurité en réponse à la COVID-19», a déclaré MacLeod.

La LNH n’allouera pas certaines équipes de reprendre l’entraînement alors que d’autres n’en ont pas encore le droit dans leurs provinces canadiennes ou états américains, a fait savoir le commissaire adjoint Bill Daly. Le circuit Bettman n’est pas prêt à passer à la Phase 2 de son plan de relance de ses activités.

«Les clubs n’ont pas la permission de laisser les joueurs avoir accès à leurs complexes tant que la Ligue ne l’autorise pas à l’échelle de la ligue. Cela va dépendre largement d’où en sont nos autres marchés. La situation s’améliore, mais nous ne sommes pas là encore», a déclaré Daly par voie de communiqué.

Le circuit Bettman n’a pas déterminé jusqu’à maintenant s’il terminera sa saison régulière, à laquelle il restait 11 parties dans le cas des Sénateurs. La ligue souhaite reprendre ses activités devant des gradins vides, possiblement dans seulement quelques villes où la pandémie est sous contrôle. Il reste à voir si les clubs qui ne sont pas dans la course aux séries, comme Ottawa, seront appelés à terminer la saison, ou si la ligue tiendra uniquement des séries éliminatoires.

Les saisons de la LNH et de la NBA ont été suspendues le 12 mars dernier en raison de la pandémie du nouveau coronavirus qui a fait plus de 200 000 morts à travers le monde au cours des derniers mois.

Concernant l’ouverture des complexes d’entraînement, comme le Sensplex de Kanata dans le cas des Sénateurs ainsi que la salle de musculation du Centre Canadian Tire, les joueurs qui sont demeurés au Canada pourraient y retourner bientôt, mais c’est plus problématiques pour ceux qui sont rentrés à leurs domiciles des États-Unis ou de l’Europe, étant donné que le Canada a fermé ses frontières aux étrangers. Le Premier ministre Doug Ford a justement déclaré vendredi qu’il souhaite que la frontière américaine demeure fermée.

« Notre priorité absolue demeure la santé et la sécurité de tous les Ontariens. Alors que nous nous préparons à une réouverture progressive et sûre de l’économie, nous avons travaillé en étroite collaboration avec des experts de la santé publique et nos équipes sportives professionnelles pour préparer le retour au jeu lorsque cela sera possible en toute sécurité», a mentionné Lisa MacLeod, qui a aussi indiqué en entrevue avec Team 1200 que la province n’est pas près de déterminer quand les sports organisés pour les jeunes ou les adultes pourront reprendre.

Également vendredi, Tennis Canada a annoncé l’annulation de tous ses tournois nationaux et internationaux jusqu’au 31 août prochain, ce qui signifie que le Championnat canadien des 16 ans et moins qui devait avoir lieu à Gatineau, au parc de l’Île, du 22 au 27 août ne sera pas présenté en 2020.


« Notre priorité absolue demeure la santé et la sécurité de tous les Ontariens. »
Lisa MacLeod

Billets des Sénateurs remboursables

Les Sénateurs ont pour leur part fait savoir vendredi que les détenteurs de billets pour leurs quatre derniers matches locaux prévus au calendrier régulier de la saison 2019-2020 en pause en raison de la pandémie actuelle auront différentes options pour conserver la valeur des billets achetés.

Les détenteurs d’abonnement pourront obtenir un crédit applicable sur le renouvellement de leurs sièges pour la prochaine saison ou encore un remboursement, ce qui sera également possible pour ceux qui ont acheté des billets pour parties individuelles par l’entremise du site ticketmaster.ca dès maintenant. La billetterie du Centre Canadian Tire traitera aussi les demandes dès qu’elle ouvrira à nouveau ses portes.

« Nous continuons de faire tout ce qui est possible pour ramener le hockey des Sénateurs d’Ottawa et accueillir nos partisans à nouveau au Centre Canadian Tire, a dit le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk par voie de communiqué. Alors que nous continuons tous à faire face à des défis extraordinaires en raison de la COVID-19 et alors que la LNH continue d’explorer des options pour le reste de la saison 2019-2020, les Sénateurs sont reconnaissants du soutien continu de nos partisans. Comme organisation, nous désirons vous démontrer notre appréciation en prolongeant notre soutien pour votre foi inébranlable. »