L’Estrie compte 11 nouveaux cas de Covid-19 mercredi, une hausse si on compare aux autres jours de la semaine qui comptaient entre 5 et 8 nouveaux cas quotidiens.
L’Estrie compte 11 nouveaux cas de Covid-19 mercredi, une hausse si on compare aux autres jours de la semaine qui comptaient entre 5 et 8 nouveaux cas quotidiens.

Onze nouveaux cas à Sherbrooke, le Centre de dépistage déborde

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
L’Estrie compte 11 nouveaux cas de Covid-19 mercredi, une hausse si on compare aux autres jours de la semaine qui comptaient entre 5 et 8 nouveaux cas quotidiens. Tous les nouveaux cas ont été déclarés à Sherbrooke. Aussi, le nombre important de personnes à se présenter au Centre de dépistage désigné de Sherbrooke augmente considérablement le temps d’attente.

Rappelons que le gouvernement du Québec a fixé un seuil pour tenter d’empêcher une deuxième vague : les régions ne doivent pas dépasser 20 nouveaux cas par jour par million d’habitants. Le seuil de l’Estrie est donc fixé à 10 cas par jour puisque la grande région sociosanitaire compte 500 000 habitants et celui de Sherbrooke est fixé à environ 3 cas puisque la population est de 167 000 habitants.

À lire aussi : Mode d'emploi pour le test de dépistage à Sherbrooke

L'Estrie placée en mode « préalerte »

Les éclosions en Estrie

Par ailleurs, les gens de la région qui souhaitent se faire tester, mercredi, pour la Covid-19 au Centre de dépistage désigné, situé sur la rue Murray, ont dû s’armer de patience. Ceux qui sont arrivés pour l’ouverture du centre, à 7 h, ont dû attendre plus de trois heures avant d’avoir accès au test.

Après une heure d’attente en ligne, les gens devaient laisser leur numéro de cellulaire et pouvaient aller attendre dans leur voiture. Bien que le temps d’attente pour cet appel était estimé à 30 minutes, il fallait en prévoir quatre fois plus, soit environ 2 h. 

Le nombre important de tests augmente également le délai à prévoir pour obtenir le résultat. Alors que la Santé publique espérait contacter les personnes ayant subi un test dans les 24 h, les professionnels sur le terrain affirmaient, mercredi, que les délais pourraient atteindre 72 h.

La région de l’Estrie, toujours en mode préalerte, compte 122 cas actifs en date de mercredi. Le nombre d’hospitalisations demeure toujours stable dans la région avec trois cas (aucun patient n’est désormais aux soins intensifs). Le nombre de décès demeure inchangé depuis le mois de juin à 26 personnes. Quinze personnes se sont rétablies en 24 h portant le nombre à 1223.

Le nombre cumulatif de personnes testées en Estrie est de 53 802 pour un pourcentage de cas confirmés de 2,3 %.