Un support à visière sanitaire fabriqué par l’imprimante 3D de l’équipe de robotique FENIX 4947 de l’école secondaire Massey-Vanier de Cowansville.
Un support à visière sanitaire fabriqué par l’imprimante 3D de l’équipe de robotique FENIX 4947 de l’école secondaire Massey-Vanier de Cowansville.

Manque d'équipement sanitaire: Massey-Vanier répond à l’appel

L’équipe de robotique de l’école secondaire Massey-Vanier, à Cowansville, participe à sa façon à la lutte contre la COVID-19.

À la demande de son partenaire General Electric (GE), le programme parascolaire baptisé FENIX 4947 rend disponible son imprimante 3D afin de fabriquer des supports à visière sanitaire.

L’assemblage, la stérilisation et la distribution se font ensuite par une entreprise de Québec, Panthera Dental.

«C’est avec fierté et honneur que nous répondons à l’appel de notre partenaire de toujours», indique Jean-François Mailhot, enseignant en science et technologie à l’école de la rue Mercier, par communiqué.

«En nous alliant avec plusieurs partenaires de la région, nous mettons l’épaule à la roue et nous participons à la fabrication d’équipement sanitaire.»

Collaboration

Ces partenaires incluent GE Aviation Bromont et GE Renewable Energy de Brossard, qui ont réuni une dizaine d’imprimantes 3D de haute performance à ces fins depuis le début d’avril.

FENIX 4947 estime pouvoir fabriquer une centaine de supports à visières par semaine, qui prendront ensuite le chemin d’hôpitaux de Montréal, Québec et de pharmacies. Il s’agit d’une initiative à but non lucratif, précise M. Mailhot.

Jumelant ingénierie, programmation et aéronautique, le programme d’Étude-robotique de Massey-Vanier regroupe des élèves aux profils variés qui participent à de nombreux événements et compétitions.