La clinique désignée d'évaluation de COVID-19 à Gatineau.
La clinique désignée d'évaluation de COVID-19 à Gatineau.

L'Outaouais parmi les régions les moins touchées par la COVID-19

L'Outaouais compte jeudi dix nouveaux cas de COVID-19, pour un total de 191 personnes infectées dans la région.

L'Outaouais fait partie des trois régions du Québec où l'on recense le moins de personnes infectées par la COVID-19 par 100 000 habitants.

Avec dix nouveaux cas rapportés jeudi, l'Outaouais compte un total de 191 personnes atteintes de la COVID-19.

À LIRE AUSSI : Un médecin décédé, 2000 en renfort [VIDÉO]

En point de presse, la présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO), Josée Filion, a souligné que la région se démarque favorablement, dans cette pandémie, par rapport aux autres régions.

Mme Filion a indiqué que l'Outaouais compte actuellement 46 cas par 100 000 habitants, alors que la moyenne provinciale est de 175 cas par 100 000 habitants. Dans ce classement, l'Outaouais est ainsi la troisième région la moins touchée, a précisé la grande patronne du CISSSO.

«On peut dire, quand on regarde ce qui se passe dans l'ensemble du Québec, que la région de l'Outaouais se porte très bien, a-t-elle ajouté. Donc je tiens vraiment à remercier la population pour, justement, leur contribution au respect des consignes.»

Malgré ce portrait encourageant, le CISSSO est conscient de la situation critique dans plusieurs centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) de la province. L'organisation a donc déjà déterminé «quels étaient les besoins de ressources supplémentaires» en cas d'éclosion dans chacun de ses CHSLD. Des médecins sont «prêts» à venir en renfort, a fait savoir Mme Filion, qui assure que la région «n'est pas rendue à faire appel à l'armée».

Elle a aussi souligné que la mobilisation observée dans la région fait en sorte que les besoins en main-d'oeuvre sont moins criants que dans d'autres régions plus durement touchées par la pandémie «Je ne dis pas que c'est parfait, que tout va bien et que tout est rose», a ajouté Mme Filion, en précisant que le CISSSO doit quand même relever «des défis».

Aucun décès

La région ne compte toujours aucun décès associé à la COVID-19. Neuf patients se trouvent actuellement au centre désigné COVID-19 aménagé à l'Hôpital de Hull. Quatre d'entre eux ont besoin de soins intensifs. «Nous avons quelques personnes [dont la] condition de santé est précaire, donc nous sommes de tout cœur avec eux», a mentionné Mme Filion.

Deux éclosions sont encore en cours dans des centres d'hébergement de l'Outaouais. Il s'agit du CHSLD La Petite-Nation à Saint-André-Avellin, où sept résidents sont infectés, et du CHSLD Lionel-Émond (auparavant appelé le Foyer du Bonheur), dans le secteur Hull à Gatineau, où deux usagers ont contracté la COVID-19.

Le CISSSO indique que 18 de ses employés sont atteints de la maladie causée par le nouveau coronavirus.

La présidente-directrice générale du CISSSO, Josée Filion

Dépistage

L'organisation a par ailleurs voulu faire le point sur l'accès au dépistage de la COVID-19. «Il y a beaucoup d'informations qui circulent à l'effet qu'on n'effectue pas de tests […] de dépistage dans la région de l'Outaouais et que c'est pour cette raison-là qu'on n'a pas de résultats plus élevés, a mentionné Mme Filion. […] Ce n'est vrai.»

Si le dépistage était défaillant, l'organisation le saurait assez rapidement, affirme Mme Filion. «Nos urgences, nos unités de soins seraient débordées de gens qui seraient malades de la COVID-19, alors que ce n'est pas le cas.»

La directrice des soins infirmiers du CISSSO, Marie-Ève Cloutier, a pour sa part précisé que toutes les mesures sont en place pour gérer la clientèle «chaude» ayant des symptômes ou un diagnostic de COVID-19 et la clientèle «froide». «Plusieurs simulations» ont aussi été faites pour préparer les équipes aux différents scénarios envisageables, a indiqué Mme Cloutier.